La Revue du Poney de Sport
News G.P. Nationaux G.P. Internationaux National Poney Championnats d'Europe Elevage Publications Contacts

CSIOP / CSIP FONTAINEBLEAU - FRANCE
"Bonneau International Poney" huitième édition
Du 18 au 20 avril 2008 - Volet 2


Samedi 19 avril 2008
Epreuve 10. Barême A au chrono CSIP 1.25m
Deuxième Marseillaise !

Passée en tout début d'épreuve (dossard 3) avec LEA DU GENIER (BALKH D'AIGREMONT), Camille Delaveau réalise d'emblée un excellent tour associé à un chronomètre canon : 65"45. Un temps que les 53 couples suivants ne réussiront pas à égaler… et donc tenant la tête de bout en bout, la jeune cavalière fait retenir une deuxième Marseillaise, sous quelques gouttes de pluie assorties à un arc-en ciel, en cette fin de deuxième journée de compétition.
L'Irlandais Vincent Byrne, très en forme avec FORTVIEW MASTER (photo, 3ème de la grosse de la veille), s'empare de la seconde place au provisoire en milieu d'épreuve avec quatre seconde de plus que Camille, mais se fera coiffer au poteau par son compatriote Tom Foley, dossard 54 avec BALLYBRODY KING, avec tout de même une bonne seconde de retard sur notre Française.
Vainqueur la veille, le couple allemand Anna Elisa Schafer / MIC DUNDEE THE GUN prouve sa belle régularité en prenant la 4ème place, tout comme Robin Muhr et KALIFA DE LA BARRE, qui eux empochait la petite du vendredi, et prennent ici la sixième place, derrière un autre français, Eliott Thiennette, aux commandes de MOONLIGHT SHADOW (photo).

Samedi 19 avril 2008
Epreuve 10. Barême A au chrono CSIP 1.25m
Prix du Conseil général - 56 partants

1. FRA Camille Delaveau / LEA DU GENIER 0 65”45
2. IRL Tom Foley / BALLYDRODY KING 0 66”73
3. IRL Vincent Byrne / FORTVIEW MASTER 0 69”53
4. GER Anna Lisa Schafer / MIC DUNDEE THE GUN 0 69”90
5. FRA Eliott Thiennette / MOONLIGHT SHADOW 0 70”31
6. FRA Robin Muhr / KALIFA DE LA BARRE 0 70”53
7. GER Maximilian Wurster / CAMILLA 0 70”67
8. GER Pia Gerhard / SUNNY 0 71”25
9. FRA Joséphine Mahot / FLOORTJE 0 76”49
10. GER Lea Clausen / CELINA 0 77”36
11. LUX Basile Bettendorf / IDEFIX DU VILLON 0 82”64
12. GER Cassandra Orschel / KAISER CASH 4 66”47
13ex. IRL Caoimhe Kenny / BLESSINGTON GRANDE MIST 4 68”64
13ex. BEL Mathieu Rombouts / FRANKLIN VAN HEN DENNEHOF 4 68”64

 

Dimanche 20 avril 2008
Epreuve 11. Barême A en deux phases CSIOP 1.20m

Honneurs aux dames

Peu de sans faute dans la première épreuve humide de ce dimanche matin. Axel Le Diberder et JOYAU D'ARGENT signe le premier 4 points en seconde phase en passant en numéro 5… alors qu'Alexandra Sisseck (DEN) montre la marche à suivre avec l'exceptionnel QUINS (photo).
Elle ne gardera cependant pas bien longtemps la tête du classement, puisque juste après elle, Jessica Burke s'élance sur BEAN ALAINING (photo) … et ne chutant pas cette fois, les Irlandaises prennent évidemment une large avance : 27"93 contre 33"71 ! La tête est irlandaise. Vous imaginez bien que Josch Lohden et NAUTILUS (GER) ne comptent pas les laisser faire si facilement. Ca va vite et surtout ça négocie les courbes au plus court, mais aïe, une barre tombe sur le dernier ! Son temps ? Et oui c'était plus vite : 26"39 !
Lara Postillon a l'air de vouloir se prêter au jeu avec l'étalon MAGIC LEAM PONDI. Ca va vite… mais c'est cette fois-ci la barre de l'avant-dernier qui est renversée, en 28"02, pour prendre la cinquième place du classement provisoire.
C'est finalement la Suédoise Kristina Warg qui mettra tout le monde d'accord en réalisant le clear round en… 27"26 !

