La Revue du Poney de Sport
News G.P. Nationaux G.P. Internationaux National Poney Championnats d'Europe Elevage Publications Contacts

CSI PONEY DE NEEROETEREN - BELGIQUE
Le 12 mars 2006

JS Magic imbattable

Neige au mois de novembre... et encore quelques tâches blanches parsemées à terre pour accompagner cette édition de fin d'hiver au manège De Warre. Par contre, rien à voir au niveau de la participation ! La folie de novembre a laissé place à un rythme bien plus serein pour ce concours, un des tous premiers internationaux poneys millésimé 2006. De nouveaux couples belges, et les plus anciens, se sont battus contre deux nations nordiques uniquement : Danemark et Suède.

Premier International Poney de l'année 2006 OK... mais personne n'a dit que la reprise serait souple. Le parcours proposé par le chef de piste, et chef d'équipe belge, Jean Jacques Mathijs, avait deux particularités : 130 cm, c'est 130 cm ! Et second mot d'ordre : les lignes, au nombre de trois version droites, plus une ligne brisée. La technique du parcours ne laissait donc guère d'hésitation de manoeuvre possible au cavalier, tout doit être décidé à peine les sabots au sol de l'obstacle précédent, sinon trop tard. Vingt mètres, soit cinq foulées courtes s'imposaient entre l'oxer en croix numéro 1 et le vertical 2, pour une première traversée en diagonale du manège. A main droite, il fallait repartir vers son oxer 3 à arc-en-ciel avec déjà un peu de largeur. Le double 4 arrivait vite derrière : vertical sur mur - une foulée longue - oxer sur mur... cinq foulées plutôt courtes en tournant légèrement à gauche et vertical bleu 5 fautif. Enfin un virage pour respirer, mais passage devant "les stands" et proximité d'un autre obstacle ne facilitait pas l'abord de l'oxer sur bidet numéro 6. Cinq longues foulées derrière ou six normales plus loin, se trouve le vertical 7. Galop à droite, droit 8 assez sec encadré des phares et on rattaque sur un l'oxer européen 9 très large - quatre foulées - vertical. Retour vers la porte en sautant l'oxer vert à papillons et enfin, après un virage un peu cassé, entrée de triple pour une dernière longueur : oxer - deux foulées - vertical - une foulée - oxer. Finish franchi ! A vous de jouer.

La Suède ouvre le bal avec le couple Isabell Bengtsson et BLACK BEAUTY, une fille de OKAND de 14 ans. une première faute est commise sur l'oxer numéro 3, la cavalière laisse courir sortie de double et écope d'une barre pour une georgette insauvable sur le vertical suivant, et encore d'une barre sur le bidet. Plus le tour avance et moins la cavalière contrôle sa chaude ponette, qui enchaîne les touchettes. Elle préfère donc arrêter sa monture après le 8 pour remettre aux ordres avant de repartir. Le tour est bouclé avec un total de 18 points.
Dossard numéro 2, les Belges Jeroen Appelen et TIDGI, une fine BWP fille de VOLTAIRE. Le couple faute dès le vertical 2 à cause d'une ligne bien trop tenue. L'enchaînement 3, 4, 5 est bon, une petite hésitation sur le bidet mais Jeroen reste convaincant et ça passe. Une seconde faute sur la fin de tour donne un total de 8 points.
Leurs compatriotes Glenn Lhoest et le New Forest alezan JAKIRO font de bonnes choses, mais ne peuvent éviter la faute des genoux sur le vertical 5... et une grosse touchette entrée de triple final qui reste debout. C'est néanmoins un score léger de 4 points sur la ligne d'arrivée.

La toute petite PEARLY (OI) et son jeune cavalier Bertrand Genin commencent impeccablement. La ponette est assez chaude, mais reste contrôlable derrière son pelham. Elle s'ouvre un peu dans la ligne 6 - 7 mais tout passe encore. Une toute petite touchette sur l'oxer 11 des papillons fait frissonner son fan-club, mais le tour se finit par un très joli passage du triple malgré une entrée longue et c'est donc le premier sans-faute ! Elle et son cavalier possèdent la même qualité : la réactivité face à la difficulté... ajouter à celà l'excellent passage de dos de la noiraude, et vous obtenez un couple plein d'avenir.

