La Revue du Poney de Sport
News G.P. Nationaux G.P. Internationaux National Poney Championnats d'Europe Elevage Publications Contacts

CSIOP de MOORSELE - Belgique 2008
Du 10 au 12 mai 2008


Grand Prix CSIOP : Hariba España !

Il y a un mois, seulement deux couples parvenaient à boucler le Grand Prix CSIP sans pénalité (64 partants). Ce week-end, le Grand Prix CSIOP ne se laissa pas cueillir plus facilement, puisque aucun des 66 prétendants ne parvint à obtenir le précieux parcours sans faute ! La faute à qui ? Placé en fin de tour, le triple fût entres autres à l'origine de pas mal de déboires auprès de nos jeunes pilotes… Côté français Camille Delaveau et LEA DU GENIER, prévues dans la Coupe des Nations du lendemain, en firent notamment les frais.

Pas de sans faute, oui mais un barrage à dix, parmi l'ensemble des couples à « 4 points ». A ce jeu, Fernando Herrero (ESP), parti en ouvreur sur le trois quarts New Forest KREG DE CIVRY (SILVERLEA SIMPLY RED nf x ALRICHO ar), fait fort : sans faute en 35"98, il place la barre haute mettant ainsi ses petits camarades sous pression. Et ça marche, personne ne fera mieux.

Le Français Eliott Thiennette signe quant à lui la meilleure performance française en accédant au barrage et en réalisant le troisième meilleur chrono avec sa petite jument MOONLIGHT SHADOW. Malheureusement une petite barre les place à la septième position de ce Grand Prix.

Résultats du Grand Prix CSIOP (66 partants) :

1. ESP Fernando Herrero / KREG DE CIVRY 4 0 35”98
2. NED Fabienne Roelofsen / FRED 4 0 36”06
3. NED Kirsten Rikkert / ROMANTICO RAG 4 0 36”99
4. DEN Alexandra Sisseck / TOP JEZABEL DE L'ETAPE 4 0 38”84
5. LUX Basile Bettendorf / IDEFIX DU VILLON 4 0 40”35
6. GBR Emma Stocker / PERRON III 4
7. FRA Eliott Thiennette / MOONLIGHT SHADOW 4 4 36”93
8. IRL Shane Connell / MURPHY'S FLIGHT 4 4 37”45
9. NED Shanice Roozeboom / SAMBO LINO 4 4 38”84
10. GBR Carian Scudamore / CAPPAGH SUPREME 4 4 39”87
16. FRA Haelwenn Sebille Kernaudour / HOLY ISLAND ALUINN 8 81”21
17. FRA Axel Le Diberder / HELEN DU CLOS 8 81”62
18. FRA Laura Lloret / LAILA DE KERGROIX 8 83”65
24. FRA Baptiste Lecomte / JIMMERDOR DE FLORYS 9 92”00

 

Coupe des Nations CSIOP : L'Angleterre, encore et toujours !

Epreuve reine parmi toutes, et toujours dans des conditions optimales de terrain (fibré sablé hersé et arrosé généreusement) et de météo (température estivale), la Coupe des Nations de Moorsele édition 2008 regroupait non moins de dix pays dans une même quête : aiguiser son équipe en vue des prochains Championnats d'Europe. Irlande, Pays-Bas, Grande-Bretagne pour les favoris… mais aussi Norvège, Italie ou encore Espagne étaient donc de la partie ! Au menu du jour, un tour sur des hauteurs raisonnables (1.25-1.30m) proposant de nombreuses lignes courbes permettant plusieurs possibilités de tracés.

Le parcours : La ligne de départ pouvait se prendre à main gauche ou droite, avec pour particularité de contourner un parterre empêchant de venir parfaitement droit sur l'oxer numéro 1, carré, violet blanc et noir. Une ligne courbe vers la gauche, en neuf à onze foulées selon le tracé choisi, menait sur la ligne : vertical jaune et blanc - cinq foulées - oxer vert et blanc. Virage à gauche devant le jury avant d'aborder le triple bleu blanc jaune, un peu long : vertical - une foulée - oxer - deux foulées - oxer… suivi en ligne courbe à droite de la palanque blanche numéro 5, en sept foulées. Tournant à droite devant la tribune couverte et on arrive sur la ligne "croissant de lune" à main droite : oxer beige et vert d'eau - six foulées - oxer sur barrière beige et marron - cinq ou six foulées selon le tracé - vertical gris sur géraniums numéro 8. Demi-tour gauche devant la porte, on attaque le double jaune et vert oxer - deux foulées - vertical et six bonnes foulées plus loin en ligne droite : oxer vert et jaune. Dernier demi-tour à gauche, palanque beige numéro 11 et enfin, six à sept foulées plus loin : rivière non barrée pour finir !