Dimanche 20 avril 2008
Epreuve 11. Barême A en deux phases CSIOP 1.20m

Prix Yprema - 21 partants

1. SWE Kristina Warg / WILD AT HEART 0 27”26
2. IRL Jessica Burke / BEAN ALAINING 0 27”93
3. DEN Alexandra Sisseck / QUINS 0 33”71
4. DEN Camilla Ernst / CALVANI 1 38”89
5. GER Josch Lohden / NAUTILUS 4 26”39
6. FRA Lara Postillon / MAGIC LEAM PONDI 4 28”02

 

Dimanche 20 avril 2008
Epreuve 13. Barême A au chrono avec barrage CSIP 1.30m

Un Grand Prix pour l'Allemagne

De fil en aiguille, nous voilà au pied du Grand Prix CSIP de la Ville de Fontainebleau. Et quel Grand Prix ! 53 couples face à un parcours corsé, aux côtes et utilisant magnifiquement le terrain du Grand Parquet.

Le parcours : Près de la rivière, le numéro 1 est un oxer vert et blanc. Léger virage à gauche, en flirtant avec le parterre du puits, pour aller sur le vertical sur muret 2. A droite, la descente vers la paillote est composée de la spa numéro 3, vertical 4 et triple en descente ! Encore à droite : vertical de palanques bleues - sept foulées - oxer sur muret en revenant vers le puits. Rivière de l'entrée de piste - sept foulées - double - sept foulées en légère pente - oxer numéro 10. C'est fini ? Ah que non… encore trois obstacles sur un ligne brisée en milieu de terrain : vertical 11 - huit foulées - oxer 12 - six foulées - oxer 13 ! Il y a comme qui dirait du travail en perspective pour nos jeunes jockeys.

 

L'Espagne ouvre la danse… et confirme les pressentiments : pas facile. Au dessus du train, Maitane Rios Fernandez et BEREZI (photo) feront beaucoup de fautes, d'où 34 points, alors que l'Irlandais Tom Foley, après avoir fait tombé les deux premiers éléments du triple, chute sur un refus de son BALLYBRODY KONG en entrée de double.
Gros score également pour Elise Aaserud et JENNY DES OUCHES (photo) qui laissent 6 barres à terre, surtout en fin de tour… ainsi avec seulement deux fautes, sur le 6 et le 10, Pia Gerhard et SUNNY (GER, ci-dessous) semblent s'en sortir pas si mal.

Troisièmes vendredi, troisièmes samedi, Vincent Byrne et FORTVIEW MASTER sont de sérieux candidat. Et effectivement, le couple est toujours en forme. Avec un tour très fluide et dans le train, le sans faute est au rendez-vous !
Victoria Klatte / NIGHT GIRL (GER) et Caoimhe Kenny / BLESSINGTON GRANDE MIST (IRL, photo) sortent toutes deux avec 12 points, dont des fautes sur le triple et sur la rivière.
Ca sera 20 points français, avec une faute dès le numéro 1 pour Joséphine Mahot et FLOORTJE (CASPER, photo), alors que Clément Fuzeau semble aux boutons de l'étalon IMPERIAL DU BLIN (QUETZAL DU BLIN, ci-dessous)… et ne fait "que" 8 points pour une georgette sur la palanque et une faute de postérieurs sur le délicat oxer 10.

En revanche, le tour n'est pas vraiment au point pour Patricia Laffon et ISTORIAH LA BREE (LA BREE EROS), s'en sortant à 20 points à coup de sauts de biche.
Pour le fils de MENTOS, MONTPELLIER, sous la selle allemande d'Annika Kreuzer, le tour est bouclé honorablement avec 8 points.
Suivent trois gros scores encore… avec Paloma Fenoll / PALOP (ESP), grosse georgette sur le vertical 4 en descente, stop sur l'entrée de double, strike sur le 10… d'où 21 points, la Suissesse Jennifer Uldry / NO DOUBT (JAMAJAN), éliminée pour deux refus sur la palanque et l'entrée de double, et la Française Allison Vanderlinden / JAPLOU DE VALETTE (NICHOLAS, photo), 15 points dont un refus et une faute à la rivière.
Alala pas facile ce triple qui coûte deux barres à Camille Pailhous et MILTON GRAAF PONDI (NAUGHTY VAN GRAAF JANSHOF). Avec encore une faute sur le 10, le couple français sort à 12 points.

