La Revue du Poney de Sport
News G.P. Nationaux G.P. Internationaux National Poney Championnats d'Europe Elevage Publications Contacts

EUROPEAN PONY CHAMPIONSHIPS 2006
Du 25 au 30 juillet 2006

Jumping


Visite vétérinaire

Mardi, 14h00, la visite vétérinaire commence pour les 62 poneys de CSO venus de toute l'Europe. Petite inspection générale, contrôle d'une éventuelle boîterie, quelques mots confidentiels entre juges sur le toisage de certaines montures, pour au final déclarer la totalité des engagés aptes à la compétition. Tous les couples vont pouvoir se mettre en jambe le lendemain dans la warm up, épreuve qui ne compte absolument pas dans le classement mais qui permet aux cavaliers de tester leurs poneys sur un petit parcours et de découvrir la piste.

Mercredi : Warm up

Sur un tracé facile, non piégeant, aux faibles côtes, ce n'est ni plus ni moins 43 couples qui réussirent à sortir sans pénalités, dont 3 enregistrant du temps dépassé. Les favoris, même si certains ne sont pas allé jusqu'au bout du tour, ont montré déjà toute leur aisance, présageant ainsi un beau spectacle pour la première qualificative de jeudi.

Pas de difficultés du côté français. Nos 5 couples - Julia Dallamano / BLACK DEVIL, Daphné Ratzel / IAGO LAVERGNE, Morgane de Chastenet / JIMMERDOR DE FLORYS, Rosalie Donze / CHAVETA II et Syndie Rigaut / FLYING WELSHMAN – affichent chacun un sans-faute.

Jeudi : Qualificative

Seule et unique manche qualificative pour la finale, dont la piste montée par Jean-Claude Quque et Jean-Paul Lepetit a réservé quelques surprises aux cavaliers, les obligeant à monter le plus finement possible.

L'Anglais Brett Gardner est l'ouvreur. Celui qui s'est classé 3ème du CSIP du Touquet est bien décidé à réitérer une bonne performance en France avec son bai brun FRERE JACQUES. Mais les jours se suivent mais ne se ressemblent pas… après avoir franchit la grosse difficulté qui se trouve dans la ligne rivière – double de verticaux, Brett se fait avoir en fin de parcours sur la palanque n°9 et le vertical suivant aux couleurs de Saumur. Résultat 8 points !

Second à s'élancer, l'acrobate Micheal Cristofoletti sur GIGLIO KING DEL CSM, cavalier qui faisait déjà partie de l'équipe italienne l'année dernière. Le petit gris au grand cœur n'arrive pas à couvrir l'oxer n°2 et c'est la faute. Micheal choisit d'aborder le double de verticaux n°6 en enlevant une foulée et récidive à l'entrée en renversant à nouveau la barre. Le couple en restera là, le compteur affiche 9 points.
Le pilier suisse ne fera pas mieux. En effet, Annina Züger sur sa belle MILL ROAD JESSICA est pénalisée d'un refus sur le double n°6 et d'une barre sur le piégeant n°10 qui semblait pourtant anodin aux yeux de plusieurs cavaliers. Avec en plus 1 point pour temps dépassé, la jeune blondinette conclut son tour avec le même score que le concurrent précédent.

CYKLON TEXAS (NANDO), petit étalon noir de Nina Wandel, qui avait fait forte impression sur les CSIP cette année s'élance. Le couple a bien sauté la veille mais est victime aujourd'hui de quelques déconvenues : un relâchement sur le 4, soit une barre, un refus sur le double suite à un mauvais abord et une grosse recherche de foulée de Nina. La petite Polonaise sort donc de piste avec un score de 10 points (2 points pour temps dépassé) et une finale européenne qui ne semble plus accessible…

5ème partante, la Suissesse Jennifer Meylan sur sa nouvelle recrue, la française TOP JEZABEL DE L'ETAPE (RANDCHO). Le couple n'a pas encore beaucoup de recul mais a montré de la qualité malgré les 3 fautes enregistrées dont une dans le double.

