La Revue du Poney de Sport
News G.P. Nationaux G.P. Internationaux National Poney Championnats d'Europe Elevage Publications Contacts

CSIOP de MOORSELE - Belgique 2007
Le 20 mai 2007


Les années se suivent, mais ne se ressemblent pas. Olivier Philippaerts et JAZZ DE RHONON sont à la porte, prêts à entrer en piste. Pourtant 5 minutes passent, puis encore 5 minutes. Les coachs s'amassent autour de Ludo qui empêche son fils de s'élancer, que se passe-t-il ? Tour trop petit, pas assez technique, inintéressant. Aucune difficulté susceptible de préparer les couples en lice à l'échéance européenne qui se rapproche ! C'est donc les coachs anglais, irlandais… puis finalement tous, qui approuvent l'avis de Ludo, et demandent de changer quelques contrats de foulée pour pimenter l'épreuve. Une requête que se heurte à un non catégorique du chef de piste néerlandais : l'équipe de Hollande n'a que trois cavaliers à présenter, et pas le moindre couple de tête. Elle ne peut pas s'entraîner ce week-end, il n'y a donc pas de raison que les autres prennent de l'expérience pendant ce temps. Et quand bien même, la journée est chargée, pas le temps de faire une seconde reconnaissance. C'est donc dans cette ambiance cocasse que l'épreuve pourra enfin débuter. Drôle de situation qui au final pourrait presque donner aux petits Français rester s'entraîner entre eux au Haras de Bory...

Ce fameux tour quel est-il ? Il commence en fond de carrière par un oxer vert foncé, suivi en ligne brisée d'un vertical rouge et blanc ? Petit coude à droite pour aborder la première combinaison, un double vert sur petites barrières oxer – vertical, face au jury. On longe le coin de la carrière à main gauche pour aborder la ligne 4 – 5 – 6 : une des seules difficultés majeures. En effet le vertical sur mur bleu s'aborde en cinq très courtes foulées après l'oxer gris numéro 4. Et à sa réception, il faut repousser franchement en cinq foulées longues pour ne pas être trop loin de l'imposante spa beige et avoir assez d'impulsion pour la franchir correctement. Demi-tour gauche : oxer numéro 7 orange et noir, sur sous bassement, bien carré. Il est suivi en ligne brisée par une palanque sèche et à nouveau en courbe oxer bleu à barrière jaune numéro 9. Cette ligne en zig-zag imposait de soigner le tracé. On repasse devant le jury, cette fois à main droite, avant d'aborder le dernière ligne : oxer 10 et triple vertical – une foulée – oxer – deux foulées – oxer. Finish !

Ils sont enfin en piste ! Qui ? Olivier Philippaerts et JAZZ DE RHONON (VENT FOU DUFF). En ouvreur, Olivier ne négocie pas bien la ligne 4 – 5 : il tente en cinq foulées courtes, c'est près, et reste un peu pendu aux rênes : c'est la faute. Le reste du tour se bien, il choisit l'option des huit foulées pour aborder le triple, ça passe. Ca sera donc 4 points.
La Danoise Mie Daugaard Reimer, en selle sur EDENSIDE SUNSHINE, d'ores et déjà le premier sans faute, en toute facilité.
Elle est immédiatement imitée par Petronella Andersson, aux rênes de la très respectueuse et aérienne LAURA LADY, pour le compte de la Suède.
Cinquième nation au départ, la Grande-Bretagne. James Smith fera la même erreur qu'Olivier et son MR NICE GUY prend la barre du vertical 5 plein genoux, finissant également à 4 points.
Enfin, Paddy Mc Donagh et son excellente BERTHAS CLOVER signe un super tour, avec une petite faute à la rivière.
Mêmes nations, deuxième tour : c'est Chloé Stampaert et HAZARD qui s'y collent pour la Belgique. Une petite frayeur sur le triple mais rien de grave, ça passe et le tour est bouclé avec un petit 4 points de pénalité.

On ne peut pas en attendre autant de la deuxième candidate danoise : Christina Fobian et ARD CHUAN GATE (photo) ne terminent pas leur tour ensemble. Après une grosse touche sur le 5, Chritina attaque fort sa spa, mais ARD CHUAN GATE, visiblement déstabilisé par son à-coup, met violemment les freins : c'est la chute de la cavalière.

La Hollande, qui n'a que trois équipiers, s'insère dans la compétition avec Bibi-Kim Kortink et W-GIPSY : rien à dire, c'est un bon sans faute.

