La Revue du Poney de Sport
News G.P. Nationaux G.P. Internationaux National Poney Championnats d'Europe Elevage Publications Contacts

CSIOP de AACH - Allemagne 2007
Aach sourit aux Français
Du 8 au 10 juin 2007


Dimanche 10 juin 2007

Grand Prix CSIOP : Zoe Adams - plus vite, plus haut !

Moins gros et technique que ce que l'on aurait pu imaginer comme suite logique à la Coupe des Nations, les difficultés du Grand Prix CSIOP de Aach ont néanmoins permis de faire un triage efficace des couples en vue du barrage. Et quel barrage ! Avec huit qualifiés, tous plus redoutables à la vitesse les uns que les autres (sur 37 partants, DEXTER LEAM PONDI et Filippo Bologni étant non partants, comme la veille)… Bienvenue au Grand Prix CSIOP made in Hirtenhof !

L'Angleterre ouvre la marche en la personne de Trilbie Cook, accompagnée de son bai CLOGHERBOY MIRAH. Pas de problème majeur pour le couple, mais une petite barre sur la sortie de double, et un point pour temps dépassé.
Deuxième à s'élancer, Olivier Philippaerts et le Connemara JAZZ DE RHONON ne sont pas plus à leur aise que la veille : barre en sortie de double, faute sur le faux oxer aux couleurs germaniques numéro 7, faute en milieu de triple 8b et sur le gros oxer Hilton numéro 10, plus un point de temps également : 17 points au total. Il faut donc rouler !
Amandine Berger, la Suissesse seconde du Grand Prix CSIP de Fontainebleau, présente son habituel SULTAN B. Le début de tour est prometteur, mais malheureusement ça se corse sur le fin : barre sur le faux oxer et en milieu de triple comme Olivier, elle fera sa troisième et dernière faute sur la rivière !
Le pensionnaire des lieux, IVY DU CHATEAU, apparaît avec Kim Lüthi. Chaud chaud, le fils d'OBJETd'ART ne se laisse guère contrôler par Kim… et malgré un coup de saut exceptionnel, la vitesse finira par l'emporter et une barre tombe, une fois de plus en milieu de triple : 4 points.
Ils sont en forme en cette fin de saison. Qui ? Les Irlandais Shane Connell et MURPHY'S FLIGHT, et c'est presque sans surprise qu'il décroche le premier sans faute de l'épreuve avec un tour impeccable.
Dossard numéro 6, voilà le premier couple français en lice. Thomas Jussiaux et SILVERLEA SIMPLY RED ne commencent malheureusement pas idéalement : une barre sur le premier obstacle. Avec deux autres fautes le long du tour : un postérieur en milieu de triple, et une faute d'antérieur sur l'oxer Hilton, le couple finit avec un 12 points en demies teintes.
Sa compatriote Lara Postillon enchaîne avec CKITO DE LA BOVEGNEE. Le fils de NORTON DE LA BOVEGNEE ne fera pas mieux : faute en entrée de double, sur l'oxer 5 en légère descente et sur l'Hilton.
Dans la série des gros chiffres, on continue avec les 17 points de WESTERN WONDER et Orla Kelly (IRL), qui après un bon début, n'apprécie pas du tout le triple le long du restaurant : barre sur le second élément, stop sur la sortie… !
Aïe aïe pour le cavalier allemand Andreas Theurer. Son étalon New Forest ANYDALE RON ne semble pas plus décidé que PLAYBACK le matin à terminer son tour. Après un pile sur le 2, il viendra s'éteindre à l'entrée du triple, malgré les sollicitations désespérées de son cavalier.
Gris contre bai brun, le tour de Josch Löhden et BUBBLES LOLLIPOP est excellent : c'est le deuxième sans faute.
Légèrement mieux que la veille, JOBIC DE COATREAL (DEXTER LEAM PONDI x GALWAY DE LA DIVE) faute deux fois en début de tour, laissant nettement un genou traîner sur l'entrée de double, puis l'oxer 5, mais finit en beauté, et boucle donc un 8 points honorable pour le compte de Matthieu Demesmaeker.
Les combinaisons : bête noire de STAKKATI oui de sa cavalière ? Après un stop sur l'entrée de double, et une faute de postérieur en sortie, Katharina Thomas laisse la fille de STAKKATO s'arrêter, comme RON, sur l'entrée du triple. C'est le deuxième élimination du week-end pour ce couple.
Troisième mousquetaire bleu blanc rouge en piste : Alexandre Fontanelle ne passe pas loin du clear-round… mais oui une petite barre tombe en sortie de triple. Dommage.
Une petite faute, c'est aussi le score de Carolin Zell et son grisou WOMBEL, avec un tour très propre, entaché à cause d'une trajectoire un peu écrasée sur le fameux oxer Hilton.
