La Revue du Poney de Sport
News G.P. Nationaux G.P. Internationaux National Poney Championnats d'Europe Elevage Publications Contacts

CHAMPIONNAT DE BELGIQUE PONEY 2007
Grobbendonk - Du 11 au 13 mai 2007


Grobbendonk, c'est le cadre verdoyant d'une clairière en pleine Campine anversoise, sur les terres équestres d'Axel Verlooy, et le profit d'une structure CSI** pour accueillir le Championnat national belge des poneys d'obstacle. Au programme trois jours de concours, pour deux épreuves qualificatives à difficultés progressives, permettant de sélectionner les 15 meilleurs couples pour finir en apothéose, sur une finale dominicale en deux manches. Le Championnat s'est bien sûr couru sous l'œil acerbe de Jean-Jacques Mathijs, sélectionneur de l'équipe de Belgique, en vue de la formation de l'équipe pour le CSIOP de Moorsele, avant-dernière étape avant les Europes de Freudenberg.

 

Vendredi 11 mai 2007
Epreuve 1 - Barême C - 1.20 m

Les frères Philippaerts n'ont pas fait dans la demie mesure sur cette épreuve préparatoire, en se classant deux fois dans les 10… mais surtout en monopolisant le podium.

Olivier remporte ainsi l'épreuve avec sa monture de tête PAPILLON RR, tandis que Nicola classe la rapide ELLA DE L'HUITRELLE 2ème et TOP CHIARO DI LUNA (ex-ECLIPSE D'AVRIL) 3ème.

Résultats manche 1 (40 partants) :

1. Olivier Philippaerts / PAPILLON RR 57"64 , 2. Nicola Philippaerts / ELLA DE L'HUITRELLE 59"40 , 3. Nicola Philippaerts / TOP CHIARO DI LUNA 59"63 , 4. Sander Verplancke / AFELIO VAN DE KERKENBULCK 59"96 , 5. Cederick Meurmans / GLODEN FUTURE 61"04 , 6. Calle Poelmans / EMMICKHOVEN'S DIEGO 62"98 , 7. Mathieu Rombouts / ARNO 63"88 , 8. Olivier Philippaerts / JAZZ DE RHONON 64"13 , 9. Chloé Stampaert / HAZARD 64"28 , 10. Yves Wuyts / COCCO FLANEL 66"41

 

Samedi 12 mai 2007
Epreuve 2 - Barême A sans chronomètre - 1.25 m

A peine plus grosse, pas spécialement technique… l'hécatombe provoquée par la deuxième épreuve du Championnat ne trouve pas vraiment d'explication aux dires de Jean-Jacques Mathijs qui voit là 40% de ses troupes, soit 15 couples, purement et simplement éliminés !

Des résultats bien médiocres qui font l'affaire du Champion en titre Pieter Jan Mertens (FLOORT JE, photo), sans faute alors que classé un peu loin sur la chasse, ainsi que ses camarades Audrey Stampaert / MY MYSTIC LAD et Mathieu Rombouts / FRANKLIN VAN HET DENNENHOF, tandis que Olivier (JAZZ DE RHONON et PAPILLON RR) et Nicola (TOP CHIARO DI LUNA) confirment leurs résultas de la veille.

Résultats manche 2 (37 partants) :

1. Olivier Philippaerts / JAZZ DE RHONON 0 76"61 , 1. Audrey Stampaert / MY MYSTIC LAD 0 78”02 , 1. Chloé Stampaert / HAZARD 0 71"56 , 1. Mathieu Rombouts / FRANKLIN VAN HET DENNENHOF 0 75"85 , 1. Pieter Jan Mertens / FLOORT JE 0 67"94 , 1. Nicola Philippaerts / TOP CHIARO DI LUNA 0 72"60 , 7. Mathieu Demesmaeker / JOBIC DE COATREAL 4 72"48 , 7. Avril Meyneart / DJEBEL VAN HET STICHELHOF 4 80"88 , 7. Olivier Philippaerts / PAPILLON RR 4 74"58 , 10. Tamara Decendre / DON'T THINK TWICE 7 91"84

 

Dimanche 13 mai 2007
Epreuve 3 - Finale en deux manches - 1.30 m

La finale est ouverte aux 15 premiers couples à l'issue des deux premières manches, avec un poney maximum par cavalier, ce qui contraint certains à un choix dans leur cavalerie et fait gagner un repêchage aux autres.

Première manche

Première à s'élancer, Mélanie Deloof nous fait découvrir le tour en compagnie de GOOD COMPANY. Après un virage au choix à main droite ou gauche, l'oxer 1 gris est suivi en ligne droite par un vertical. Virage à droite et à nouveau, vertical, numéro 3 tombe, tout comme le droit d'entrée du double 4, bien rattrapé sur l'oxer de sortie… la tension s'éteint sur l'oxer sur bidet mais ça passe. Le vertical 7 est bien franchi, comme la rivière. En revanche encore une barre sur le vertical 8 abordé en roue libre. Virage à gauche pour aborder l'oxer 9, tout va bien, ligne brisée vers le public, abord du triple gris et blanc vertical – oxer – oxer, pas de problème mais encore une faute sur le vertical final après un dernier tournant corde à tribord. Ca sera donc 16 points de pénalité pour Mélanie et un GOOD COMPANY un peu mou.

