La Revue du Poney de Sport
News G.P. Nationaux G.P. Internationaux National Poney Championnats d'Europe Elevage Publications Contacts

GENERALI OPEN DE FRANCE 2006
Du 1er au 9 juillet 2006

Les brèves


Lundi 3 juillet :

CSO D1 Elite : A l'issue d'une première manche de finale très fautive et d'une seconde manche plus sereine... le trio de tête final s'est dessiné, ménageant le suspens jusqu'au bout. En effet Charlène Barraux et INDIENNE DES GENETS, menant la danse avant la finale, font sans-faute en première manche, mais 4 points en seconde... alors que le seul double sans-faute de la finale, à mettre à l'actif de Mickaël Clouzet et GERBE D'OR qui eux partaient avec 4 points acquis en qualificative, permet au couple une fantastique remontée jusqu'au podium. Mais où dans le podium ? Et bien pas en tête, puisque cette place revient avec mérite à Yann Chartier Capitaine (14 ans) et son jeune étalon de 6 ans MOONLIGHT BERENGER (LINARO), qui mine de rien, dans un calme olympien, ont fait leur petit bonhomme de chemin et n'auront pas touché une barre de tout le concours. Un quart de point de temps en première qualificative auxquels s'ajoutent à nouveau un quart de point sur la deuxième manche de la finale... soit un total de 0.5 points. Si on savait qu'ils étaient capable d'une belle performance sur ce championnat, cette victoire est tout de même une belle surprise.

A 4 points... les copains d'écurie Charlène et Mickaël ont du en découdre sur un barrage pour le choix des médailles. Mickaël, parti en premier, fait un tour très rapide, mais une barre sur la fin.

Charlène, elle, fait frémir les tribunes en mettant à terre le premier obstacle. Il ne s'agit donc plus d'assurer mais d'essayer de faire plus rapide que Mickaël sans faute supplémentaire. Malheureusement, celà ne se passera pas ainsi, et après une barre sur le triple transformé en double, Charlène s'arrête, puisque de toutes façons, le podium est joué. C'est donc GERBE D'OR qui est vice-championne de France D1 Elite et INDIENNE DES GENETS termine avec une belle médaille de bronze autour de l'encolure.

CSO D1 : Pas tant de rebondissements pour la D1... puisque Léa Dunikowski / GALAXIE OF KALEM, en tête après les qualificatives est encore double sans-faute. Ce sera aussi le cas de Alexandra Niot et HOUKA DE SACE... d'où le barrage. A ce petit jeu, c'est GALAXIE qui l'emporte, 4 points, alors que HOUKA est éliminée pour une erreur de parcours. Et enfin, sur la troisième marche du podium se retrouve le troisième couple sans pénalité en finale, mais avec une petite faute sur la première manche qualificative : Marie Lemartinel et KANTER WHITE.

CCE D1 Elite - l'hippique : L'épreuve de saut n'étant pas très brillante pour l'ensemble des cavaliers, les parcours sans-faute ont permi à certains de grapiller quelques places. En revanche dans le trio de tête à l'issue de cross, c'est de bonne guerre : trois sans-faute dans le temps et donc un podium inchangé. Bravo donc à Mathilde Segrestain, médaille d'or avec HABILE DE VRITZ, Charlène Puel et GOLD DUMARAIN, médaille d'argent - avec au passage la superbe performance de Charlène qui signe ainsi son troisième podium d'affilée, et qui à une barre de la part de Mathilde, aurait pu conserver le titre de Championne de France pour la troisième année consécutive - et Juliette Part / JAKY DE NEUVILLE, médaille de bronze.

CCE D1 - l'hippique : Malgré une barre Aude Despres et JASMIN DE GLAIN conservent leur avance sur Aude Calais et FIFI D'ANGERS (0 points), tandis que Apolline Louveau et FUSEE (sans- faite aux obstacles mais 3 points de pénalité de temps) s'emparent de la troisième marche du podium.

CCE Grand-Prix Elite - l'hippique : Dur dur aussi l'hippique pour les petits cavaliers de Grand-Prix Elite. Seulement deux sans-faute sont à mettre à l'actif de Gaëlle Prigent / HAPPY YEAR DU PIC et de Sophie Pierrard / ICARE DU PRESSOIR... prestation notable qui leur permet de remonter respectivement jusqu'à la deuxième et la troisième marche du podium !