Elle avait pris le départ de la Coupe en dépit de l'élimination de son équipe, et elle avait sans doute raison ! Super sans faute, juste une petite touche sur le vertical final. La troisième barragiste est suisse : Annina Züger et MILL ROAD JESSICA.
Lui n'était pas parti dans la Coupe pour économiser sa ponette… mais qu'importe la méthode, comme un sans faute en appelle un autre, c'est en véritable promenade de santé que TOP CHIARO DI LUNA boucle son tour, sous la selle de Nicola Philippaerts.
En revanche, moins de réussite pour les trois couples suivants : Laura Pignocchi et ATLANTA écopent de 12 points (4b, 8a et rivière) en partie à cause de trajectoires zigzagantes,
tout comme Riccardo Rango et DARWIN, qui lui n'apprécie pas le double (deux barres plus vertical final),
pendant que la Suissesse Charlotte Nuber, vainqueur su Grand Prix CSIP de Fontainebleau, se voit forcer de descendre un peu trop rapidement du dos de son ILTON DE LA TOUR, suite à un refus sec en entrée de triple. Le couple avait cela dit déjà fait tomber deux barres.
Dossard 20, malgré un petit pied qui aurait pu être fatal sur le dernier obstacle, Rebecca Roe renoue avec le sans faute en selle sur le grand AROLDO. Sans faute ? Et bien non… le petit point de temps dépassé fait son retour.
En revanche, c'est dans le temps, et magnifique à regarder. Ce poney nickel chrome, et cette cavalière clairvoyante, il s'agit bien sûr de Laura Klophake et JEROME 56 : cinquième couple qualifié pour le barrage.
FUTUR INTEREST saute bien mieux que dans la Coupe, mais ne peut pas éviter une barre l'entrée du délicat double : 4 points pour Emily Turkington.
Avant dernier couple français : Emma Leborgne et DAHLA DU CLOSEL calent un peu sur le 2, se ressaisissent mais fautent en milieu de triple et sur la rivière. Avec un point de temps, le couple sort à 9 points.
L'élimination de l'excellent KARWIN, monté bien deçà de ses capacités par l'Allemande Kaya Lüthi : deux stops en milieu de triple, après un début de tour très brouillon, vient s'intercaler au milieu d'un brochette de 4 points :
Barre en entrée de couble pour le tout bon OUR FOREMAN et Richard Howley (GBR),
petite faute d'antérieur en sortie de triple pour Loïc Sottas qui commence à prendre réellement les commandes de INDY DU FONDS DE LA BICHE (SUI),
pied dans l'eau (troisième fois en trois tour !) en regard d'un super parcours pour Miklos Csillagy et IVER'STONE (ITA)
et barre sur l'oxer 4 pour QUANTUM LIGHT et Jesse Drea.
Comme dans la Coupe, DOLLAR GIRL n'est pas à son aise et fait tomber quatre barres avec Shannon McKenzie.
Dernier tricolore, Marc Braccagni débute son tour accompagné par les compliments du speaker, qui visiblement a craqué pour le petit gris : « Marc mit seinem wunderbacher schimmel Hensgt, der trotz seiner kleiner Grösse, sensationell gut seit Beginn des Wochenendes springt ». Marc le conduit un peu près du double, ça passe, le bouscule avant le faux oxer pour reprendre fort devant le triple : touchette en milieu de combinaison mais ça tient. L'abord de la rivière est la goutte d'eau… qui attire le pied dans la rivière : 4 points, quel dommage !
La rivière est aussi une des trois fautes de Miriam Welbers et PEPPER ANN 7, avant d'attaquer le triplé de sans faute pour :
Anna Elisa Schäfer et MIC DUNDE THE GUN, tour bien huilé, très bien monté… mais une cavalière qui pourrait moins se jeter au planer,
sa compatriote Cassandra Orschel et l'alezane MEGAN, très bondissante,
et Zoe Adams et VIP TIXYLIX, hallucinantes de précision pour la première et de ressorts sous les sabots pour la seconde !
On a longtemps cru au quarté, mais une barre… qui aura hésité à descendre des taquets, sur l'oxer Hilton, est finalement à mettre au compteur de Maurice Tebbel sur PATTY 23.
Bon début de tour également pour GOUFFY DU VILLON, piloté par Andreas Calogero, mais une incompréhension sur la rivière déstabilise le couple, qui faute ensuite sur l'oxer Hilton ainsi que le vertical final, GOUFFY manifestant son mécontentement. Avec un petit point de temps en plus, les Italiens sont à 13 points.
Et pour finir, fin de week-end difficile pour la nouvelle recrue de la famille Whitaker : MIAMI BOUND faute dès le premier obstacle, puis sur le faux oxer, avant de s'arrêter sur le dernier élément du triple, se débarrassant en même temps de George.

