La Revue du Poney de Sport
News G.P. Nationaux G.P. Internationaux National Poney Championnats d'Europe Elevage Publications Contacts

6 mars 2007
Potin paddock poney


Première revue des troupes de Pascal Henry !

Après ces deux premières visites auprès des cavaliers de Grand Prix poneys, à Barcelone et à Bourg en Bresse, le nouvel entraîneur national poney semble optimiste... il nous livre ces premières impressions avant son premier bilan, programmé pour la fin du Grand Prix de Jardy, les 24 et 25 mars prochains, étape décisive dans la sélection des troupes qui représenteront la France lors du Bonneau International Poney de Fontainebleau !

La Revue du Poney de Sport : Quelles ont été vos premières impressions suite à la découverte des couples de Grand Prix à Barcelone ?

Pascal Henry : « J'ai été invité à aller d'abord sur un Grand Prix du circuit du Sud afin d'évaluer leur niveau et j'ai été agréablement surpris par la qualité des couples du Sud et de la qualité de la piste qui a été montée à Barcelone. Donc c'est plutôt satisfaisant. »

LRPS : Le week-end suivant vous avez découvert une autre partie des couples à Bourg en Bresse.

P.H. : « J'ai retrouvé une partie des gens qui étaient déjà à Barcelone et une partie qui est descendue de Jablines à Bourg en Bresse. Donc on a eu à peu près le même nombre de partants dans le Grand Prix du dimanche, et niveau résultats on a eu exactement la même proportion c'est-à-dire deux couples sans-faute et trois couples quatre points. On retrouve un poney, DAHLA avec Emma Leborgne, qui est deux fois seconde des deux Grand Prix, donc là je dirais il y a assez de similitudes et de points communs c'est pour ça que je ne suis pas tenté de faire une grande différence entre le niveau du Sud et le niveau du Nord. Bon je n'ai pas encore vu tout le Nord, que je verrais à Jardy d'ici quinze jours… »

Emma Leborgne et DAHLA DU CLOSEL

LRPS : Le haut niveau poney est une découverte totale pour vous ?

P.H. : « Ce n'est pas une totale découverte dans la mesure où jusqu'à présent j'ai toujours majoritairement travaillé dans les chevaux, mais j'ai toujours eu des cavaliers qui participaient dans des épreuves inférieures, D1, D1 Elite, donc je connais le monde du poney à travers la compétition, à travers Lamotte-Beuvron, et je dirais la découverte est surtout aux niveaux des couples qui ont changé depuis cet été. Et je ne vois pas grande différence entre le monde des juniors, dans lequel j'ai évolué, et le monde des poneys, parce que c'est très globalement le même fonctionnement, mis à part que les enfants sont un tout petit peu plus jeunes, les chevaux sont transformés en poneys. Les principaux coachs de poneys, je les connais depuis très longtemps, parce qu'on sortait déjà sur les mêmes terrains de concours… donc non ce n'est pas une grande découverte. Finalement c'est exactement la même, ils s'appellent poneys au lieu de chevaux, ils ont 16 ans au maximum contre 18 pour les juniors, ils ont des parents omniprésents, ils ont des coachs aussi. Il n'a pas de grand changement, de grande découverte, il a juste une connaissance des forces en présence, des nouveaux couples qui apparaissent, mais qui est la même pour les autres que pour moi-même, puisque DAHLA a changé de cavalier, JIMMERDOR a changé de cavalier, CHAVETA a changé de cavalier, donc je découvre comme les autres les nouveaux couples. Pour le reste il y a des dénominateurs très communs. »

LRPS : Déjà quelques couples mis en exergue ?

P.H. : « Je ne dévoilerai les principaux couples que j'ai repéré qu'après Jardy. Pour l'instant je n'ai pas encore vu tout le monde, puisque quelques uns sont restés : Lara Postillon qui fait la tournée de Jerez de la Frontera et qui sera à Jardy, il y a Thomas Jussiaux qui a préféré faire le Grand Prix d'Auvers plutôt que de venir à Bourg… et quelques uns encore qui sont répartis comme ça. Cela fait que tant que je n'ai pas vu tout le monde sur les trois premiers concours, je ne vais pas sortir des noms que je connais, parce que ça bouge très vite ! »

LRPS : Avez-vous donné quelques consignes de travail avant le Grand Prix de Jardy ?

P.H. : « Non pour l'instant je ne donne pas de consigne de travail, je donne un seul mot d'ordre, c'est le travail avec les coachs de confiance et de partage des tâches entre les parents, les coachs et moi. J'interviens comme un plus au niveau des coachs, c'est-à-dire essayer d'appuyer un peu plus, pour que les parents et les gamins l'entendent de plusieurs bouches différentes, mais donc pour l'instant je n'ai pas donné de grande ligne de travail, je suis en situation d'observation et je donne un planning des compet' pour qu'on se retrouve, mais je ne donne pas de plan de travail. Ca sera peut-être après Fontainebleau, quand j'aurai vu les couples se comporter sur un CSIO, alors je donnerai peut-être quelques consignes aux coachs pour améliorer le travail. »

Propos recueillis par M.L.B.

24 et 25 février : Grand Prix Elite de Barcelone : 1. Alexandre Fontanelle / CHAVETA II, 2 Emma Leborgne / DAHLA DU CLOSEL, 3. Marie Tabarot / HAUTE DAME MAHOUD

3 et 4 mars : Grand Prix Elite de Bourg en Bresse : 1. Mélanie Lemoine Jondet / HELIOS DE FIOLE, 2. Emma Leborgne / DAHLA DU CLOSEL, 3. Mathilde Hepp / KENDOR