La Revue du Poney de Sport
News G.P. Nationaux G.P. Internationaux National Poney Championnats d'Europe Elevage Publications Contacts

Master de Dressage - Saumur
Du 1er au 4 novembre 2007


Partir à la rencontre des cavaliers et de l'entraîneur national poney, voici ce qui se profilait en ce dernier jour du Master de Dressage, organisé comme chaque année à l'Ecole Nationale d'Equitation de Saumur.

Des chevaux, oui majoritairement. Mais toujours des poneys présents et souvent même bien classés en Amateur 3 et 4. Le moment était opportun pour faire un point avec Claire Gosselin sur la situation actuelle du poney de haut niveau dans cette discipline et recueillir les avis de quelques cavaliers sur « le milieu poney ».

Claire Gosselin, entraîneur national : « La technique d'abord »

A la tête de l'équipe de France poney depuis cette année, Claire Gosselin, tout juste auréolée de sa victoire dans le Critérium Petit Tour avec KARAMEL DE LAUTURE, nous expose la situation actuelle du dressage poney.

Rétrospective des derniers Championnats d'Europe de Freudenberg. La France se classe 8ème /10 et un couple, Noémie Sergent / IVRY DE MONTOUX décroche une 5ème place dans la consolante.

« Je suis satisfaite de mon équipe » , déclare Claire Gosselin. Effectivement l'équipe n'a pas démérité, et qui plus est « l'ambiance était formidable et le mental des cavaliers est resté bon jusqu'au bout » , nous confie la jeune femme, propos également relatés par Bruno Saint Cast (papa de Victoria), présent en Allemagne tout comme Madame Mus (maman de Candice). « Mon objectif est d'emmener une équipe à la 6ème , 5ème ou 4ème place d'ici 3 ou 4 ans et qu'elle s'y maintienne ensuite. Les filles se classent 8ème cette année. C'est une progression par rapport à l'année dernière. Je tiens à ce que les cavaliers montent au plus juste pour cette échéance » . Etre prêt le jour J, s'accrocher, se battre, avoir la gagne, tels sont les mots de Claire. «On ne va pas aux Championnats d'Europe pour y faire de la figuration ! » . D'ailleurs à ce sujet, la France subit depuis toujours un effet néfaste qui est celui de dire « de toute façon, face aux étrangers, nous n'y arriverons pas ». Claire tient à ce que cette mentalité change « arrêtons de dire que la France est nulle en dressage !». La France est-elle mal équipée ? « Je ne pars pas de ce principe. Certes, si les parents peuvent investir, il ne faut pas se priver ! Mais avant tout, cherchons d'abord à améliorer la technique des cavaliers. En stage, je regarde d'abord le niveau technique de l'enfant avant de regarder son poney. Si le poney est ouvert, cela vient du cavalier. D'ailleurs quelques poneys ayant concouru en France et vendu depuis à l'étranger obtiennent régulièrement de meilleures notes que lorsqu'ils étaient chez nous ».

La Revue du Poney de Sport  : Quels sont les nouveaux couples pour cette saison ?

Claire Gosselin  : « Je perds 2 couples atteints par la limite d'âge, Emilie Cazale / ITALIC DES LANDES et Noémie Sergent / IVRY DE MONTOUX. Ces deux cavalières passent à cheval. ITALIC est repris par un autre cavalier et IVRY est à vendre. Hélène Legallais qui faisait aussi partie de l'équipe 2007 continue avec MIRANO DES ETISSES, je pourrais donc compter sur elle, tout comme un couple qui a très bien tourné cette année, Victoria Borée et CONVOYEUR. Ninon Vandenabeele, qui montait DOPPELSPIEL à Freudenberg, récupère PETITE FLEUR DE CŒUR et Victoria Saint Cast débutera en Grand Prix son étalon Champion des 4 et 5 ans, DRAGON HEART. Je pourrais compter aussi sur Marie Balezaux et DANAE, Valentin Leclercq et HALTE LA DU MESNIL, très bien classés à ce Championnat de France amateur 4, et sur Candice Mus, jeune cavalière très prometteuse, Championne de France D1 Elite avec EVER DES CHOUANS. J'ai donc des couples en vue. »

LRPS  : Y a t-il un programme hivernal prévu avec les cavaliers ?

Claire Gosselin  : « Une détection dans toute la France est prévue. Un stage à la fin de l'année ou en début d'année prochaine sera organisé avec une vingtaine de couples. Il y aura ensuite en février un ultime stage avec les meilleurs, soit 8 couples de ma long-list ».

