La Revue du Poney de Sport
News G.P. Nationaux G.P. Internationaux National Poney Championnats d'Europe Elevage Publications Contacts

CSI PONEY DE MOORSELE - BELGIQUE
Grand Prix, le 22 octobre 2006

L'Angleterre, loin devant

Trois jours de concours et pas moins de cinq victoires anglaises, sur six épreuves proposées aux poneys, qui auront permis de faire retentir le Good save the Queen dans le somptueux manège du Zilveren Spoor. Seule la grosse épreuve du samedi soir aura échappé aux Britanniques, revenant au pays hôte grâce à Piter-Jan Mertens et PLAYBOY 174. La Hollande n'est pas en reste avec l'occupation systématique des places libres restantes de chaque podium.

"Ni difficile, ni haut" selon le chef de piste… et pourtant, beaucoup de cavaliers se sont retrouvés en difficulté. Sur 50 partants, il y aura seulement 8 tours sans pénalité, additionnés de 11 parcours honnêtes à quatre points de pénalité, mais aussi quelques très gros scores.

Retour sur le tracé : L'oxer noir et blanc numéro 1 et le vertical 2 rose, aux côtes modérées, faisait traverser une première fois le manège dans la longueur. Après un passage à main gauche devant la porte du paddock, le vertical 3, sec et naturel, fera beaucoup de malheureux, puis retour du côté de la ligne de départ pour franchir l'oxer numéro 4. Encore à main gauche, le numéro 5 était un mur aux couleurs de l'océan, assez regardant, suivi en ligne brisée du double 6a oxer - une longue foulée - 6b vertical. Main droite enfin pour aborder la ligne sans doute la plus délicate du parcours : spa - ligne brisée - vertical de palanques (barres carrées comme les fameuses palanques de la finale individuelle du Championnat d'Europe de Saumur) - 4 très longues foulées - oxer 9. Entre ces deux derniers obstacles, les couples étaient obligés de prendre les choses en main pour faire coûte que coûte les quatre foulées. Ceux qui ne se sont pas réveillés à temps et ont tenté de placer cinq foulées se sont tous écroulés sur l'oxer 9. Après un virage un peu biscornu pour contourner le premier obstacle, il fallait réenclencher sur un très délicat vertical, suivi d'un oxer à côté de la porte. Dernière obstacle, qui n'a pas posé trop de problème à ceux qui étaient arrivés jusque là sans encombre : le triple 12a vertical - une foulée - 12b oxer - deux foulées - 12c vertical.

 

Photo : Erika Swartz et QUINS sur l'oxer numéro 9 après leurs quatre foulées ;
Ils auront fauté sur la spa numéro 7, comme quelques autres couples.

 

Première à avoir su tirer son épingle du jeu, c'est l'Anglaise Rebecca Roe et son grand AROLDO, dossard numéro 6, qui font de ce tour une simple promenade de santé.
Ils sont immédiatement imités par Robin van den Wetering (NED) en selle sur LIBERTY'S MAGIC BALL.
Le Champion d'Europe en titre, Daniel Neilson, emmène un MICKLOW MADNESS, identique à lui-même, au sans-faute.
Pour revenir sur la Grande-Bretagne, la Hollande aligne deux autres couples au barrage : Shanice Roozeboom et SAMBO-LINO (photo), nouveaux venus, et le déjà expérimenté Frank Schuttert associé à GOLDEN EYE, montant très fort dans les jambes, remettant toujours en équilibre et assurant chaque place au centimètre près.
Malgré une grosse hésitation face aux petits poissons du mur numéro 5, Carolin Zell et WOMBEL gagne leur ticket pour le barrage.
Il faudra ensuite attendre le dossard 34 et l'étonnante ponette britannique SPOT THE LADY, pilotée par Pipa Allen, pour voir un nouveau tour sans pénalité, exécuté en toute tranquillité et là encore sans la moindre expression de difficulté.
Avec une touchette sur le fameux mur, le bondissant J.S. MAGIC et le Belge Olivier Philippaerts ont bien failli passer à côté de leur spécialité du Grand Prix CSIP indoor… mais se rattrapent pour finir avec brio sous les cris de ses compatriotes.

Au barrage, Rebecca et AROLDO mettent une fois de plus tout le monde d'accord : passés en ouvreurs et signant un tour impeccable, en tournant et en galopant, toujours avec la même facilité implacable, ils remportent le Grand Prix, sans avoir pu être mis en danger par qui que ce soit.

