La Revue du Poney de Sport
News G.P. Nationaux G.P. Internationaux National Poney Championnats d'Europe Elevage Publications Contacts

CSI PONEY DE WELKENRAEDT - BELGIQUE
Balou encore et toujours ....


Dimanche 9 octobre 2005 - Grand Prix CSIP A
Grand Prix, Parcours à 1. 25m, barème A au chronomètre avec barrage au chronomètre
26 partants - 9 classés

26 partants étaient au départ de l'épreuve. Peu de nations mais néanmoins un plateau de qualité avec quelques médaillés de Pratoni de l'équipe hollandaise, ainsi que des membres de l'équipe première belge. Le Danemark et l'Allemagne présentaient également quelques couples.

La piste intérieure du Centre Equestre Euregio, un peu étroite mais équipée d'un très bon sol, a permis au chef de piste Eugène Mathy de monter un tour aux côtes d'un bout à l'autre (1.25 m) composé de 12 obstacles dont un double et un triple. La principale difficulté était d'ailleurs l'abord du double en bout de piste, après un virage fermé de 120 degrés, pour attaquer ce " vertical - une foulée - oxer ". Le triple " vertical - une foulée - oxer - deux foulées - vertical ", situé en numéro 9 en ligne brisée derrière le mur numéro, nécessitait également une attention toute particulière de la part des jeunes jockeys : un peu long, on se devait de l'aborder avec un peu de train et de conviction, sans pour autant négliger la contrat de foulée pour l'entrée.

 

Premier à s'élancer en piste, il s'agit du fils de ZODIAK, le NRPS ZEBRANO, piloté par le Hollandais Bram Sleiderink. Une petite touchette à peine sur le vertical numéro 2, le reste du tour est impeccable et le sans faute assuré. Ca commence fort !

Glenn Lhoest (BEL) et son New Forest JAKIRO commence leur tour un peu laborieusement, hésitant sur le vertical sur muret 4, puis sur l'entrée du double. Le poney se retient beaucoup mais son cavalier réagit bien et le tour est bouclé bien plus facilement qu'il n'avait commencé. Sans faute donc ? Non car le chrono s'arrête sur 81 "82 et pénalise le couple d'un point de temps dépassé.

Pour l'Allemagne, la petite alezane ANGEL 30 (ci-contre) et Antonia Schnabel précipitent un peu les choses : une foulée volée sur le 4, elles se couchent dans les combinaisons et finissent par accrocher le 10. Elles bouclent donc avec 4 points.

Une médaille d'or par équipe aux Europes 2005 autour de l'encolure, le petit MIRROR, toujours monté par Dominique Roelofsen, signe un très bon tour sans faute, dans le train et sans la moindre hésitation. Les indoors semblent aussi convenir à ce fils de KANTJE'S RONALDO qui rebondit d'autant mieux contre la lice. Le barrage est assuré.
La fille de TOP GUN, TAMARA et l'Allemande Greta Reinacher manquent de rigueur dans leur tracé : gros zigzag à l'abord du 4 dont le soubassement ne semble pas au goût de l'alezane, mais pas de faute. En revanche la sortie du triple y reste, tout comme l'oxer 10 et le vertical 12 aux couleurs des assurances Catherine de Buyl, pour un total de 12 points.

 

En dossard 6 c'est la Belgique qui revient : Lennart van Vlaenderen aux rênes de TIBOR (ci-contre), grisou par le célèbre NABOR, montrent de bonne choses, mais le poney manque un peu de sang et le cavalier de niaque. Un tour qui se solde à 4 points.

Européennes aussi, MISS BLUF et Hanne Mertens ne sont pas pour autant réconciliées avec les combinaisons : après un bon début de tour, elles s'arrêtent sur la sortie du triple puis font une barre sur le dernier. Ajoutez à cela un peu de temps, le couple sort à 9 points de pénalité.

Une ponette que l'on avait découvert sur le Grand Parquet, STAKKATI (STAKKATO x GROSSO Z) est bien mois à l'aise sur une petite piste… qui ne lui permet manifestement pas se jeter son gaz ! Katharina Thomas se voit donc " trimballée " entre les barres et ne parvient pas à régler l'entrée du triple. Deux refus successifs sur le deuxième élément l'obligent à se retirer du jeu.

Le Belge Thomas van Minnebruggen, toujours associé à son bondissant fils de HASKO, l'alezan BON JOVI (ci-contre), coupe un peu son virage pour aller sur l'oxer numéro 3 et fait la faute… d'autant plus regrettable que le reste du tour est soigné et le poney impérial, avec notamment un passage de triple avec marge et décontraction.

Sa compatriote Cettina Verlinden, en selle sur BACARDI COLLA font elles au contraire un beau tour, mais une énorme faute sur l'entrée du triple où Cettina jette littéralement sa ponette dans les barres. Elles finissent également à 4 points. Dommage.

La Hollande revient avec Hendrik Jan Schuttert et DJ TIESTO. Le poney ne monte pas bien le garrot et semble vouloir engloutir les obstacles sans prendre le temps de monter ne l'air… le début de tour est pourtant intact de fautes, jusqu'au triple où le deuxième élément tombe, la sortie ébranlée, et le tour termine par une seconde barre : 8 points au final.