Deuxième barragiste irlandais avec Hayley Dunne et KILTORMER GREY ? On y presque, mais une petite faute en entrée de triple les écarte du jeu. 4 points devraient néanmoins leur assurer une belle place au classement final.

Bonne impression également pour Morgane de Chastenet et SANDO (WELCOME SYMPATICO, photo) déroulant un bon début de tour, malheureusement un refus sur le 10 et une barre sur le 13 les emmènent loin avec 16 points au total.

Début de tour impeccable également pour l'Allemande Lisa Maria Mouret et BINGO (photo) … mais un pied dans la rivière, et une barre sur le 13 coûtent leurs 8 points, alors que la Suissesse Rachel Baechler s'ira pas plus loin que le 7 avec SAVING GRACE.
Excellent parcours pour l'Allemande Lea Clausen et CELINA… malheureusement une petite barre, soit 4 points, sur le difficile oxer numéro 10 !
Scénario strictement identique, malgré une grosse touche sur la palanque… et pas mal de chance qu'elle ne soit pas tombée, pour la Française Alix Bros et LOVELY DES BRANTES (SULTAN OF SCARPE). 4 points, dommage !
Une petite faute également pour l'imposante et efficace CAMILLA (photo), pilotée par Maximillian Wurster, alors que la troisième Espagnole en lice ne fait guère mieux que ses compétriotes, écopant de 24 points avec TILFLO (ci-dessous).

Dossard 25, Eliott Thiennette gère à merveille sa baie MOONLIGHT SHADOW (NASHVILLE III, photo) et ça passe : le deuxième barragiste est français ! Moins de réussite en revanche pour Pauline Couderc et IDEAL DU CRANO, qui après un stop sur le vertical 4 et un second passage catastrophique soldé par une barre, s'arrêtent logiquement à nouveau en entrée de triple.
Quel dommage ce début de tour difficile avec deux barres sur le 2 et le 4 pour le Belge Mathieu Rombouts et FRANKLIN VAN HET DENNEHOF (WATERSHOF PRETENDENT) : toutes les difficultés suivantes seront éviter, en roulant, et le couple sort à 8 points.
Au contraire, bon début de tour pour Amandine Frémondière et KANTJE'S ALLARD (KANTJE'S RONALDO), mais un stop sur le 10, une barre et du temps : 15 points !
Mais si on peut dire qu'il y a un malchanceux, ou un étourdi, le voici ! Alors qu'il ne fait pas une barre, ni un refus du week-end (4ème de la grosse du vendredi et 11ème samedi), Victor Bettendorf tourne à gauche et non à droite après le triple ! Une petite volte et c'est reparti. IDEFIX DU VILLON (QUIGNON DU PARC) aura pourtant très bien sauté, mais 4 points plus 3 points de temps : 7 points pour le couple luxembourgeois.
Comme Clément et IMPERIAL, Maxime Couderc et MYSTILLE (READY IV) font une jolie georgette sur la palanque. Avec un pied dans l'eau et une barre sur le 13, cela fait 12 points dans le panier des Français.
Georgette encore, mais en entrée de triple pour Blanca Gil Olive et l'agile FOREIGN EXPERIENCE qui rattrape le coup sans broncher et sans toucher ! Mais deux fautes seront commises en fin de parcours : une barre sur le 10 et un stricke sur le 13 : 8 points.
Dur dur la ligne double - oxer… qui vaut trois faute à Ophélie Bénard pas très au contrôle de KERSIDAL DE MAHOUD dans la descente.
S'en suit un triplé d'éliminés : la Suissesse Aurélie Millioud / TWIGGY DU LANGWATER (QUARTZ DU LANGWATER) qui n'ira pas au delà du 4, suivie du Français Robin Murh / KALIFA DE LA BARRE (photo) … qui après une barre sur le 4 et un passage du triple à plat ventre, chutera sur le double.
Quant à Marie Lemartinel et KANTER WHITE (CYRANO PONDI), que de malchance. Déjà éliminée pour chute la veille, Marie ne peut éviter un second plongeon alors que son isabelle trébuche à la réception du 10 : imparable ! Le début du tour était pourtant remarquable et Marie en bonne voie pour décrocher un sans faute !
En revanche quel éclat pour le parcours de Cassandra Orschel et KAISER CASH : super félin, l'alezan se joue des difficultés et se permet même de voler des foulées dans la descente du triple. C'est donc un troisième sans faute signé par le couple allemand.
Alors que l'Allemande Myriam Zell, moins au point que sa sœur pour le moment, se fait éliminer avec le vice-champion d'Europe en titre WOMBEL, deux Françaises tirent leur épingle du jeu. Sidonie Vivet signe un bon parcours, avec 8 points, en compagnie de MYOCENE DU BLEQUIN (DRIBLEUR, photo),
tandis qu'Eva Tournaire frôle le super sans faute. Malheureusement IJINEK AR CRANO ignore la rivière et écarte Eva du barrage : 4 tous petits points.
7, 8 et 9a renversés, soit 12 points pour Luisa Marie Klomfass et MAC EASY (photo), alors que MIC DUNDEE THE GUN (ci-dessous) se néglige sur la palanque 6, privant ainsi sa cavalière Anna Elisa Schafer du barrage… quoi que un point de temps est ajouté pour temps dépassé.