Pour la Suède suivent Erica Schwartz et SUNNY 93. Erica, qui a gagné la veille le GP CSIOP avec sa deuxième cartouche, le joli QUINS, ne semble pas en phase avec SUNNY : arrêtée sur le double, Erica se fait piéger par le délicat vertical 5. Avec une barre renversée dans le triple et une faute à la rivière, le score est de 16 points.
Barre du 5 encore à terre pour le couple anglais Carian Scudamore et CAPPAGH SUPREME.
Avec un pilotage très sportif, entre reprises fortes et re-décollages, l'Irlandais Vincent Byrne réussit le tour parfait en compagnie de THE REAL DEAL.
Belgique à nouveau, Pieter-Jan Mertens fait longtemps croire au sans faute, mais quelques imprécisions s'accumulent, FLOORT JE se décale, et commet deux fautes en milieu de triple et sur le vertical pyramide numéro 12.
Pénible tour pour Rasmus Hougaard et CLASSIC BURBERRY, qui après deux barres et un stop sur le 8, se fait finalement éliminé sur l'ultime obstacle : la rivière. Coupe dur pour le Danemark qui avec deux couples éliminés ne pourra pas repartir sur le second tour.
Deuxième couple hollandais à la barre, Bram van der Pluijm et BARONESSE faute sur le 5 suite à une belle georgette, puis à nouveau sur le 8. Gros sursis dans le triple, où la cravache vient encourager BARONESSE, ça passe, mais le parcours se termine avec encore un pied dans l'eau.
Après le score de sa compariote, la Suédoise Isabelle Bengtsson se doit de limiter la casse avec ELVIRA. Et c'est chose faite, une seule barre tombe, dans le triple, malgré un tour monté en tirant beaucoup.
Simple, précis et motivé, George Whitaker arrache un sans faute pour l'Angleterre avec LOOBEEN SHAMROCK.
Quant à Shane Connell et MURPHYS FLIGHT, il signe le second sans faute irlandais, sortant un coup de saut extraordinaire de son poney, en particulier sur le vertical 8.
Et hop, pas le temps de souffler, c'est parti pour le quatrième tour. Nicola Philippaerts ferme la marche belge, avec sa jolie TOP CHIARO DI LUNA. Le choix de la sécurité, on rajoute une foulée partout en équilibre, c'est soigné, la ponette saute bien : sans faute évidemment, la Belgique affiche 8 points de pénalité (4+4+(8)+0).
Pour l'honneur, Josephine Toftdal Bagge et KILCONNEL SAM prennent le départ. Ca colle à la porte en allant sur le 4, mais rien de bien méchant. Juste une petite barre sur l'oxer 9 au final, malheureusement le Danemark est hors course (0+El.+(El.)+4=El.).
Troisième candidat néerlandais, il s'agit de Frank Schuttert, non pas avec GOLDEN EYE, mais MABEL. L'équitation est impeccable, et même si MABEL semble parfois un peu dépassé par les évènements, c'est le sans faute. Cependant, le score de BARONESSE pèse lourd dans la balance hollandaise qui boucle donc à 12 poins ((-)+0+12+0).
Quid de la Suède ? Va-t-elle encore résister à la pression. L'expérimentée Caroline Gustafsson et sa belle NIKOLINA confirment les bonnes choses qu'elles montrent ensemble depuis un moment, une grosse touche entrée de triple vaut cependant une faute. La Suède termine ainsi le premier round avec 8 points (0+(16)+4+4).
Du rebond, de la détente, de l'énergie… une petite touchette sur le vertical 5, et finalement une barre qui tombe pour Jordan Whitaker et EDSILIA, qui amène le score de l'Angleterre à 8 points (4+(4)+0+4).
Un quatre points, deux sans faute, l'Irlande est déjà très bien positionnée, mais peut s'améliorer. Ni une, ni deux, Jessica Burke et BEAN ALAINING sont des habituées, avec son style couchée sur la moto, le sans faute est encore à la portée des Irlandaises ! Total vierge à l'issue de cette première manche, quelle classe ((4)+0+0+0) !
Deuxième manche, cette fois-ci on ne l'y reprendra pas : Nicola se concentre sur le 5, pas de problème, en revanche, JAZZ frôle l'oxer 9, et se rattrappe avec un gros saut sur le 10 : 4 points.

Suède en piste, Andersson et LAURA LADY jouent les acrobates. Mal parties sur le 3, la ponette s'emmêle les pinceaux en entrée de double, et par se remet en route pour le second élément avec une adresse remarquable : ça passe, quelle surprise. Le reste du tour est excellent, on en reste à 4 points.

Pour la Grande-Bretagne, James s'applique aux commandes de MR NICE GUY (photo). Tour très bien monté, vite et bien : cette fois-ci le sans faute est en poche.

Enfin nation en tête, l'Irlande ferme la marche avec un 4 points de Paddy et BERTAS CLOVER (photo) pour un malheureux pied dans la rivière, une fois de plus !

Chloé précipite et perd en précision sur son deuxième passage, grosse georgette sur le 8 prouvant tous les réflexes de HAZARD, elle ne pourra éviter une grosse faute sur l'oxer 9.