LRPS  : Donnez-vous des consignes, des directives pour le travail quotidien à la maison ?

Claire Gosselin  : «Non pas spécialement. Leurs coachs sont très compétents et savent ce qu'ils font (Nicolas Commenge, Gilles Siauve, Dominique Brieussel …) ».

LRPS  : Nous sommes ici aux Championnat de France chevaux, que pensez-vous de la présence des poneys ?

Claire Gosselin  : «Tant mieux, c'est très bien ! Je ne fais pas partie des personnes qui pensent que le Championnat est réservé uniquement aux chevaux ».

Effectivement, ce Championnat a mis en avant certains poneys : Victoire en Amateur 4 Jeunes de la ponette allemande de 6 ans, CASSIOPAYA, qui sort uniquement en épreuves chevaux avec Victoria van den Berghe. ITALIC DES LANDES / Emilie Cazale et Valentin Leclercq en selle sur HALTE LA DU MESNIL (photos ci-dessous) arrivent en haut de tableau de ce même Championnat, respectivement à la 4ème et 5ème place. Candice Mus, plus jeune cavalière du concours, a également réalisé un bon concours avec EVER DES CHOUANS. Cette dernière s'est retrouvée à la porte de la Kür, reprise courue uniquement par les 15 premiers à l'issue de la D2 et de la D1.

Emilie Cazale et ITALIC DES LANDES

Valentin Leclercq et HALTE LA DU MESNIL

Signalons aussi la participation de DANAE / Marie Balezeaux, AMBER / Cécile Merglen, NORTH LAKE'S LIGHTNING / Lisa Benkanouche, GOLDFINN ALUINN / Constance de Girard, MANGO DER MOND D B / Chloé Creoff et de Corentin Pottier sur un revenant, le Haflinger BO NANZA, ancienne monture européenne de Julie Lequint !

Le New Forest JOYAU DE CIVRY, termine 9ème du Championnat senior. KLONDIC DE CIVRY, son congénère au même affixe, était également engagé dans cette compétition mais en catégorie Jeunes.

Dans la catégorie Amateur 3 Jeunes, Marie Camille Pottier et DANAO obtiennent le meilleur résultat (9èmes), suivit par Noémie Sergent et IVRY DE MONTOUX (11èmes, photos ci-dessus). Etaient également présents : FEELING DE RHONON / Justine Flon et BESTMAN DU PREUIL / Gwendoline Fontaine et dans la catégorie Senior, JULAU monté par Caroline Cochennec.

 

Visions de cavaliers

Un Championnat de France couru, vous l'avez compris, par de jeunes cavaliers ; mais aussi, dans les catégories supérieures (Championnat B, Critérium Petit Tour, Critérium Grand Tour, Championnat A Petit Tour) par d'anciens pilotes membres de cette équipe de France poney, il y a maintenant quelques années. L'idée survient alors. Pourquoi ne pas réunir ce petit monde soudé par la même passion, le dressage ? Interviews et séances photos en perspective.

Le poney. Difficile d'oublier ces moments passés aux quatre coins de la France pour courir un Grand Prix. Ce petit « clan ». Ces années d'apprentissage. Les concours internationaux. Les Championnats d'Europe. L'équipe de France.

Maxime Collard (à gauche sur la photo) se prête au jeu. Cette brillante cavalière effectuait cette année sa dernière saison en Jeunes Cavaliers. Avec FLIPPER D'OR, elle représentait la France aux Championnats d'Europe de Nussloch en juillet dernier.

« J'ai participé à mon premier Championnat d'Europe poney en 1998 au Touquet avec ma ponette UDINE LOLA KIWI. Je sortais tout juste de C1 et avais à peine 12 ans (ndlr Maxime fut Championne de France C1). A cette époque, il n'y avait pas de circuit Grand Prix mais des D1 ». Une première sélection en équipe de France qui en appellera deux autres, en 1999 et 2000, respectivement à Stromshölm et Hagen. Le Championnat de France Grand Prix dressage fut lancé cette année là, Maxime s'y classera seconde.

« J'ai donc monté à poney jusqu'à 14 ans. Je suis ensuite passée à cheval. Ma première année fut difficile avec ROBIN, c'était une année de transition qui a nécessité beaucoup de travail. Je pense qu'il faut rapidement passer à cheval si l'objectif est de faire sérieusement les Juniors puis les Jeunes Cavaliers. L'idéal, pour un cavalier à poney de 14, 15 ans, est de pouvoir monter à cheval en parallèle ».

