La Revue du Poney de Sport
News G.P. Nationaux G.P. Internationaux National Poney Championnats d'Europe Elevage Publications Contacts

Marie Bouchanville
& Filou du Breuil


Marie et son « presque arabe » FILOU (trois quarts de sang arabe dans les veines) ont été sacrés Champions de France Grand Prix Elite de Concours Complet d'Equitation en juillet dernier à Lamotte-Beuvron… mais qui sont-ils ? A la découverte d'un couple bien sympathique... !

Cartes d'identité

Nom : FILOU DU BREUIL

Date de naissance : Né le 25 mars 1993

Race : Poney Français de Selle (PFS)

Origines : Warkas de Dymon (Pur Sang Arabe PSAR) et Valma du Breuil (PFS) par Azari (PSAR)

Robe : Gris

Sexe : Hongre

Nom : Marie Bouchanville

Date de naissance : Née le 12 mars 1991

Monte aux : Ecuries de Chevannes à Saint-Ouen sur Loire

Entraîneur : Yves Bouchanville

Palmarès

Saison 2004 :

2ème du Grand Prix de Coulandon en octobre 2003

18ème du Grand Prix de Pompadour en mars 2004

1ère du Grand Prix de Cornille en mai 2004

21ème du CCIP** de Mâcon-Laizé en mai 2004

7ème du Championnat de France Grand Prix Elite CCE à Lamotte-Beuvron

 

Saison 2005 :

1ère du Grand Prix de Pompadour en mars 2005

3ème du Grand Prix de Vichy Saint Didier en avril 2005

5ème du Grand Prix de Cornille en mai 2005

8ème du CCIP** de Mâcon-Laizé en mai 2005

Championne de France Grand Prix Elite CCE à Lamotte-Beuvron

Membre de l'équipe de France aux Championnats d'Europe Poneys de Pratoni del Vivaro (tout près de Rome) en Italie en juillet 2005

Et depuis…

6ème du GP de Moulins Coulandon en octobre 2005

3ème de la Coupe de France 2005

2ème du Grand Prix de Fontainebleau en février 2006

Son histoire : Alors que d'autres sont nés dans les grasses pâtures de Normandie, FILOU, lui est presque un citadin : il est en région parisienne… au Poney-Club de Vitelle, non loin de l'aéroport international de Roissy !! Peut-être est-ce cela qui lui aura donné des ailes ? Après son débourrage à la maison, FILOU est mis en vente et confié à un maquignon (marchand de chevaux). Cet homme voit tout de suite que le poney est une « bonne bête » et le conseille à ses amis, qui s'occupent du Poney-Club de Trangy. Si c'est un bon, il n'y a pas à hésiter… Trangy l'achète, sur le coup de téléphone, sans même voir à quoi il ressemble ! C'est ainsi que FILOU quitte Paris et arrive à Saint Eloi, dans la Nièvre. Plus tard, il est racheté au club par Hélène Gauthron, qui le laissera ici en pension. Nous sommes maintenant en 2001, Marie Bouchanville, toute petite cavalière, a tout juste dix ans, et fait ses premières armes… au Poney-Club de Trangy bien sûr ! Sur les conseils de sa monitrice, elle essaye le gris FILOU DU BREUIL. Leur première cavalcade ensemble se passe très bien et FILOU est confié à Marie pour une durée de deux ans. Deux années où tous les deux apprennent beaucoup… et qui se prolongent, puisque FILOU est enfin acquis par les Bouchanville en 2004. Il fait désormais partie de la famille.
Son caractère : « FILOU est un poney très sympa, tant avec ses congénères, qu'avec les humains. Il est aussi très joueur, mais toujours sérieux au travail », confie sa cavalière. « Par contre il a un très très gros défaut : il n'aime pas du tout ce qui coupe !! » Ciseaux, tondeuses… mieux vaut ne rien mettre de tout ça dans son champ de vision, même éteint. Voilà donc quel est le caprice de star de Monsieur FILOU, qui a pourtant bien besoin d'être toiletté impeccablement pour les grandes échéances sportives. Heureusement, il n'y a pas trop d'épreuves de complet pendant l'hiver. La solution ? Elle ne marche qu'à moitié : lui mettre dès les premières nuits fraîches (dès le mois d'août), une, deux… puis trois couvertures. Mais le poil pousse inéluctablement et FILOU, comme beaucoup de poneys, ressemble à un vrai nounours en hiver. « Il double de volume » selon Marie.
Son entraînement : Comme tout « athlète de haut niveau », FILOU doit travailler régulièrement pour garder la forme et le moral. En été, Marie le monte tous les jours. Beaucoup de balades (mais toniques) au programme pour entretenir son souffle. Une fois par semaine le couple va s'entraîner chez un cavalier professionnel, Hervé Letheux, soit pour le dressage, soit pour le cross. Le reste du travail se fait à la maison (les parents de Marie élèvent des AQPS – Autre Que Pur Sang – pour la course et quelques chevaux de selle aussi, tous les équidés sont logés chez eux à Chevannes), avec beaucoup de mécanisation sur le plat et parfois à l'obstacle. Sinon FILOU profite tous les jours de son paddock pour se défouler. En hiver, il fait nuit quand Marie rentre de l'école… donc, en collégienne studieuse, elle ne monte que le mercredi, le samedi et le dimanche.
Une anecdote ! FILOU a beau être sérieux au travail… il y a des fois où il « pête un cable ». Marie raconte : « C'était à notre premier stage avec Emmanuel Quittet (l'entraîneur national), bien avant tous nos Grands Prix. Normalement sur le cross, comme ailleurs, FILOU est sage. Mais alors là… c'était catastrophique ! Filou était très joueur, il n'y avait pas grand-chose à sauter mais alors lui, il explosait, et partait en lançades – coups de cul après chaque obstacle. Le pire c'est que le poney de mon amie faisait pareil, deux poneys bien gais ! »

Leur avenir : Marie a 14 ans, il lui reste deux saisons à courir en internationaux poneys en compagnie de FILOU. Voilà qui promet, en plus cette année, les Championnats d'Europe auront lieu en France, à Fontainebleau... ou à Saumur ! Une bonne occasion de se faire plaisir au plus haut niveau à domicile. Mais Marie prépare aussi la relève : un petit Pur Sang réformé des courses, qui n'a que peu de travail derrière lui, et qui va entamer sa carrière de « complèteur » avec Marie. Ca va galoper dans les prés ! Bon vent à eux trois !

13 février 2006 - Maud Le Bel