PEARLY et Bertrand, tous deux 14 ans, font équipe depuis trois ans tout près de Charleroi, et si les débuts ont été difficiles, la famille a bien fait de croire au potentiel de la petite brune. Après des tours réguliers en 100 et 110 cm, le couple a fait sa première apparition en international sur cette même piste en novembre, mais c'est bien aujourd'hui qu'il courrait son premier Grand-Prix.

WINDE, jument de ans par DARCO, et Jens van der Steichel commencent à avoir, eux, une certaine expérience sur ce genre d'épreuve. Ils sont auteurs d'un très bon tour, le cavalier ne laissant guère de place au hasard dans les abords, la ponette sautant toujours avec style et respect. Mais mais... il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, une seule petite touchette, et une seule barre, sur le tout dernier oxer, au bout du triple, les prive du barrage.
Retour de la Suède : Johanna Rinnesjo et CONNIE LAITH, autre fille de OKAND. La ponette piétine beaucoup dans son galop et se couche complètement sur l'oxer 3 (foulée trop longue) d'où une grosse faute. Elle touche encore fort la sortie du double, qui tient. Une hésitation dans la ligne bidet- vertical la fait se décaler fortement, mais la barre tient encore. Un peu à la peine dans le triple... le couple sort pourtant avec 4 points seulement.
Lander de Bruyn et MISS B ne débutent pas très bien : pas de reprise dans la première ligne, le vertical 2 arrive très vite et trop près, mais MISS fait ce qu'il faut. Par contre l'erreur se paye sur l'oxer 3, décidemment pas évident. Le reste du tour, une fois tout le monde à son poste, est bon. Le couple boucle ainsi aussi avec un honnête 4 points.
L'Allemande SUNNY 93, fille de ZANDHEUVELS SUNNY BOY et complice européenne de Patrick Doller, a quitté sa patrie natale pour la Suède. Elle nous revient accompagnée d'Erica Swartz. La reprise entre les deux premiers obstacles est tardive, mais n'engendre pas de faute. La ponette en revanche touche fort le difficile vertical 5 qui reste debout... l'entrée du triple final est un peu courte, mais le métier fait la différence et voilà le second sans faute !
Premiers représentants danois, voilà la fille finlandaise de CAPSER, RIVONA, et Marie Thrane Jensen. Faute sur le 2 inévitable, touchette sur le 3, ça ne commence pas fort. Il y a du mieux puis à nouveau grosse faute des antérieurs sur le gros oxer 9... qui emmène l'addition à 8 points de pénalité.

Couples 100 % danois à présent :

Stéphanie Schou et GUCCI (ci-contre) ne feront pas mieux, pourtant ça avait bien commencé mais une première faute suivie de deux barres pour erreur d'abord en fin de tour donnent un total de 12 points : longue sur l'oxer 9 et faute de postérieur en entrée de triple.

Sofie Ennis et MOVER, imposant hongre bai, savent tenir le suspens jusqu'au bout. Si le couple est assez peu académique, le costaud bai est efficace et seule une faute en milieu de triple les prive du barrage.

La Belgique wallone revient avec la jeune Marine Scauflaire et JALYSCO. De bonnes choses pour ce couple, un poney très agile, mais malheureusement une faute sur le délicat vertical numéro 5. On notera la bonne décision de la cavalière de continuer de tenir en entrée de triple.

Dossard numéro 13, ELMER (New Forest par KANTJE'S RONALDO) et Lennert van Vlaenderen ne prennent pas un bon départ : touchette sur le 1, 6 foulées (les 5 des autres concurrents étant pourtant courtes !!) pour venir sur le 2... et puis la machine se débloque et c'est parti. Le reste du tour est impeccable, le poney est agile et montre énormément de respect. C'est le troisième sans faute !