Première manche - premier tour

Le tirage au sort donna aux Pays-Bas l'honneur s'inaugurer la piste. C'est ainsi avec Clementine Kleintjes et l'étalon KHADIBOJ VAN KLAVERBORCH (KING KADANZ) que l'on découvre le parcours. Tracé médian en dix foulées pour aller du 1 au 2, la même chose en sept foulées pour aller de la sortie de triple au 5, six foulées et six foulées dans le « croissant de lune », aïe entrée difficile sur le double et stop sur le vertical de sortie. Six foulées moyennes pour aborder le 10, et enfin six foulées entre la palanque et la rivière… légèrement mordue : 8 points.
Vainqueur hier, moins au point aujourd'hui, Fernando Herrero (ESP) rentre mal dans le triple ne laissant guère de possibilité à KREG DE CIVRY qui faute sur le second élément avant de refuser le troisième. On se ressaisit, tout va mieux jusqu'à la deuxième combinaison : ne restant pas tendu à l'abord, Fernando engendre deux fautes de son compagnon… et opte pour sept foulées sur la rivière finale : 20 points au total.
Italie : Maddalena Bianchi élargi la virage sur le 2 avec BETULLA V, le passage du triple est un peu juste mais ça passe… cinq foulées pour aller sur le 8 ? Première faute… immédiatement suivie du 9a et du 10 : 12 points.
Veste verte en vue, voilà Vincent Byrne (IRL) et FORTFIEW MASTER. Tour facile en avançant, six et cinq foulées négociées sur le croissant de lune, tout va bien jusqu'au dernier virage où le poney reste désuni… et fait faute sur la palanque ! 4 point pour ce poney réactif et bondissant, qui croise les postérieurs à chaque saut.
Ils sont chez eux, ils en veulent : Sander Verplancke et le petit gris AFELIO VAN DE KERKENBULCK partent en tête de l'équipe de Belgique. Pourtant un léger manque de punch se fait ressentir, rendant difficile le franchissement du triple, un peu long : deux barres sont renversées : 8 points.
Pour Caroline Frisch (SWE) et WESTSIDE PADRAIG, pas question de faire faute si tôt dans le parcours : la cravache est de sortie pour passer le triple, et pourtant le 4b est à terre. Petite perte de contrôle, le croissant est franchi en six et cinq foulées un peu volées. Fautes également en sortie de double, sur la palanque abordée de travers et sur la rivière, soit 16 points.
Pour la Grande-Bretagne, Jessie Drea conduit son QUANTUM LIGHT au sans faute en prenant son temps dans chaque ligne.
Huitième pays au départ, la France envoie Eliott Thiennette et MOONLIGHT SHADOW en ouvreurs : huit foulées entre le triple et la palanque numéro 5, Eliott soigne les abords. Forte reprise en réception du 6… pour repartir un peu tardivement, en sept foulées sur l'oxer 7, mais qu'importe ça passe ! Les géraniums ok, le double aussi… de nouveau reprendre-repartir sur le 10, ok. Plus que deux, impeccable : sans faute !
Shannon Meinert Ketterle et ANYDALE RON ne font qu'une bouchée du tour : super tracé pour la cavalière, super réflexe antérieur et postérieur pour le poney… malheureusement une toute petite faute sur la rivière, d'où 4 points pour le Danemark.

La Norvège ferme la danse. Regine Eiklid faute en sortie de triple avec sa fine MISS AARON avant de perdre le contrôle. Profitant du grand virage, elle remet sa ponette aux ordres avant le double, faisant ainsi sept foulées pour aller sur le l'oxer 10. Le couple finira avec 8 points.