Frank Schuttert / GOLDEN EYE (photo) et Robin van den Wetering / LIBERTY'S MAGIC BALL complètent le podium, eux-aussi auteurs d'un double sans-faute.

Seul Olivier Philippaerts, 4 points, sur la spa après quelques zig-zags, avait un chronomètre qui pouvait le classer sur la troisième marche du podium. Derrière, de la 5ème à la 8ème place, en comptant ou non les fautes (4 et 8 points), les couples sont classés par leur chronomètre.

Classement du Grand Prix :

1. GBR Rebecca Roe / AROLDO 0 82,23 - 0 29,98
2. NED Frank Schuttert / GOLDEN EYE 0 78,97 - 0 30,42
3. NED Robin Van de Wetering / LIBERTY'S MAGIC BALL 0 77,2 - 0 31,56
4. BEL Olivier Philippaerts / J.S. MAGIC 0 78,82 - 4 30,87
5. GER Pipa Allen / SPOT THE LADY 0 80,25 - 4 32,46
6. GBR Daniel Neilson / MICKLOW MADNESS 0 77,00 - 4 32,51
7. NED Shanice Roozeboom / SAMBO-LINO 0 80,44 - 8 33,05
8. GER Carolin Zell / WOMBEL 0 72,47 - 8 33,54

 

Comme souvent, même s'ils sont passé à côté du sans-faute, quelques couples se sont fait remarqué et méritent quelques commentaires.

Dans cette catégorie on peut commencer par le superbe tour de Sjaak Sleiderink et sa petite Selle Français IVY DU CHATEAU qui semblait avoir de la plasticine sous les sabots. Une petite touchette sur la sortie du double les prive de barrage, mais ne nous y trompons pas, le couple est toujours en grande forme.

Très encouragé par le public, le tout jeune Cyril Cools (12 ans) fait déjà preuve de clairvoyance dans ses abords du haut de son NIC NAC DE LA RUCHE (fils du SF TENOR MANCIAIS). Après une petite touchette sur le 3, c'est au final le 10 qui tombe. Un peu de temps dépassé et le couple belge termine à 5 points.

Même faute pour l'Allemand Patrick Stuhlmeyer associé au beau NIGHTFEVER et le couple anglais Matthew Sampson / LAKELAND LITTLE WONDER.

4 points également, mais parcours en revanche plutôt décevant pour Mikael van Mierlo, sur un DON JUAN bouillant et difficilement tenu par son pelham. Une jambe de bois sur l'oxer numéro 4 donne une faute, mais il y aurait pu y avoir d'autre vu l'imprécision inhabituelle du couple. Le chrono est par contre le plus rapide, leur donnant la 9ème place du classement final.

Et côté français ?

Seul le jeune Thomas Jussiaux et son complice SILVERLEA SIMPLY RED seront à la hauteur du rendez-vous. Malgré un début de tour un peu chaotique, où le couple peine à se mettre dans le rythme, une fois l'obstacle 4 franchi, le couple se remet sur les rails et fait de bonnes choses. On y croira jusqu'au bout, malheureusement Thomas attaque trop fort le triple final et ne parvient pas à redresser son poney avant le deuxième élément : 4 points et une honorable 11ème place, entre NIGHTFEVER et l'Européenne IVY DU CHATEAU.

Un résultat qui confirme que le couple peut espérer figurer au classement des plus gros rendez-vous, après avoir survolé une saison de Grand Prix nationaux en 2006.

Le reste des troupes est en revanche bien loin. Deux parcours à 8 points sont à mettre à l'actif de Mélanie Lemoine Jondet / HELIOS DE FIOLE (21ème) et de Marie Buche / JUKE BOX DU BUHOT (29ème ).

Cette dernière devance un poney français bien connu, le génial CARAMEL (ex-complice de Justine Lepage, 4ème du Championnat de France GP Elite en 2000), de retour sur la scène internationale avec l'Anglaise Stevie Jenkins, signant toujours ces tours de son style si particulier, et le couple polonais maintenant rodé, Nina Wandel et CYKLON TEXAS (photo), également avec 8 points de pénalité.
Pour les autres, rien de brillant : Marc Braccagni et JIMMERDOR DE FLORYS s'en sortent à 13 points pour leur première grosse sortie ensemble, mais énormément de barres auront été tutoyées. Le couple se met en route doucement, mais montre qu'il a besoin de temps pour faire un vrai couple et aborder les grosses échéances en toute sérénité aux côtés de Thomas Jussiaux et SIMPLY RED.