Place au barrage ! Une petite barre pour MURPHY'S FLIGHT, et un chrono de référence de 39"37. C'est à fond les manettes que la deuxième candidate annonce la cadence à prendre : sans faute impeccable, et un temps de 37"32 pour LOLLIPOP et Josch. Annina prend des risques inconsidéré avec JESSICA, et strike littéralement le 3a : 4 points en 39"33… Nicola et LUNA sont sans faute, avec de la galopade et de la fluidité, mais c'est bien plus lent : 39"28… Josch a vraiment allumé la piste.

Propre, ce n'est pas Laura qui inquiétera son camarade : 41"34. 38"28 pour THE GUN et Anna-Elisa… mais deux fautes, à cause d'un poney qui s'aplatis. Alors qui va à la chasse à la LOLLIPOP ? Cassandra et MEGAN partent sur les chapeaux de roue, tournent très court, bonne réactions, bon réflexes, c'est sans faute. Le chrono ? 37" … 11 ! Elles prennent la tête et semble littéralement imbattables ! Oui mais… c'est sans compter sur Zoe et son incroyable TIXYLIX : de la pure folie, un passage de postérieur des plus aériens, à tel point que la ponette aurait bien pû trébucher en réception. Des tournants facilités par des sauts si en hauteur. Le verdict est incroyable : 35"47 et sans faute aux obstacles évidemment !

Sans pénalité dans l'épreuve d'ouverture, puis seule cavalière à boucler le double sans-faute dans la Coupe des Nations, avec une précision d'horlogerie… il y avait de quoi surveiller la montée en puissance de Zoe Adams et VIP TIXYLIX. Mais rien ne laisser présager une telle prestation dans l'épreuve finale : montée sur ressorts, l'alezane s'envole au dessus de chaque barre et se qualifie évidemment pour le barrage, dans lequel elle passe 8 ème et dernière. De la vitesse, de l'ambition dans le tracé et toujours plus de bascule : une victoire qui signe le retour fracassant de Zoe.

Aujourd'hui âgée de 16 ans, elle avait en effet été deuxième du Grand-Prix CSIOP et vainqueur de la Coupe des Nations de Moorsele en 2005 avec LANDOWN THREE'S ARE WILD. «  Mon autre ponette a été arrêtée juste après suite à une boîterie  », raconte la sympathique Anglaise. «  Je venais d'avoir TIXYLIX, qui n'avait alors que 7 ans et n'avait fait que des petites épreuves.  »

Un peu de temps a donc été nécessaire avant de revenir au top : «  Nous n'avons pas touché une barre du week-end, elle n'a cessé de s'améliorer, et dans le Grand-Prix, elle a vraiment sauté à merveille !  »

Evidemment la jeune fille rêve de Championnats d'Europe, puisque c'est sa dernière année, mais «  TIXYLIX est encore jeune, donc je ne suis pas sûre  ». Quelle sagesse : jeune à 9 ans… voilà peut-être un des secrets de la longévité de la cavalerie anglaise.

Résultats du Grand Prix CSIOP :

1. GBR Zoe Adams / VIP TIXYLIX, 2. GER Cassandra Orshel / MEGAN, 3. GER Josch Löhden / BUBBLES LOLLIPOP, 4. BEL Nicola Philippaerts / TOP CHIARO DI LUNA, 5. GER Laura Klaphake / JEROME 56, 6. SUI Annina Züger / MILL ROAD JESSICA, 7. IRL Shane Connell / MURPHY'S FLIGHT, 8. GER Anna-Elisa Schäfer / MIC DUNDEE THE GUN

Quelle équipe pour les Europes ?

Avec 4+0 dans la Coupe des Nations, puis respectivement une faute sortie de triple et sur la rivière dans le Grand-Prix sou le coup de la fatigue, la prestation d'Alexandre Fontanelle et Marc Braccagni confirme tout leur potentiel et semble idéale pour rester dans l'esprit de combativité. En revanche rien n'est joué pour les trois places restantes : Lara Postillon (4, 8+8, 12 points avec CKITO DE LA BOVEGNEE) et Thomas Jussiaux (4, 8+16, 12 points avec SILVERLEA SIMPLY RED), pour qui c'était une première expérience, n'ont pas vraiment été à la hauteur. DAHLA DU CLOSEL (8, 9 points), qui a montré une technique époustouflante sous la selle d'Emma Leborgne, ne semble toujours pas au mieux de sa forme physique. Quant à Agathe Vacher et IDEAL DU CRANO, éliminés sur l'eau à Fontainebleau, ce n'est plus qu'un mauvais souvenir. Avec une prestation régulière (0, 4, 0+4), ils pourraient bien faire partie du voyage. Marine Boidin a prouvé qu'elle était à nouveau très motivée sur sa petite ELMARA DE TOEUFLES, mais est-ce suffisant pour affronter une telle échéance ?

Maud Le Bel


Retour Coupe des Nations

Retour Grand Prix CSIP