Ines van den Bosch et le fin alezan CORANDO Z commence bien en deça son tempo : après une escalade du 1, et continue sur un parcours très musical. Au final trois barres seront délogées des taquets : entrée de double, milieu de triple et le vertical final, Ines laissant son poney se décaler.
Troisièmes candidats, Tamara Decendre et DON'T THINK TWICE n'auront pas l'opportunité de finir leur tour. Le manque de tempo sur le double avait déjà poussé la cavalière à sortir se cravache dans le couble et pourtant elle ne se méfie pas assez du triple. Après un stop en entrée, DON'T THINK TWICE vient s'éteindre au pied du second élément.
Le dossard numéro 4 n'est autre que JOBIC DE COATREAL. Un très bon début de tour, fluide et bien monté, est à mettre à l'actif de Mathieu Demesmaeker, malheureusement les deux derniers sauts coûteront cher au couple avec une barre en sortie de triple et un faute de postérieur sur le délicat vertical 11.
Du respect en veux-tu en voilà avec DJEBEL VAN HET STICHELHOF, présenté par Avril Meyneart. Après une barre tombée sur la sortir de double, à peine poussée du bout du sabot, pas question de s'y refaire prendre. A tel point que l'arrière a bien failli passé au dessus des oreilles deux obstacles suivants… mais mais, c'est au final la meilleure prestation depuis le début de l'épreuve : enfin un 4 points !
Moins de réussite en revanche pour son successeur, COCCO FLANEL, monté par Yves Wuyts. Mourant sur le 1, le tour commence par un vrai effort, et passe non loin de la chute en réception. Ressaisis l'un et l'autre, tout se passe bien jusqu'à la fin de tour : un pied dans la rivière, une barre sur l'oxer 9… une barre en entrée de triple et un refus sur le suivant, deux fois de suite.
Le beau EMMICKHOVEN'S DIEGO, aux rênes de Calle Poelmans, est un peu dans la même fibre de DJEBEL. Surpris de sa faute en sortie de triple, il stoppe sur l'oxer sur bidet suivant puis rectifie le tir en prenant un envol vertigineux. Calle remet de la sauce et le tour se termine en confiance, avec 8 points au compteur.
Même score pour le petit alezan GOLDEN FUTURE et Cederick Meurmans, qui fautent sur le deuxième élément des deux combinaisons.
Petit aussi mais gris, AFELIO VAN DE KERKENBULCK est un super avion sous la selle de Sander Verplancke. Malheureusement il ne semble guère apprécier l'eau non barrée, et éliminé son cavalier pour refus consécutifs sur la rivière.
Elimination également pour MY MYSTIC LAD et Audrey Stampaert, qui ont pourtant déroulé un tour propre jusqu'à la fin (une barre sur le 3). Mais un manque certain de train entraîne deux stops en milieu de triple.
Les voilà, ils sont champions en titre, ils ont défendu la Belgique à Saumur en juillet dernier, et avec brio… resteront-ils titulaires ? Pieter Jan Mertens et sa baie FLOORT JE montrent en tout cas le mode d'emploi : joli sans faute, avec tout de même un décollage quelque peu bizarre sur le vertical 6.
Mathieu Rombouts et FRANKLIN VAN HET DENNENHOF se sont pas dans le coup : touchette sur le 1, Mathieu avance les mains dans les abords et manque de train, conduisant son bai au refus sur l'entrée de double. Une barre pénalise une deuxième tentative un peu bousculée, tout rentre dans l'ordre par la suite, avec une juste une barre supplémentaire au milieu du difficile triple.
Troisième marche provisoire, c'est Olivier Philippaerts et PAPILLON RR qui nous arrivent. Monte propre, sauts impeccables et même impressionnants en sortie de double et sur le bidet suivant… pourtant, l'abord est un peu long sur le vertical 6, Olivier n'hésite pas sur sa foulée et … badaboum, PAPILLON ne l'entendait pas comme ça. Grosse grosse déception pour Olivier !

Duo de tête maintenant, Chloé Stampaert tire le meilleur de son HAZARD. Le tour est très bien monté d'un bout à l'autre. L'entre de triple est longue, mais les réactions sont bonnes, c'est le sans faute.
Quant à Nicola et TOP CHIARO DI LUNA, juste une touchette sur le 3 est à noter. Le tour est impeccable, la grande classe, c'est évidemment sans faute.

Deuxième manche

Suite à l'élimination de 5 couples en première manche, ils se sont plus que 10 à repartir sur la deuxième manche. Le tour est identique.

C'est à nouveau Mélanie et GOOD COMPANY qui ouvrent les réjouissances. Barre en sortie de double cette fois-ci et deux barres en sortie de triple, la tour est malgré tout bien meilleur, quoi que un peu en roue libre.