Première manche - deuxième tour

Nederland, Kirsten Rikkert préfère partir à droite sur ROMANTICO RAG. Un début de tour bien huilé, option « courte » sur le croissant de lune, pas de problème, mais une touchette sur le 8. Grosse touche à nouveau en entrée de double, ça tient. En revanche, comme sa camarade : faute sur la rivière et donc 4 petits points.
Deuxième couple en lice pour l'Espagne, Felipo Herrera et le gris français ETNA DU MARTRAY n'iront pas bien loin : stop et chute en entrée de triple.
Encore une ponette française : I AM D'HORIES enchaîne un parcours un peu laborieux sous la selle espagnole de Riccardo Rango (ITA) : faute en milieu de triple, sur l'oxer 7, sur l'entrée de double et sur la palanque 11 : 16 points.
Richard Howlet et LOUGHNATOUSA LOUISE (IRL) optent également pour un départ à droite. Retenant sa monture, Richard réussi à caser sept foulées entre le 2 et le 3… et c'est donc sans surprise qu'il écope de deux fautes sur le triple. Sept et six foulées sur le croissant de lune, le couple aura décidemment du mal à enclencher la seconde : 8 points.
Veste rouge et belge, Jos Verlooy monte LOBEEN SHAMROCK : petit pied sur le 1, petit pied sur le 2, voilà un second cavalier qui a du mal à rentrer dans le bain. Finalement, il sortira avec juste une petite barre sur le 8 : 4 points pour la Belgique.
Elles gagnaient le Grand Prix un mois plus tôt, Alexandra Warnelius (SWE) et SUNRISE vont au plus court du 1 au 2, annonçant la couleur. De travers dans le triple, à plat sur le 5, SUNRISE se traverse pour aborder le 6 et faute. Rênes un peu longues sur la fin de tour, Alexandra ne parvient pas à soigner la rivière, d'om une deuxième faute : 8 points.
Angleterre : leur premier cavalier est sans faute. Le second le sera-t-il aussi ? Carian Scudamore et CAPPAGH SUPREME sont bien partis, quoi qu'un peu mous. Tout se passe bien jusqu'au croissant de lune : six foulées puis cinq ? CAPPAGH ne voit pas la même que son pilote : georgette et 4 points !
Double sans faute pour les Français alors ? Tracé médian sur le 2, cinq foulées normales pour le 3. Ok sur le triple, sept foulées un peu près sur la palanque 5 mais Baptiste Lecomte reste au contact sur JIMMERDOR DE FLORYS et ça passe impeccable. Six foulées un peu fort sur le 7, six foulées sur le 8, sans problème. Encore un peu près sur le 10 et le 11, mais les réflexes du poney font le reste… plus que la rivière : bien franchie. Et hop de deux sans faute !
Début de tour un peu flottant pour Camilla Ernst (DEN) et HERMINA : désunie pour aborder le 2, six foulées du 2 au 3… Le couple trace un joli croissant de lune, malgré une touchette des postérieurs sur le 8. Ah mais cette rivière ne plaît décidemment pas aux couples nordiques : 4 points.
Scénario quasi identique pour la Suédoise Susanne Gjendemsjo et GIRL'S KNIGHT : 2 au ralenti, très proche de la palanque 11 et faute sur la rivière, soit 4 points !

Première manche - troisième tour

8, 4 et ? 0 ! Les Pays-Bas redressent la barre grâce à Fabienne Roelofsen et FRED qui ont enclenché le turbo sur ce parcours néanmoins propre. Six et cinq foulées sur le croissant de lune, seule une petite touche sur le 8 est à noter.
Aïe aïe… Ignacio Cervantes et le troisième poney français de l'équipe d'Espagne ILICO PRESTO (PEEPING TOM aa) s'arrêtent sur le 1. Avec une seconde désobéissance au pied du triple, le couple est éliminé, entraînant ainsi l'élimination de l'ensemble de son équipe.
Aucun problème en revanche sur le triple, parfaitement franchi, pour l'Italien Miklos Csillaghy et IVER'STONE. Croissant de lune un peu à plat en option courte, un peu près de la palanque… le sans faute est à portée de main, mais non, une petite faute sur la rivière, soit 4 points.
Pour l'Irlande, après 4 et 8, c'est bel et bien un superbe de sans faute qui est signé par Emily Turkington en parfaite entente avec son très habile FUTURE INTEREST !
Excellent tour également, tout en avançant, pour le Champion de Belgique fraîchement couronné Jef Wellens et sa grise BALOUBET DU ROUET : et hop un troisième sans faute sur ce troisième tour.
Tom Krog… et oui un Suédois, présente BAUSSY JONES. Manquant un peu de chance sur les combinaisons, ils signent un 8 points pour une faute en entrée de triple et en sortie de double.
Pie alezan en vue, George Whitaker entre en piste en compagnie de COLOUR OF MONEY. Pas de place au hasard, le tour est impeccablement monté, le poney saute admirablement, le sans faute est naturel. Et de deux pour la Grande Bretagne, et de quatre pour ce tour.
Jamais deux sans trois pour la France ? Un peu près et petite touchette sur le 2 pour Laura Lloret et LAILA DE KERGROIX. Petit son également en entrée de triple, mais aucun problème. Un peu près du 6, Laura négocie quand même son croissant en six et cinq foulées, super. Double… la pression monte, touchette devant derrière sur le 10 : ça tient. Aller plus que deux ! Mais Laura craque : très près sur la palanque, LAILA ne peut éviter la faute et une de plus sur la rivière : 8 points.
Pour le Danemark, NIKOLINA et Jessica Vinter Jensen font une véritable démonstration : des sauts puissants et réguliers, sur des trajectoires toujours optimales : cinquième sans faute du troisième tour.
Début de tour pénible pour Tine Hogsaas Dalen (NOR) entre de multiples grosses reprises sur un LAVALLEY PRINCE qui semble pourtant avoir du mal à se porter en avant. Une barre est poussée milieu de triple… et finalement le couple trouve son rythme. La fin du tour est bien meilleure et le couple franchit sans encombre la rivière… qui n'est visiblement pas sa tasse de thé : 4 points au final.