Sans faute également pour le couple habitué des grandes occasions Marylin Vorsselmans et le puissant FEELERS PANTON : un tour incroyable sur un poney d'une souplesse à couper le souffle. Superbe prestation et ticket-barrage mérité !

On ne peut pas en dire autant de Audrey Bechet et NELSTAR DES DIX BONNIERS. Un couple pas très huilé, pour un tour brouillon... mais efficace. L'alezane se décale dans ses lignes, parfois très fortement, la barre finit par arriver sur le vertical 8 (postérieurs) mais on en reste là, malgré encore une frayeur l'oxer 11 (petit pied). Coach et cavalière semblaient ravis de la prestation.

Pieter Jan Mertens et FLOORTJE, ponette NRPS par CAPSER, relève le défi avec brio. Une fois de plus, c'est l'expérience qui parle : tour très bien monté, le sans faute est au rendez-vous. Et de cinq barragistes !
Etalon Connemara irlandais par ABBEYLEIX FIONN, KILPATRICK FIONN arrive en compagnie de sa complice suédoise Linn Widmark. Mais le couple ne semble pas du tout dans le coup ! premier plan de l'oxer 1 renversé... re faute sur le 3. Le rythme n'est pas le bon et les fautes continuent de s'enchaîner : 5 à terre, touchettes sur 6 7 et 8. Et enfin barre finale sur la sortie de triple. Bref un tour un peu pénible en 16 points pour ce couple européen. Sans doute une grosse déception.
Ines van den Bosch et TWILIGHT (fille de PARCIVAL) sont eux plus au dessus du train qu'en dessous. Une touchette sur le 2... une barre en sortie de double, la cavalière se fait littéralement embarquer entre le 6 et le 7, mais ça passe. Le tour ne se finit pas beaucoup mieux : une barre supplémentaire tombe à la sortie du triple, soit 8 points.

Couple danois à nouveau : HERTAL SAFARI et Sasha Astrup Jensen n'entrent pas avec la meilleure motivation, le poney répondant par des coups de cul à chaque pression de jambe de sa cavalière. Et c'est parti. Tour très moyen d'un bout à l'autre... le poney laissant traîner ses postérieurs sur chaque saut, mais ne touche rien. Même avec une bien grosse frayeur en entrée de triple, rien à signaler. C'est bel et bien le sixième couple qualifié au barrage... comme quoi !?

Ils sont suivis de Isabel Jasmin Kristoffersen et KANEA. Ce couple ne va pas connaître la même veine : un stop sur le 4A, et à nouveau sur le 8 qui sort trop dans le pied, ils sont éliminés.

Ils sont remplacés en piste par un couple auquel rien, ou presque, n'échappe depuis le début de la saison : Olivier Philippaerts et son joli poney allemand JS MAGIC. Six foulées également entre le 1 et le 2, pour un début de tour très tenu. Puis Olivier se met à piloter réellement : galop de loin, ohoh presque arrêté et on repart à trois foulées. Il risque cependant une faute sur le 8 tellement son poney vient sauter à droite de l'obstacle, les postérieurs ne passant pas loin du chandelier. C'est sans grande surprise un nouveau sans faute.

Le scénario est bien diffénrent pour les deux couples suivants, pourtant l'un et l'autre sont plein de qualité :

La danoise Natasha Olszowski et son joli et robuste TANGO font de très bonnes choses. Le poney est très généreux dans ses sauts, surtout sur les oxers, peut-être trop ! Une petite faute des antérieurs sur le 2, mais ce n'est rien. Le poney montre une bonne frappe et un très fort coup de postérieur. Un gros gros effort sur le 6 qui sort très long... il réédite sur l'oxer 9 en pédalant en l'air d'où une autre faute. Arrive le triple, qui sort long, Natasha n'y croit pas, stop sur le deuxième élément. Elle revient pareil et TANGO s'arrête à l'entrée. La cavalière sort en caressant son beau bai.