En revanche, Eloïse Breuil et IDEO CROPTOIS utilisent deux de leur trois barres d'avance sur Gaëlle et HAPPY YEAR... histoire de faire durer le suspens, mais conserve naturellement leur fantastique titre de Champions de France. Un titre qui vient couronner une magnifique saison du couple.

Et les autres ? Et bien Marie Bouchanville et FILOU DU BREUIL, qui auraient pu l'emporter avec un zéro faute, font pas moins de trois barres, et reculent ainsi à la 8ème place. Avec deux barres, Loïc Disdier et IDEFIX DU JANLIE troque le bronze provisoire pour le chocolat définitif... tandis que JOCADI DE SOULAC (Simon Cibot) et FRUIT DE KIWI (Frédérique Whitaker), 8 points chacun, reculent également chacun d'une place et terminent respectivement 5 et 6èmes. Marie Pailhes Dauphin et GALOP III sont 7èmes, à égalite de points avec Frédérique et FRUIT (46 points).

A la fin de la remise des prix, l'entraîneur national Emmanuel Quittet annonçait sa sélection pour Saumur : IDEO CROPTOIS, FILOU DU BREUIL, JOCADI DE SOULAC, JASMINE DE MARIGNY et CALIN III (10 et 12èmes du championnat).

CSO Grand-Prix Elite : Magnifique parcours proposé en finale du Grand-Prix Elite CSO : des lignes difficiles, 130 cm de moyenne et quelques barres à 135 cm dont la spa, bref de quoi faire sous le soleil de plomb de ce lundi après-midi... et pourtant une première manche qui s'est plutôt très bien déroulée, sans gros score et une deuxième un peu plus chaotique, avec ses 5 cms supplémentaires sur certains obstacles et la fatigue accumulée dans ses conditions de canicule. Morgane de Chastenet et JIMMERDOR DE FLORYS, 16ème et derniers... estompent leur petit coauc de dimanche, et avec 4 + 0 en finale, terminent avec "20 points total" le plus rapide à la 5ème place. Il est suivi à la 6ème place de Rosalie Donzé et CHAVETA II, qui après un beau sans-faute en première manche, s'effondre sur la seconde : 12 points. Mitigé également pour le couple Syndie Rigaut et le bouillonnant FLYING WELSHMAN : un sans-faute absolument spectaculaire... plus 8 points, soit 20.25 au total et la 7ème place ! Leur problème est sans doute la régularité : 12.25 puis 0 et 0 puis 8, prouvant que le couple est capable de grandes choses, mais qu'ils peinent à répéter.

Mais là où se mélangent imprévu et valeurs sûres, c'est bel et bien les quatres premières places de cette épreuve. Daphné Ratzel et IAGO LAVERGNE, après avoir mené les deux qualificatives, confirment sur la première manche, mais avec un peu de chance, car le train anormalement soutenu choisi par Daphné ne permet pas à IAGO de prendre trop de marge... et quelques barres sont effleurées. Mais c'est encore le sans-faute. En revanche, le couple s'écroule sur la sedonde manche et fait trois barres, alors que le sans-faute assurait le titre et une barre un barrage. Un barrage contre ?...

Julia Dallamano et BLACK DEVIL bien entendu ! Les Alsaciens n'auront en effet fauté que le second jour, et assuré le seul et unique double sans-faute en finale, avec tout la classe qu'on leur connaît. Ils sont donc Champions de France Grand-Prix Elite, pour la seconde année consécutive. Mais surtout quel retour rapide de Julia après sa blessure.

Avec ses 16 points totaux Daphné et IAGO sont eux 4èmes. Qui donc complète le podium... Et bien deux jeunes couples, l'un par la date de formation ultra récente, l'autre par l'addition des âges du poney et du cavalier. Vous les avez reconnus ?

Bien sûr ! La médaille d'argent est arrachée par Aymeric Azzolino et HAVANE WELSH : sans-faute aux obstacles (0.25 points de temps) en première manche, Aymeric n'aura pas laissé le choix à l'étalon Welsh Cob. Par contre, sur la seconde, la fatigue engendre deux barres en fin de parcours (plus à nouveau 0.25 points de temps dépassé).