CORANDO Z et Ines refont à peu près les mêmes erreurs et sortent à nouveau avec 12 points de pénalité.
Ce n'est en revanche pas le cas de Mathieu et JOBIC. 8 points sur la première manche en fin de parcours cette fois-ci Mathieu assure d'un bout à l'autre et malgré un abord de triple manquant d'un poil de conviction, le sans faute est à l'arrivée, bravo !
De JOBIC on passe directement à DIEGO et Calle, avec une même évolution. 8 points en début de tour sur les obstacles 4 et 5… le couple est à nouveau un peu hésitant sur ces deux obstacles, mais ça passe et le reste ne pose toujours pas de problème : c'est un deuxième sans faute, de quoi être contente !

Jolie mise en question également pour Mathieu et FRANKLIN, 12 points première manche… qui enfile ici un joli tour, pas très démonstratif mais efficace : et de trois sans faute à la suite.
Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, GOLDEN FUTURE et Cederick fautent dès le premier obstacle, après un bête tournant trop court. Une deuxième faite sur le vertical 8, et ils renouvèlent leur score de 8 points.
Quatrièmes au provisoire, DJEBEL et Avril rééditent leur 4 points, mais avec un tour un peu plus brouillon : manchette sur le 3, réception acrobatique sur le 4, longue place sur le 5… le couple a du mal à se mettre en phase et faute finalement sur la sortie du triple. Avril pousse encore alors que l'abord est déjà rapproché.
Un petit bout de nez en l'air, voilà FLOORT JE et Pieter Jan Mertens. Vont-ils rééditer le sans faute ? Et bien non, trop facile, pas assez de méfiance ? FLOORT JE se décale à l'abord du numéro 1… et la barre tombe ! Pas grand-chose à dire du reste, c'est un malheureux 4 points.
Chloé a quand à elle un peu de mal à gérer la pression. Elle roule bien vite avec son HAZARD et faute déjà sur l'entrée de double numéro 4. Abord long long sur le 6, HAZARD est néanmoins plus généreux que PAPILLON RR et se contente de faire essuyer une grosse georgette à sa cavalière. C'est donc 8 points pour ce couple.

Et enfin, Nicola et LUNA. Ils n'ont peut-être pas comptés, mais ils ont beaucoup d'avance. Qu'importe. Une petite touchette de rien du tout sur le 5, c'est bien la seule chose à remarquer. Le tour est serein, propre, parfait. Grâce à un sang froid d'un bout à l'autre, Nicola franchi la ligne d'arrivée avec sa LUNA en nouveaux Champions de Belgique.

Résultats manche 3 (15 partants) :

1. Nicola Philippaerts / TOP CHIARO DI LUNA 0 0 62"83 , 2. Pieter Jan Mertens / FLOORT JE 0 4 61"14 , 3. Calle Poelmans / EMMICKHOVEN'S DIEGO 8 0 60"52 , 4. Avril Meyneart / DJEBEL VAN HET STICHELHOF 4 4 62"26 , 5. Mathieu Demesmaeker / JOBIC DE COATREAL 8 0 62"49 , 6. Chloé Stampaert / HAZARD 0 8 63"91 , 7. Mathieu Rombouts / FRANKLIN VAN HET DENNENHOF 12 0 67"97 , 8. Cederick Meurmans / GOLDEN FUTURE 8 8 59"31 , 9. Ines van den Bosch / CORANDO Z 12 12 73"01 , 10. Mélanie Deloof / GOOD COMPANY 16 12 63"01

 

Le titre est plus que mérité puisque Nicola et LUNA n'auront tout simplement pas renversé une barre en 4 parcours. Ils s'imposent ainsi sur les Champions 2006 Pieter Jan Mertens / FLOORT JE avec deux barres d'avance. Chloé Stampaert et HAZARD, auteurs d'un très bon championnat se hissent sur la troisième marche du podium.

Maud Le Bel

Résultats globaux – Classement du Championnat de Belgique :

1. Nicola Philippaerts / TOP CHIARO DI LUNA 1+0+0+0=1 , 2. Pieter Jan Mertens / FLOORT JE 6,71+0+0+4=10,71 , 3. Chloé Stampaert / HAZARD 3,32+0+0+8=11,32 , 4. Mathieu Rombouts / FRANKLIN VAN HET DENNENHOF 6,12+0+12+0=18,12 , 5. Calle Poelmans / EMMICKHOVEN'S DIEGO 2,67+8+8+0=18,67 , 6. Avril Meyneart / DJEBEL VAN HET STICHELHOF 8,85+4+4+4=20,85 , 7. Mathieu Demesmaeker / JOBIC DE COATREAL 9,58+4+8+0=21,58 , 8. Cederick Meurmans / GOLDEN FUTURE 1,7+8+8+8=25,70 , 9. Ines van den Bosch / CORANDO Z 7,61+13+12+12=44,61 , 10. Mélanie Deloof / GOOD COMPANY 8,67+12+16+12=48,67