Double médaillé d'or et de bronze en titre, l'orange BALOU (CASPER), en compagnie de sa Stéphanie Brugman (ci-contre) fait un petit rappel du " comment finir sans faute ".

Leçon bien suivie par HERTAL SAFARI et Sasha Astrup Jensen (DEN) qui les imitent immédiatement. Malgré une grosse frayeur sur le numéro 1, et un poney qui n'articule pas trop, le couple se délie à partir du 5 et finit bien.

NIKITA (ci-contre) et Thomas Majlund, également sous le drapeau danois, profitent de l'échappée pour se qualifier aussi au barrage avec un tour correct et une seule touchette en sortie de triple.

Quatre à la suite ? Et bien non, IVY DU CHÂTEAU, pleine d'entrain, en décide autrement en chargeant le triple et en négligeant le dernier vertical, ce qui donne 8 points pour son jeune pilote Sjaak Sleiderink.

DREAM BOY et Joy Demuynch ne trouveront pas non plus le clef du problème : stop - chute sur le 2 et c'est l'élimination un peu rapide du couple.

Le petit ABC JURI (VALENTINO) sort toute sa classe pour se sortir des difficultés, toujours avec son typique coup de dos ascenseur. Sans faute facile donc avec son pilote Marc Bergmann.

Autre produit de CAPSER, FLOORTJE montée par Piter Jan Mertens, fait elle 8 points en fin de tour.

Elle est suivie de la BWP WINDE (ci-contre), fille de DARCO, dont c'est le premier concours international. Associée à Jens Vandersteichel, elle semble prometteuse, montrant de jolies choses malgré des erreurs de jeunesse : se couche un peu entre le mur 8 et le triple, touchette sur le 11, mais le sans faute les attend sur la ligne d'arrivée.

Laura Spekenbrink et RANDEL BBS font une grosse faute sur l'oxer 3, puis finissent mieux et sortent à 8 points.

Pas un bon jour non plus pour MY MYSTIC LAD et Audrey Stampaert qui bouclent à 8 points également. Jamais deux sans trois… encore 8 points pour Mélanie Rombouts et FRANKLIN VH DENNENHOF dans le triple.

Même score également pour la Danoise Benedicte Kejlberg et TAGERUPS BAUCHALAN (ci-contre).

Retour sur la scène internationale de l'étalon alezan crins lavés PLAYBACK (PRINCIPAL BOY) confié à Konstantin von dem Knesebeck par la famille Bergmann. Le cavalier es très grand pour le poney et ne monte pas encore très précisément… mais le génie et le cœur à toutes épreuves de PLAYBACK (ci-contre) transforment le tour en une simple balade de santé. Le sans faute est bouclé.

Les deux derniers partants ne parviendront pas à se qualifier au barrage : Inès van den Bosch et MAURICE vont beaucoup trop vite, la faute leur est inévitable dans le triple, tandis que GOLDEN EYE ne voudra pas s'approcher du muret de l'obstacle 4, malgré les encouragements de son petit cavalier Franck Schuttert.

 

C'est donc 8 cavaliers qui vont en découdre sur un barrage long et plutôt galopant.

Parti en premier ZEBRANO faute sur le 2 et ne parvient pas à serrer sa courbe pour aller sur l'obstacle 7. Il termine en 38 "50. Deuxième à tenter sa chance, MIRROR est rapide dans ses lignes, tout en prenant de la marge sur les obstacles. Malheureusement une faute sur le 3 et un chrono qui s'arrête sur 39 "79. Il est suivi de son coéquipier BALOU… qui fidèle à son habitude signe le sans-faute… tout en galopant : 38 "00. Il prend donc la tête du provisoire haut la main. SAFARI renverse une brique du mur… et se retient encore un peu, faisant 3 fautent supplémentaires avec les postérieurs. 16 points au final donc, en 38 "42. Thomas Majlud préfère assurer le sans-faute… et y parvient avec son agile NIKITA. Verdict du chrono : 42 "62… donc bien loin derrière en temps.

 

Le petit ABC JURI saute encore super, mais ne peut éviter deux barres et est contraint de s'arrêter dans le double (ancien triple) à cause d'en très mauvais abord. Le score est lourd… 31 points toutes pénalités confondues.

Reste la fille de DARCO, WINDE, qui prend son temps mais faute sur le tout dernier obstacle : 4 points en 46 "50. Et enfin nous retrouvons le très chic PLAYBACK (ci-contre), qui réitère ses 3 foulées entre le 9B et le 9C, toujours avec le même envie de passer de l'autre côté, et boucle sans faute en 40 "14… pas assez rapide pour détrôner le champion BALOU !

Maud Le Bel

Résultats :

1. NED Stéphanie Brugman / BALOU 0 0 38 "00
2. GER Konstantin von dem Kensebeck / PLAYBACK 0 0 40 "14
3. DEN Thomas Majlund / NIKITA 0 0 42"62
4. NED Dominique Roelofsen / MIRROR 0 4 37"79
5. NED Bram Sleiderink / ZEBRANO 0 4 38"50
6. BEL Jens Vandersteichel / WINDE 0 4 46"50
7. DEN Sasha Astrup Jensen / HERTAL SAFARI 0 16 38"42
8. GER Marc Bergmann / ABC JURI 0 31 65"43
9. BEL Glenn Lhoest / JAKIRO 1 81"82