Une toute petite faute en milieu de triple, et c'est Camille Delaveau qui doit oublier le barrage avec LEA DU GENIER, dommage !

Encore deux éliminés avec Mark Murphy / SHANDOR (IRL), qui après un strike sur l'entrée de triple ne parviendra pas à franchir le second élément, et Mathilde Beloussoff / PRINCESA DA SERRA (FRA), jetant l'éponge dès le vertical 4.

Et les scores continuent… 20 points pour CASPAR (photo) et Henrik Bockstette (GER),

13 pour CAPPAGH ROMEO (photo) et Shane Kenny (IRL) ainsi que 8 points pour Laura Fontanelle et KOALA D'ESPOIRS (FESTIVAL EPONA, ci-dessous), avec une barre sur le 1 et une belle georgette sur le 10.

Suivis des éliminations de Alizée Valade et IBARA (FRA) sur le 3 et de Frederike Windmuller et LEIKA (GER, photo), victimes du double.
Cela ne sera guère mieux pour Joanna Geiser et BALU VI (photo) … 20 points et en grosse difficultés dans les combinaisons. Quant à la Française Sarah Bonnard Masson sur une ISIS FFOREST (TULIRA CRACKER, ci-dessous) qui zigzague, il y a trois fautes sur les obstacles 5b, 7 et 10.

Plus que trois couples… toujours dans la tendance : élimination de la Française Axeline Ohman et ELAN DU HAUT (APOLLON PONDY) qui, après un premier stop sur le 2, refuse de rentrer dans le triple et 20 points pour la Suissesse Mathilda Schultheiss / HASA BALAIKA.

Last but not least, Gina Sophia Giordani permet de terminer ce Grand Prix sur une note positive, puisque l'Allemande boucle un splendide sans faute en compagnie de son Hannovrien alezan E.T. (photo), un fils d'ESPRIT.

 

Il y a donc quatre barragistes : deux Allemandes, un Irlandais et un Français ! Derrière il y aura seulement eu sept parcours avec une seule faute et neuf parcours avec deux fautes… et enfin non moins de treize couples éliminés !

Barrage : Il se court sur les obstacles 1, 2, 4, 5b, 5c, 13, 14 et 15.

Premier à s'élancer, Vincent et MASTER font tomber le vertical numéro 2 et bouclent en 48"18.

Une faute également sur le triple devenu double, mais un meilleur chronomètre est à mettre à l'actif d'Eliott et MOONLIGHT SHADOW : 47"44 devient le temps de référence, avec une faute. Avec une barre sur le 13, et un chronomètre lent de 51"36, Alexandra et KAISER CASH (photo) ne peuvent pas inquiéter le Français.