Ah… ! Voici maintenant un des couples favoris pour ces championnats d'Europe. Gagnants, entre autre, des Grands Prix internationaux de Neeroeteren, de Fontainebleau et de Moorsele, pour la Hollande Wouter Vos et HERTOGIN (ONBEKEND) ! Grande maîtrise de la part du cavalier, une ponette très bien dressée, aux ordres, bref du beau spectacle et pourtant une barre au compteur…sur le double n°6 !

C'est au tour de la suédoise Eleonor Bellander en selle sur WESTSIDE PADRAIG (WESTSIDE FRED). Le tour est effectué avec brio, la cavalière fait une belle reprise avant d'aborder le double de verticaux, mais se déconcentre sur la fin et enregistre deux barres sur le triple et l'ultime obstacle. Pourtant on y a cru à ce premier sans faute !

Le second couple italien est en piste. Michol del Signore et SHALOM V sont d'entrée de jeu en difficulté. La cavalière essuie un pile sur le 2, erreur qui se reproduit quelques obstacles plus loin sur le double. Michol est donc éliminée.

Le Danemark et son premier couple fait son apparition. Maria Thrane Jensen va tenter de réaliser un sans faute en selle sur sa fine RIVONA (CASPER). Les choses avaient bien commencées mais l'erreur est tout de même survenue sur la terrible ligne rivière – double. Ce refus additionné à 2 points de dépassement de temps place pour le moment Maria dans le haut de tableau mais cela va-t-il durer ?

Peut être pas pour longtemps… En effet, le premier clear round est enfin effectué par un couple à la veste orange, Maikel van Mierlo qui avait choisi pour cette grande échéance son gris DON JUAN (NEINGETRAGEN). Chapeau !

Allez, peut être allons-nous maintenant assister à une série de sans faute après le passage de Maikel ? Mais non, la réalité reprend le dessus ! Le parcours trouble à nouveau les jeunes cavaliers au regard de l'Espagnol Victor Fraguas Garcia et DARLING DIP qui se voient tout bonnement éliminer sur le 2 !

Le seul Luxembourgeois engagé, Victor Bettendorf sur IDEFIX DU VILLON (QUIGNON DU PARC) se fait avoir sur le 10 et le triple et c'est encore un couple qui termine à 8 points ! Résultat décevant pour Victor qui était finaliste l'année dernière en Italie mais qui fut victime de la dure loi de la seule et unique manche qualificative…

La Norvège en piste ! La bonne SHARON V D TRAMHOEVE montée par Sara Grinheim laisse par deux fois trainer ses postérieurs et termine à 8 points tout comme l'excellent couple suédois Linn Widmark / SONIC FX.

L'Allemande Greta Reinacher et sa bouillonnante NANCY (NERZ) réussissent à se déjouer de toutes les difficultés. Toutes ? Sauf une ! La spa est renversée… Ce résultat est de bon augure et devrait qualifier le couple pour la finale.

Deuxième et dernier couple polonais à s'élancer, Adam Kazmierczak / ROKSA STARY MLYN (RODAN). Moins connu que sa camarade Nina Wandel sur qui tous les espoirs polonais étaient fondés, Adam s'en est pourtant bien sorti, avec à la clé un petit 4 points sur le 10.

Autre surprise, l'Espagnole qui s'était fait éliminer dans la warm up, Laura Roquet Puignero sur APOLO OIN (URANSOLO) réalise un sans faute majoré d'un point de temps dépassé ! Sa place en finale est donc assurée.

Moins de réussite en revanche pour le couple norvégien Iselin Gjendemsjo / GIRL'S KNIGHT. Un refus sur le 6A, deux barres en fin de tour et du temps dépassé amènent le total à 17 points.

Deux produits du sire hollandais KANTJE'S RONALDO se succèdent. Le premier, sous couleur belge, l'alezan JAKIRO, fait couple avec Glenn L Hoest. Le second, le bai KARWIN, porte haut les couleurs allemandes avec Katrin Eckermann . Comme tout RONALDO qui se respecte, ces deux poneys vont effectuer d'excellents parcours : JAKIRO renverse le dernier obstacle et KARWIN s'offre un magistral sans faute. Leurs deux cavaliers ont géré de bout en bout ce parcours, et, rappelons le encore une fois, font preuve d'une très belle équitation.