La médaille de bronze revient elle à Thomas Jussiaux et son petit étalon New-Forest SILVERLEA SIMPLY RED qui ont réalisé un championnat absolument merveilleux. 0 + 8 en qualificative, puis à nouveau un superbe sans-faute en première manche de finale... il y aura malheureusement un petit refus sur l'obstacle numéro 2 de la seconde manche et son dépassement de temps associé (soit 5.75), mais toujours une belle fin de tour. La complicité entre le cavalier et son poney leur a permi de braver les difficultés et de se sortir brillamment d'un niveau d'épreuves qu'il n'avait encore jamais courru. Bref un couple attachant et prometteur.

Petite note pour un autre couple dans ce cas : Maud Barbier et KALI DE MAUPERTUIS. Pour leur derniers championnats, ils ont réalisé une très belle performance, se retrouvant au milieu des 16 meilleurs et sur des difficultés qu'ils n'avaient sans doute pas rencontré au cours de la saison, mais surtout s'y débrouillant très bien : une barre sur le dernier obstacle de la première manche... ce fameux vertical sur bidet, et deux faites (8.25 points) en seconde manche... le couple termine à une très honorable 10ème place.

Les sélections pour les Championnats d'Europe ne seront annoncées qu'au cours de la semaine, Marcel Delestre devant se rendre à Athènes pour les Juniors et Jeunes Cavaliers directement après l'épreuve. Néanmoins l'équipe la plus probable se compose ainsi : Equipe : Julia Dallamano / BLACK DEVIL, Daphné Ratzel / IAGO LAVERGNE, Morgane de Chastenet / JIMMERDOR DE FLORYS et Rosalie Donzé / CHAVETA II. Individuel : Syndie Rigaut / FLYING WELSHMAN.

CSO Grand-Prix : Finale assez pénible au niveau des scores. Il n'a aura pas eu un seul sans-faite dans le temps... et seulement 4 avec temps sur les 37 passages. Erika Chapuis et GYPSI DE TAUROU ont confirmé leur domination avec 4 + 0.25.

Elle l'emporte avec presque deux barres d'avance sur Marc Braccagni et KOKA D'ALMY, qui ont fait de belles choses : 6 + 3. Lara Postillon et CKITO DE LA BOVEGNEE (0.25 + 4.75) font une belle finale et montent ainsi sur la troisimèe marche du podium. Ses trois médaillés sont largement au-dessus du lot, même si la quatrième, 6 points plus loin, Agathe Vacher / IDEAL DU CRANO n'a pas démérité : 0.75 et 8 en finale pour un total de 35 points... dont 26.25 avaient été acquis sur la toute première épreuve ! Mais sans doute sans regret, car personne ne peut dire si le couple aurait pu rivaliser sur le Grand-Prix Elite. Les bretons sont suivis de très près par Lou Vichot (HELEN DU CLOS) et Léonie Quénel (KLIFF DE VAUPER) à égalité de points. 40 c'est le total de Saphia El Habib et KALAGANE DUFF, 7èmes, tandis que Marine Brangeon et ITRON AR CRANO, 43.25, en constante progression sur le championnat, doivent se contenter de la 8ème place.

Dressage Grand-Prix Elite : Aucune surprise décidemment sur ce championnat. Ninon Vandenabeele et DOPPELSPIEL ont mené de bout en bout et l'emportent avec un peu moins de 40 points d'avance sur Grégoire Siauve / NANDO M.

Un peu plus d'écart en revanche avant les médaillés de bronze Alizée Roussel et son prometteur MAXENCE DES BERGERS. A la quatrième place, encore un peu plus loin derrière, on trouve Noémie Sergent et IVRY DE MONTOUX qui ont "gagné" une position suite au forfait de Hélène Druart, contrainte de laisser son bel ITALIC DES LANDES au boxe, le poney souffrant les fortes températures estivales. Natacha Micoud et la grisette KORRE DU SUD font elles une superbe remontée dans le classement et arrachent ainsi une très belle 5ème place finale.

La sélection pour les Championnats d'Europe est immédiatement annoncée. Seuls quatre cavaliers seront envoyés pour représenter la France : Alix Faujour / HUCKLEBERRY FIN (absente du Championnat car en Belgique mais sélectionnée d'avance suite à leur prouesse de Saumur), Ninon Vandenabeel / DOPPELSPIEL, Grégoire Siauve / NANDO M et Noémie Sergent / IVRY DE MONTOUX ! Superbe montée en flêche pour la cavalière de la région Centre qui a débuté les Grand-Prix dressage en fin de saison. En revanche, une petite pensée pour Alizée Roussel qui n'avait pas réussi à atteindre la sélection avec son précédent poney AMBER et qui parvient à un excellent niveau avec le jeune MAXENCE... à l'âge de 17 ans.