L'autre couple n'est pas jeune sur le circuit, mais traverse toujours une mauvaise passe. Benedicte Kejlberg et son Irlandais TAGERUPS BUACHALAN font une mauvaise entrée dans le double. BUACHALAN emporte une barre du postérieur et ne peut continuer. Le deuxième passage est meilleur, mais le poney réédite un stop sur le bidet. C'est l'élimination.
Enfin dernier partant, il s'agit d'un couple suédois : Caroline Gustafsson et une très grande ponette issue de l'étalon NIKLAS, NIKOLINA. La cavalière est très talentueuse et parvient à gérer sa monture un peu chaude et ses grandes foulées dans toutes les lignes. Le sans faute est bien gagné. Il y aura donc huit barragistes, soit pile un quart de l'épreuve.

Ce barrage se court sur les obstacles 2 3 4B 7 8 9 7 et 12 B 12 C.

Place aux jeunes ! La barrage est ouvert par PEARLY et Bertrand. Ils sont partis pour gagner, mais sans l'expérience requise. Abord un peu délicat sur le premier, ça passe, mais une place très longue sur l'oxer 3, Bertrand ne reste pas au bout de ses rênes et la ponette se dégonfle inévitablement. A nouveau 3, 4B, virage court et encore une foulée un peu hasardeuse, re stop. Le couple ressaute cet obstacle cette fois-ci dans le calme et quitte la piste avec 9 points. Déception du clan, mais belles promesses pour l'avenir.

Suivent SUNNY 93 et Erica : une barre pour débuter, touchette sur le 3, re barre sur le 9, ce qui donne 8 points avec le premier temps de référence : 36"50.

ELMER et Lennert coupent au plus court, et écopent ainsi d'une faute sur le 3 soit 4 points en 36"05.

FEELERS PANTON (ci-contre) et Marylin veulent aussi leur part du gâteau, et si possible pas la plus petite ! Le poney fait encore une démonstration de "ressorts sous sabots" mais le double sort vraiment mal. Le coeur y est, le ponet est tendu à plat ventre au dessus des barres, mais cette fois-ci ça ne passe pas : 4 points en 39"43.

FLOORTJE et Pieter Jan perdent toutes les chances de victoire dès le début : deux barres sur le 2, légèrement poussé, et le 3 d'où 8 points en 37"90.

La veine du premier tour ne les a apparemment pas quittés. Les ce sont SAFARI et Sasha ! Le poney touche tout un peu partout... mais rien ne bouge. C'est en effet le premier sans faute et ainsi la tête du classement provisoire en 35"55.

Quelqu'un a-t-il un mot à redire ? Peut-être bien Olivier et MAGIC (ci-contre) ? En tous cas ils vont tout tenter. Tout est d'ailleurs à peine suffisant pour décrire les options les plus folles et la galopade sortie pour l'occasion. Pas une hésitation de l'un comme de l'autre, rien à dire, c'est superbe : 0 point en 33"14 soit plus de deux secondes et demies de moins !

Qui dit mieux ? Non pas Caroline et NIKOLINA qui écopent de trois barres (2, 7 et 9) en 45"89.

C'est donc une victoire indiscutable de Olivier Philippaerts et de JS MAGIC, devant Sasha Astrup Jensen et HERTAL SAFARI, suivis de Lennert van Vlaenderen / ELMER.

Texte de Maud Le Bel
Photos de Julien Counet

 

Résultats :

1. BEL Olivier Philippaerts / JS MAGIC 0 0 33"14
2. DEN Sasha Astrup Jensen / HERTAL SAFARI 0 0 35"55
3. BEL Lennert van Vlaenderen / ELMER 0 4 36"05
4. BEL Marilyn Vorsselmans / FEELERS PANTON 0 7 39"43
5. SWE Erica Swartz / SUNNY 93 0 8 36"50
6. BEL Pieter Jan Mertens / FLOORTJE 0 8 37"90
7. SWE Caroline Gustafsson / NIKOLINA 0 12 45"89
8. BEL Bertrand Genin / PEARLY 0 El.