La Hollande aux 3 cavaliers rentre à nouveau en scène. Une barre d'entrée de jeu à mettre à l'actof de Bibi-Kim et W-GIPSY qui auraient pu en renverser bien d'autres : grosse touchette, petit pied, merci poney !

Erica ne retrouve toujours pas les boutons de sa bonne SUNNY (photo) : le début de tour est bon, mais SUNNY met les freins sur l'entrée du triple pendant que le chrono continue de tourner : 7 points.

Malgré un départ difficile, collé à la porte de sorti, une fois lancé plus de problème pour Carian et CAPPAGH SUPREME qui ramène le second sans faute britannique à la maison.
Quant à Vincent et THE REAL DEAL, couple remarqué pour la disparité des tailles (petit poney, immense cavalier), la technique n'est pas toujours académique, mais l'efficacité verte est au rendez-vous malgré un petit 4 point sur la rivière.
Pieter-Jan et FLOORT JE se rattrapent en décrochant le sans faute, mais avec quelques sursis liés à une trajectoire décalée qui se répète…
Bram et BARONNESSE font une faute de moins qu'à leur premier tour, soit tout de même 8 points, en fin de tour.
Encore de grandes actions pour Isabelle et ELVIRA, et encore 4 points, cette fois de sortie de triple.
A quand le double sans faute ? Et oui le voilà : George mène son extraordinaire LOOBEEN SHAMROCK à bon terme.
Quand il y en a un, il y en a deux : Shane et MURPHYS FLIGHT ne rencontre pas la moindre difficulté et signe leur deuxième zéro.
Dernier tour, difficile de faire les comptes sur les feuilles détrempées, le suspens est complet. Nicola et sa super TOP CHIARO DI LUNA font frissonner les supporters belges. Ils répètent leur gamme, invariablement : des abords proches mais propres, tranquillement, petite frayeur à la réception du 9 qui aurait bien pu se transformer en chute… mais non ça continue, mais aïe aïe, petite faute de LUNA en milieu de triple, quel dommage. La Belgique termine ainsi avec 12 points de pénalité (8+4 : 0+(4)+0+4).

Pas le droit à l'erreur, pour l'honneur, pour le très doué Frank et MABEL : ils ne rééditeront pas leur clear round, mais s'en tirent néanmoins avec un très honorable 4 points sur l'oxer 7, amenant le score de la Hollande à 28 points (12+16 : (-)+4+8+4).

 

Caroline précipité un peu sa NIKOLINA, et malgré un sursis en sortie de triple, c'est l'expérience du couple qui paye une fois de plus : sans faute ! La Suède boucle ainsi à 16 points (8+8 : 4+(7)+4+0).

Un, deux et trois… zéro ! Et de quatre pour la Grande-Bretagne : Jordan et EDSILIA (photo), qui n'avaient pas besoin de partir, sont également sans faute ! Le tableau final reste ainsi à 8 points (8+0 : 0+0+0+(0)).

L'étoile bellifontaine est la dernière à s'élancer. Pas de sans faute cette fois-ci pour BEAN ALAINING, qui laisse traîner un postérieur sur le 7, comme MABEL. Jessica amène donc l'ardoise irlandaise à 8 points (0+8 : 4+(4)+0+4).

8 et 8, c'est rare, la Grande-Bretagne termine à égalité avec l'Irlande, il y a donc barrage. A une vitesse effrénée les tours vont se succéder, plus vite, plus haut : James - vite, bien mais pas très court, 0 en 33"55, Paddy – quelques touchettes, 0 en 33"25, Carian - 0 en 36"11, que des sans faute, le barrage tourne à la mort subite : Vincent – 0 en 35"12, George - 0 en 33"22, Shane - 0 en 33"30, Jordan – deux barres en 31"36… score qui ne comptera pas… mais Jessica n'aura pas besoin de fouler une dernière fois la piste du Zilveren Spoor : les trois premiers chronos irlandais sont meilleurs que ceux des trois sans fautes anglais : voilà une vraie victoire à l'Irlandaise !

Maud Le Bel

Résultats finaux :

1. Irlande : Paddy Mac Donagh / BERTAS CLOVER, Vincent Bryne / THE REAL DEAL, Shane Connell / MURPHYS FLIGHT et Jessica Burke / BEAN ALAINING, 2. Grande-Bretagne : James Smith / MR NICE GUY, Carian Scudamore / CAPPGH SUPREME, George Whitaker / LOOBEEN SHAMROCK et Caroline Whitaker / EDSILIA, 3. Belgique : Olivier Philippaerts / JAZZ DE RHONON, Chloé Stampaert / HASARD, Pieter-Jan Mertens / FLORRT JE et Micola Philippaerts / TOP CHIARO DI LUNA