Première manche - quatrième tour

Dernier couple des Pays-Bas, Shanice Roozeboom et SAMBO LINO font une bête faute de postérieurs sur le 1, avant de se ressaisir et de boucler un admirable tour, avec notamment de très gros sauts sur la ligne du croissant de lune. Malheureusement 4 points donc.
Pour l'honneur puisque l'Espagne est d'ores et déjà hors jeu, Rafael Gutierrez (LIMAO) ne commence pas au mieux : petit pied sur le 1, barre en sortie de triple, stop et destruction d'obstacle sur le 6. Et finalement, les idées remises en place, tout va mieux qui finit bien : le couple en reste à un honorable 8 points.
Olé que de sang dans le petit bai DIM DU MIRAIL : onze foulées hachées menues du 1 au 2, une touche entrée de triple, Filippo Bologni lâche les gaz sur le ligne du croissant, aucun problème sur la suite : c'est un sans faute pour l'Italie.
Vainqueur du Grand Prix CSIOP de Fontainebleau, 8ème la veille, Shane Connell ferme logiquement la marche irlandaise avec son impressionnant MURPHY'S FLIGHT. Option courte sur le croissant, super passage de postérieur, même si le poney a une légère tendance à s'incurver à gauche et se déporter à droite dans les abords, c'est évidemment un sans faute !
Petite frayeur dans le triple pour Manon Angonèse et le puissant ULYSSE DU MARON : une barre au milieu et plus d'étrier pour Manon qui continue tant bien que mal sur la palanque suivante. Six et cinq foulées sur le coiffant de lune, et tellement d'énergie de la part de l'alezan qu'il aurait pu en semer sa cavalière. On en reste à 4 points pour la Belgique.
Début de tour normal pour Isabell Bengtsson et ELVIRA. Sept foulées sur le 5, six foulées du 6 au 7 mains posées dans l'abord, pas le temps d'hésiter, en revanche sur le 8, ELVIRA ne pardonne plus : stop et chute d'Isabell. La Suède ne pourra donc pas effacer le score de son premier couple.
La Grande Bretagne entre en piste. Emma Stocker et PERON III vont-ils récolter le troisième sans faute ? C'est bien parti… tout est parfait, oui mais cette palanque 11 en fait décidemment psychotter plus d'un : une faute, 4 points !
Quatre points donc pour la Grande Bretagne et huit pour le moment pour la France… mais il reste Axel Le Diberder qui part à fond les manettes avec son HELEN DU CLOS. Zigzag sur le 3, Axel sort la cravache pour encourager HELEN dans le triple, ok. Six foulées, six foulées sur le croissant, ah une barre sur le 8 ! Un peu précipité dans la double et une seconde barre en sortie : 8 points, ce n'est pas mieux que Laura et LAILA et la France en reste donc là !
Quatorze foulées du 1 au 2, puis sept entre le 2 et le 3, Alexandra Sisseck (DEN) et TOP JEZABEL DE L'ETAPE ne semblent pas dans leur assiette. Huit foulées sur le 5, puis six foulées plus une de secours sur le 7, JEZABEL s'arrête sans surprise. Petit frayeur pour finir sur la rivière, mais seulement 4 points au final.
Enfin, Solveig Newermann (NOR) et ACZINT… commencent mal avec quelques réticences aux éperons avant même de franchir la ligne de départ ainsi qu'un refus sur le 1. Mais ensuite tout s'arrange, et à part un saut à plat sur le 11, le tour ne pose aucun problème au couple : dommage, 5 points.

Bilan des courses : l'Angleterre et l'Irlande caracolent en tête avec 4 petits points, devant les Pays-Bas, la Belgique, la France et le Danemark avec 8 points. Tout reste donc à jouer avec ses six nations en deuxième manche.

Les autres pays ne repartiront pas en seconde manche. L'Italie termine donc septième avec 16 points, juste devant la Norvège avec 17 points. Loin derrière, la Suède essuie une piètre prestation (32 points) alors que l'Espagne est éliminée.


La suite par ici