Lara Postillon et CKITO DE LA BOVEGNEE sortent à 17 points (mais se rattraperont la semaine suivante en remportant le très disputé Grand Prix Elite du Touquet), Charlène Barraux et GRAF D'EMBOURG écope de non moins de 32 points… un score qui en dit long les problèmes de pilotage rencontrés.

Quant à Mickaël Clouzet / GERALDINE MELUSINE (photo) et Audrey Egroizard / GAZELLE D'EQUISTAR, ils sont éliminés, le premier pour deux refus sur le mur et le double, la seconde pour une chute sur le vertical 10.

Notons la présence d'un nouveau poney français dans l'équipe belge : KLEBER DU HARDRAIS, fils de l'arabe KALEM. Piloté par Audrey Stampaert, il a fait un excellent début de parcours, avant de s'effondrer sur la fin et en faisant tomber les barres du 9, 10 et 11, soit 12 points.

En regardant le listing, remarquons que les Anglais sont venus avec leur équipe européenne au grand complet (KADIA MOUCHE a couru les petites épreuves avec un nouveau pilote, également équipé du poney irlandais CLOGHERBOY MIRAH, vainqueur de la Coupe CSIOP de Fontainebleau en 2006 sous la selle de Stephen Duncan), additionnée d'anciennes pointures qui font leur come-back : MIAMI BOUND, SPOT THE LADY ou encore le célèbre NEW YORK SPRITZER (photo).

Retour aux sources prévu en cas de nouvelles dispositions FEI face à la toise des poneys ?

Voilà en tous cas l'avis du Champion d'Europe en titre, Daniel Neilson : "Mon poney n'est pas le seul à être trop grand… alors pour le moment je ne vois aucune raison de changer. En plus, cela permet de sauter des barres plus hautes en compétition".

Les chefs d'équipe des différents pays doivent se réunir début novembre pour discuter du problème de la toise devenu inquiétant pour le maintient d'un esprit sportif sain en compétition "poneys".

Maud Le Bel

 

Autres résultats du week-end :

Vendredi 20 octobre - Class 01 - Table A on Time 1.15m

1. GBR Matthew Sampson / SIMPLY CHARLY 0 39,69 - 0 0
2. BEL Maxim Tanghe / ATLANTA DU LANGWATER 0 40,74 - 0 0
3. NED Maikel van Mierlo / TOP GUN 0 42,01 - 0 0

20. FRA Charlène Barraux / HOULETTE DE SCEY 0 48,38 - 0 0

Vendredi 20 octobre - Class 04 - 2 phases 1.25m

1. GBR Pipa Allen / SPOT THE LADY 0 58,15 - 0 28,05
2. GBR Emma Stoker / TREFILAN TALISMAN 0 64,76 - 0 28,59
3. GBR Laura Neilson / SHERIDANS ARCHANGEL 0 57,24 - 0 28,73

19. FRA Audrey Egroizard / GAZELLE D'EQUISTAR 0 51,85 - 4 37,53
22. FRA Marc Braccagni / JIMMERDOR DE FLORYS 0 61,22 - 4 37,65
30. FRA Thomas Jussiaux / SILVERLEA SIMPLY RED 4 52,45

Samedi 21 octobre - Class 08 - 2 phases 1.15m

1. GBR Olivia Hilliard / FLOATING CHANGE 0 40,25 - 0 26,04
2. NED Bas Knijff / CALVIN 0 42,55 - 0 26,44
3. GBR Matthew Sampson / SIMPLY CHARLY 0 43,17 - 0 26,5

15. Lara Postillon / MAGIC LEAM PONDY 0 45,65 - 0 34,22

Samedi 21 octobre - Class 11 - Table A with Jump Off 1.25m

1. BEL Pieter-Jan Mertens / PLAYBOY 174 0 - 60,73 0 29,99
2. GBR James Smith / MR. NICE GUY 0 64,7 - 0 31,59
3. NED Roozeboom Shanice / SAMBO-LINO 0 62,33 - 0 32,49

11. FRA Mélanie Lemoine Jondet / HELIOS DE FIOLE 0 62,21 - 4 35,56

Dimanche 22 octobre - Class 13 - Table A on Time 1.15m

1. GBR Matthew Sampson / SIMPLY CHARLY 0 47,67
2. NED Robin Van de Wetering / BMC MISS MENTOS 0 50,83
3. NED Sjaak Sleiderink / ZEBRANO 0 51,44

12. FRA Charlène Barraux / HOULETTE DE SCEY 0 58,57
15. Lara Postillon / MAGIC LEAM PONDY 0 65,48
18. FRA Alexandra Clément / KINAI VAN RUS 0 71,53