Dressage CD1 Elite : Le tiercé gagnant est inchangé, mais dans le désordre, puisqu'au final c'est Olivia Benezeth / BALLERINE V qui s'impore devant Aurélie Prigent / GLACY DU HALAGE et Chloé Deschamps / IRMAK MISTRAL.

Dimanche 2 juillet :

CSO D1 Elite : Deuxième manche qualificative sur la grande carrière numéro 1 et ordre inverse du listing. Peut-être un tour un peu plus gros et surtout toujours technique : pas de grosse catastrophe, mais beaucoup de 4 et 8 points, et seulement 20 sans-faute sur les 118 partants. Si certains clear-rounds ont été signés par des couples malchanceux sur la première étape, tels que Eve Sobel / JACADI DU BOISDORE (18.5 points premier jour) ou encore Mathilde Hepp / KENDOR (12), sans leur permettre de remonter de beaucoup dans le classement, la grande majorité corrobore l'aisance des couples en tête dès le premier jour. Il y aura ainsi 7 double sans-faute aux obstacles plus un avec 0.25 points de temps dépassé : Xuan Lecomte / EUPHRAT DE RONGERE (4ème lundi), Charlène Barraux / INDIENNE DES GENETS, Thibault Destrebecq / ISTANBUL ROSE, Agathe Vacher / KAOLA D'ESPOIRS, Camille Blot / GRACE DES PREAUX, Margaux Vallino / GIGOLO DU CHENE (Champion de France D1 CSO 2005), Amélie Gobin / KAOLIN DE LA MARE et Yann Chartier Capitaine / MOONLIGHT BERENGER (0.25 points). Raphaëlle Bour et JAUN ORUHLAN, premiers lundi, font 4 points et sont donc 9èmes au provisoire. Pour être sélectionné pour la finale, c'est-à-dire faire partie des 25 premiers, il fallait ainsi faire au plus 4.5 points sur les deux qualificatives. Clémence Hervé et IENA DE L'AULNE sont les premiers non-finalistes avec 4.75 points... dure loi de la compétition !

CSO D1 : Seulement six double sans-faute sur les deux premières manches, le Championnat D1 CSO tourne pour le moment en la faveur d'une petite baie bien connue des pistes, GALAXIE OF KALEM, pilotée par Léa Dunikowski. Le podium provisoire est complèté par Camille Chauffard / HELIOS DE TYV et Mickaël Bonnefond / JOHNNY GUITARE.

Dressage Grand-Prix Elite : Les deux premières épreuves de dressage, l'équipe le matin, puis la RLM l'après-midi, n'ont provoqué aucune surprise : Ninon Vandenabelle et DOPPELSPIEL s'empare de la tête à l'issue de la première reprise avec 814, devant Grégoire Siauve / NANDO M (801) et Alizée Roussel sur un MAXENCE DES BERGERS brilliant (777). Sont quatrièmes les prometteurs Hélène Druart et son beau ITALIC DES LANDES (751) et cinquièmes la très appliquée Noémie Sergent et son Welsh Cob IVRY DE MONTOUX (742). Suivent ensuite DUC DE TYV, AMBER et KACHMIR DE CIVRY. Anastasia Loison et BROADWAY étaient non partants. La RLM donne quasiment ma même donne, en inversant MAXENCE et ITALIC, mais au final le classement de tête à l'issue des deux reprises reste le classement de tête initial : DOPPELSPIEL prend de l'avance avec 1490.5 points, devant NANDO M (1453), MAXENCE DES BERGERS (1399.5), ITALIC DES LANDES (1390) et IVRY DE MONTOUX (1358). AMBER, 6ème, est loin derrière avec seulement 1289.5 : le peloton de tête de l'épreuve s'est donc déjà bien détaché... des changements internes restent possibles, notamment entre ITALIC et MAXENCE qui ont des performances très proches, mais la finale risque de ne pas trop changer le donne. DOPPELSPIEL prend donc une bonne option pour la médaille d'or... tandis que bien stabilisé en 5ème position, Noémie Sergent (16 ans) et IVRY DE MONTOUX, profitant de l'absence d'Anastasia et BROADWAY, sont peut-être en train de gagner leur place pour les Championnats d'Europe de Saumur en individuel.