Plus qu'une cavalière ! Gina Sophia va assurer le sans faute avec son fabuleux E.T. et le défi est relevé : pas de faute. Par contre niveau chronomètre… il y a du dépassement de temps : 2 points.

C'est donc la victoire pour la jeune Allemande venue au BIP avec trois poneys : BACCARDY, SIMPLY THE BEST et E.T. !

Maud Le Bel

Dimanche 20 avril 2008
Epreuve 13. Barême A au chrono avec barrage CSIP 1.30m

Grand Prix Ville de Fontainebleau - 53 partants

1. GER Gina Sophia Giordani / E.T. 0 2 56”58
2. FRA Eliott Thiennette / MOONLIGHT SHADOW 0 4 47”44
3. IRL Vincent Byrne / FORTVIEW MASTER 0 4 48”18
4. GER Cassandra Orschel / KAISER CASH 0 4 51”36
5. FRA Eva Tournaire / IJINEK AR CRANO 4 71”91
6. FRA Camille Delaveau / LEA DU GENIER 4 74”35
7. FRA Alix Bros / LOVELY DES BRANTES 4 74”50
8. IRL Hayley Dunne / KILTOMER GERY 4 76”43
9. GER Lea Clausen / CELINA 4 76”90
10. GER Anna Elisa Schafer / MIC DUNDEE THE GUN 5 78”69
11. LUX Basile Bettendorf / IDEFIX DU VILLON 7 87”81
12. FRA Sidonie Vivet / MYOCENE DU BLEQUIN 8 67”83
13. ESP Bianca Gil Olive / FOREIGN EXPERIENCE 8 68”49
14. GER Pia Gerhard / SUNNY 8 71”69

Meilleur cavalier du CSIP
IRL. Vincent Byrne

 

Vincent mérite pleinement ce titre avec une victoire en compagnie du jeune THE REAL DEAL et trois 3ème places successives dans les grosses avec FORTVIEW MASTER.

Dans sa dernière année de compétition sur poney, le jeune homme ne cherche qu'une chose : se faire plaisir !

 

Interview d'Eliott Thiennette

Agé de 14 ans, Eliott s'entraîne sous la houlette de son père au Relais du Busard à Saint-Germain-sur-Ay dans la Manche. «  Mon père et ma mère montent à cheval, ainsi que mon grand frère, de temps en temps. Né dans le milieu du cheval, j'ai commencé l'équitation à l'âge de neuf ans, c'est-à-dire pas si tôt que ça.  » Eliott fait équipe avec MONNLIGHT SHADOW (SFA née en 2000 par NASHVILLE III x JASMIN DE GRUCHY) depuis trois ans : «  Au début, on faisait des concours chevaux, parce qu'elle fait 1.51m et que ce n'était pas encore réglementaire chez les poneys. Et après, elle a gagné la D1 Ponam du Critérium CSO au Sologn'Pony en octobre 2007, plusieurs autres D1P, et on a enchaîné sur les Grands Prix jusqu'à maintenant.  »

Ses meilleurs souvenirs de ce début de saison ? «  Le Touquet où je termine 8ème sur neuf… il pleuvait tellement… mais ce n'était pas si difficile, puis Le Mans où nous gagnons.  »

A propos du parcours du Grand Prix CSIP, «  le tour était très technique, avec des virages où il fallait recaler pour ensuite remonter, mais ça c'est plutôt bien passé. Je m'attendais à faire un petit 4 points…  »

Et MOONLIGHT SHADOW ? «  Elle mange beaucoup trop ! Elle a aussi l'arrière-main énorme par rapport au garrot. Sinon elle saute très bien, avec une forte frappe au sol… si elle vient dans le pied elle rebondit comme une balle !  »

Quant à son calendrier de concours, Eliott le découvre au jour le jour : «  Je ne sais pas encore quel sera mon prochain concours  » et son objectif de la saison est «  de vendre MOONLIGHT, ensuite les Championnats d'Europe, ou le Normandie Horse Show, ça dépendra de l'Equipe de France !  »

En bref Eliott est un cavalier "poney" malgré lui… montant le reste du temps à cheval et cherchant la perle rare pour faire les Cadets l'année prochaine.


Retour au Volet 1

A suivre dans le Volet 3