Réaliste et lucide sur le travail à poursuivre à cheval, Maxime ajoute « le poney est un milieu restreint où le cavalier est vite mis sur un piédestal lorsqu'il commence à avoir des résultats ». L'arrivée sur le circuit junior peut être rude. Retour à la réalité, retour à l'anonymat parfois…

Monté au pied levé pour la Grande Semaine de Saumur il y a quelques jours, OSSBORNE aura permis à Maxime de faire un petit retour à poney et avec la manière, puisqu'ils gagnent ensemble la finale des 6 ans. « Il n'était pas vraiment prévu qu'OSSBORNE fasse la finale, alors nous avons sollicité sa propriétaire et amie. C'est un très bon poney, aux boutons. J'ai également monté DOPPELSPIEL pour la présentation des étalons ! ». Les années « poney » ne s'oublient pas…

Autre cavalière interviewée, Alizée Froment (troisième en partant de la gauche sur la photo), 20 ans.

« Mon parcours est différent. J'arrive du circuit Grand Prix CSO. J'ai cependant fait 2 Grands Prix en dressage avant de faire les épreuves Jeunes Cavaliers dans cette discipline ». Pas de doute, Alizée est une passionnée de poney. « On dit de moi que je suis une défenseuse des poneys ! A l'ENE par exemple, les poneys ne sont pas considérés. Il sont tout bonnement synonymes de boule de poils. Or un poney est un petit cheval… » . Petit cheval capable de réaliser les mêmes exercices qu'un grand.

Concernant l'ambiance du circuit poney, Alizée nous confie « Le monde du poney est formidable. Je ne vois pas souvent mes anciens camarades du circuit Grand Prix mais lorsqu'on a l'opportunité de se rencontrer, les souvenirs réapparaissent, on se remémore pleins de choses. On a l'impression que c'était hier… ». Comment cette jeune cavalière voit son avenir ? « J'ai envie de transmettre mes idées sur le poney. J'ai aussi des projets dans le domaine du haut niveau mais en CSO ». Point de vue concours, il reste encore une année en Jeunes Cavaliers pour Alizée (ndlr Alizée a concouru cette année avec le cheval de Philippe Limousin, JOERIS).

 

Mais que deviennent les anciens poneys de ces cavaliers ?

Maxime Collard : «  UDINE est au pré avec mon cheval ROBIN que l'on a arrêté pour blessure.  »

(Comme dit plus haut, UDINE compte 3 participations aux Championnats d'Europe dressage, un titre de Championne de France C1 et une médaille d'argent en Grand Prix Elite avec Maxime).

Alizée Froment : « FOY va être mise à la reproduction. Elle sera saillie par ITALIC DES LANDES, qui lui est très complémentaire ».

(FOY a tourné en Grand Prix CSO en 2002 avec Alizée. Elle participa également aux Championnat de France D1 Elite dressage en 2006).

Antoine Lion (au milieu sur la photo) : « EMIR va très bien, il est en semi retraite et fait un petit peu de dressage, d'obstacle et des balades ».

(Avec EMIR, Antoine fut Champion de France Grand Prix Elite Dressage en 2003, vice-champion l'année précédente et participa 2 fois aux Championnats d'Europe. Avec son grand frère, ce poney Connemara remporta la médaille de bronze en D1 Elite CCE en 1999. Antoine était sélectionné, tout comme Maxime, pour le Championnats d'Europe jeunes cavaliers de Nussloch).

Claire Gosselin : « Gilles Siauve a accepté une offre intéressante pour NANDO. Il a été vendu en Amérique ».

(NANDO, gagnant en Grand Prix dressage, fut en 2006 vice-champion de France Grand Prix Elite. Il faisait, de plus, parti de l'équipe de France aux Championnat d'Europe de Saumur avec Grégoire Siauve. Il était monté cette année par Charlotte Catry. Grégoire a quant à lui récolté la médaille d'argent dans le Championnat B.)

Pauline Bernuchon

Le Team Leclercq

De gauche à droite :

Maxime Collard, Grégoire Siauve, Alizée Froment, Nina Vandenabeele, Valentin Leclercq, Antoine Lion, Victoria Saint Cast et Emilie Cazale