Dressage CD1 Elite : Là aussi, un classement qui ne réserve pas de surprise et reste conforme à la saison de concours. Aurélie Prigent mène en selle sur GLACY DU HALAGE devant Olivia Benezeth / BALLERINE V et Chloé Deschamps / IRMAK MISTRAL.

CCE Grand-Prix Elite - le cross : Tracé habituel pour le cross Grand-Prix Elite, mais quelques nouveautés, notamment la nouvelle bute du paddock avec pont, composé d'une haie panoramique et d'une seconde haie directionnelle à angle droit. Option directe en environ quatre foulées pour aller de l'un à l'autre... ou au contraire possibilité de faire un crochet, rajoutant ainsi une bonne dizaine de battues, soit autant de temps perdu, entre les deux éléments.

Oui car s'il n'y a eu qu'extrêmement peu de fautes aux obstacles (3 refus et une élimination sur 20 passages), on ne peut pas en dire des pénalités de temps, puisqu'un seul couple rentre à l'heure à la maison : il s'agit de Loïc Disdier et IDEFIX DU JANLIE, bouclant en 4"47 contre 5"00 de temps idéal.

Pour les autres l'enjeu est de taille, car quelques secondes de plus ou de moins peuvent gâcher une belle prestation sur la carré ou au contraire faire oublier un mouvement de dressage un peu raté. Après l'épreuve de fond, Eloïse Breuil et son alezan IDEO CROPTOIS conserve le tête du classement : 5"08 engendrent 3.2 points qui donnent 30.2.

A une barre et des poussières plus loin (34.6), nous retrouvons le Championne de France Grand-Prix Elite en titre, Marie Bouchanville et FILOU DU BREUIL, qui opère une belle remontée grâce à un bon temps (5"10 soit 4 points de pénalité). Troisièmes : Loïc Disdier et IDEFIX DU JANLIE, 0 point, qui effectue également une belle opération, un saut de 8 places en avant (37.8). Suivent JOCADI DE SOULAC (37.8) et FRUIT DE KIWI (38). Moins de deux barres donc entre la cinquième place et la médaille de bronze. Lundi sera le jour des nerfs les plus solides, comme souvent !

CCE D1 Elite : HABILE DE VRITZ mène la danse.

CSO Grand-Prix Elite : Deuxième manche... et les jours se suivent mais ne ressemblent pas. Le parcours proposé par Jean-Claude Qucque était à pile 130 cm, du 1 au 12, présentant des difficultés majeures comme la ligne droite rivière non barrée 6 - oxer sur bidet 7 - vertical sec 8, le virage devant la porte et serré pour attaquer la spa numéro 9, ou encore le triple 10 oxer - une foulée - vertical - deux foulées - oxer... dos au paddock.

Du fil a rétordre donc, avec de la sérénité, de la fluidité et sans traîner car le chronomètre veille au grain. Elles ne seront que trois cette fois-ci à signer le tour idéal : Agathe Vacher montant impeccalement son puissant IDEAL DU CRANO... et qui doît d'autant plus regretter ses déboires de samedi (26.5 points), la magicienne Syndie Rigaut et son chaud FLYING WELSHMAN (12.25 points), beaucoup plus appliqué que la veille et pour finir Audrey Egroizard et sa bonne GAZELLE D'EQUISTAR (9.5 points).

Agathe peut donc espérer dééditer en finale du Grand-Prix et se mesurer à des GYPSI DE TAUROU, KOKA D'ALMY et autres HELEN DU CLOS, KLIFF DE VAUPER, CKITO DE LA BOVEGNEE.... Quant à Syndie et Audrey, cette bonne performance les réorientent vers la finale Grand-Prix Elite, respectivement à la 8ème et à la 12ème place du provisoire.

Toujours en tête, avec une petite faute aux obstacles, Daphné Ratzel et IAGO LAVERGNE semble renouer avec une bonne passe. Elle devance Aymeric Azzolino, tirant le meilleur d'HAVANE WELSH et Julia Dallamano et BLACK DEVIL, tous deux une petit faute également, tout comme Rosalie Donzé et CHAVETA II (4èmes), Laurent Delabarre et IPOLITE DU BOISDORE (8 + 4 = 10ème) et Charlène Barraux et GRAF D'EMBOURG (9.25 + 4 = 13ème). SIMPLY RED (5ème), GERALDINE (6ème), INTERMEDE (7ème) et GRACE (11ème) sont la brochette de 8 points du jour. Un peu plus dur en revanche pour Maud Barbier et KALI DE MAUPERTUIS (0 + 12 = 9ème) ainsi que BARNEY RUBBLE III, STATUS QUO et JIMMERDOR, tous à 12 points de pénalités sur cette manche, mais qui avec un score sur les deux jours n'excédant pas 16 points, sont qualifiés pour la finale Grand-Prix Elite ! Côté présélections européennes, l'équipe de France de Moorsele semble conserver la côte, alors que le cinquième couple se précise vraisemblablement comme Syndie Rigaut et FLYING WELSHMAN.

Samedi 1er juillet :

CSO D1 Elite : Carrière numéro 4 pour la première manche et ses 128 partants de la D1 Elite obstacles. Un tour de chauffe pas très gros mais avec déjà quelques difficultés techniques : vertical sur bidet, deux doubles dont le deuxième qui aura fait énormément de fautes en fin de parcours. Au final il y a 27 sans-faute dans le temps et 6 avec des pénalités de temps. En revanche le dernier 4 points termine 70ème. Le meilleur chrono est décroché par Raphaëlle Bour et JAUN ORUHLAN. Elle devance Marion Skalli / GOLDEN DE SOLIES et Mickaël Clouzet / GERBE D'OR.

Charlène Barraux et INDIENNE DES GENETS, 5èmes ex-aequo au provisoire

Agathe Vacher et la jeune KOALA D'ESPOIRS, 9èmes au provisoire

CCE Grand-Prix Elite - le dressage : Première épreuve pour les compléteurs menée par Eloïse Breuil et IDEO CROPTOIS en 27. Le jeune couple est en pleine forme depuis le début de l'année 2006, et confirme sa détermination en s'apparant de la tête du classement... une place déterminante pour le reste de la compétition, mais sans rien garantir ! Deuxièmes : Lugdivine Tudela et EMGANNER AR CRANO ont déroulé une reprise propre avec un brilliant travail au trot moyen, 29,4. Complète le trio de tête, juste derrière Lugdivine : Simon Cibot / JOCADI DE SOULAC en 29,8. FILOU DU BREUIL et Marie Bouchanville sont quatrièmes avec une note de 30,6 : c'est serré dans le début de classement ! Demain 14h, le cross.

CSO Grand-Prix Elite : Carrière numéro 1, soleil descendant de fin d'après-midi... 17h, premier couple en piste, sur un tour déjà aux côtes, et qui sans faire de grande casse, a cependant déjà bien trié les candidats. 38 partants, sept sans-faute plus un avec du temps, sept 4 points et neuf 8 points... celà nous emmène à 24ème place. Gagne cette premier manche Daphné Ratzel et IAGO LAVERGNE, qui ont montré une grande maîtrise sur l'ensemble du tour, en 75"23. 40 centièmes de secondes plus loin, nous retrouvons le couple des Petits Grand-Prix de l'année : Thomas Jussiaux et SILVERLEA SIMPLY RED. Si Thomas n'est pas toujours resté à sa place, surpris par certains abords, il a néanmoins mené et encouragé son poney jusqu'au bout. Le clan Jussiaux est en pleine forme, puisque Camille et INTERMEDE A BORD prennent eux la 7ème place du classement provisoire, avec un tour impeccable des touts bons jours. Entre frère et soeur se sont glissés : Dimitri Lecocq auteur d'un joli tour aux rênes de GERALDINE MELUSINE, Aymeric Azzolino, énergique et motivé, qui a très bien fait sauté son Welsh Cob HAVANE WELSH, Maud Barbier qui a très monté KALI DE MAUPERTUIS et décrochant ainsi un sans-faute mérité et la favorite Julia Dallamano et BLACK DEVIL, grâce un tour parfait. Dixième avec 2.25 points de temps dépassé, il s'agit de Marc Braccagni qui a fait un tour très propre en selle sur KOKA D'ALMY. Les deux autres cavalières de l'équipe de France de Moorsele, Rosalie Donzé (CHAVETA II) et Morgane de Chastenet (JIMMERDOR DE FLORYS) font chacune un honnête petit 4 points. Côté longlist pour les Championnats d'Europe, Erika Chapuis (GYPSI DE TAUROU) et Syndie Rigaut (FLYING WELSHMAN) ne prennent pas une bonne option avec respectivement 8 points et 12.25 points. Mais seule la première manche est terminée et rien n'est joué !

Maud Le Bel