La coéquipière de Glenn, Julie Rosbach en selle sur INDY DU FONDS DE LA BICHE (BAYAC DE SAINTE HERMELLE), ne se fait pas non plus prier. C'est clair, c'est précis et c'est sans faute !
La Belgique encore avec deux autres couples : Pieter-Jan Mertens / FLOORT JE et Jeroen Appelen / TIDGY. Pieter-Jan imite de très près Glenn L'Hoest et fait la même faute sur le dernier ! Rageant ! Quant à Jeroen, fort de son expérience dans les plus grandes échéances, il s'offre le luxe d'emmener sa jeune TIDGY au sans faute. La Belgique est dans une forme olympique !

Une veste verte rentre en piste. L'Irlandaise Jessica Burke et son complice CLAREMOUNT SAM, vainqueurs de la coupe des nations du CSIOP de Fontainebleau en avril dernier, commettent une barre sur le 10 et à l'entrée de triple. Score final 9 points.

Alors que les belges se réjouissent de leurs belles performances, la cavalière norvégienne Emeline Hoivik Nilsen ne peut pas en dire autant. ALEXANDER VII n'est pas décidé à passer le double n°6 au grand désarroi d'Emeline. C'est l'élimination…

Un couple sérieux se présente. 4ème des Championnats d'Europe de Pratoni del Vivaro, Dominique Roelofsen aimerait bien cette année ramener une médaille en Hollande. Le parcours est avalé mais sur le vertical 10, MIRROR (KANTJE'S RONALDO) laisse traîner un postérieur. Dominique essaye de reprendre son poney, surtout qu'arrive à cet instant le triple – combinaison qui pose de temps à autre soucis à MIRROR – mais c'est à nouveau la faute ! Avec 8 points, la Hollandaise n'est plus du tout assurée d'aller en finale… dommage !

Très beau parcours à 4 points de pénalités pour la suissesse Fanny Queloz. En effet, IRISH BOY DU CITY HORSE ne pu couvrir l'entrée du triple mais le couple s'est montré convaincant comme souvent à chacune de ses sorties. Conor Liggett et BUNDY, piliers de l'équipe irlandaise, malgré une très grosse touchette sur la sortie de triple, sortent sans pénalités et avec beaucoup d'application qui leur vaut 1 point de dépassement de temps. A la surprise générale, Matthew Sampson et LAKELAND LITTLE WONDER, se font éliminer après une désobéissance sur le 3 et le 6A… dur dur pour l'Anglais qui était attendu au tournant !

L'excellent cavalier allemand Patrick Sthülmeyer a misé sur EPI (TOLERAN DES ETANGS) pour cette échéance 2006 et il ne s'est pas trompé ! Ce poney a la trempe des grands et semble être plus compétitif que NIGHTFEVER son autre poney. Bien lui en a prit, puisque avec 4 points enregistrés sur la spa, l'Allemand prend une sacrée option pour la finale.

Mille Holck qui court sous les couleurs danoises avec son BODYGUARD se voit éliminer sur le double de verticaux alors que le vice champion d'Europe en titre, Doron Kuipers tire le meilleur de son crack NADIR WESTLAND (NUCARI) et termine sans faute.

La Suisse à nouveau avec le couple qui faisait partie de l'équipe lors du CSIOP de Fontainebleau : Andrina Schmitz / TOP QUAYSIDER. 3 barres mettent fin aux espérances d'Andrina qui conclut son tour en 12 points.

Voici la Championne d'Europe en titre, l'Anglaise Louise Saywell mais sans son pie CJ'S KEMOSABI. Et oui pour sa dernière année à poney, la cavalière a opté pour sa grande KADIA MOUCHE (TYPE D'ELLE) ! Louise « la technicienne » a l'air de s'envoler vers un nouveau sans faute mais au final la barre du 11B est à terre… 4 points donc pour l'Anglaise !

Comme sa coéquipière Emeline Hoivik Nilsen, Victoria Gulliksen sur sa jeune EVITA II se fait éliminer sur le 6 encaissant d'abord un refus à l'entrée du double puis une violente chute sur le second élément. Heureusement plus de peur que de mal ! ELMER, encore un fils de KANTJE'S RONALDO, rentre en piste avec la dernière cartouche belge, Lennart van Vlaenderen. Une faute d'entrée de jeu pénalise le couple de 4 points, faute qui sera répétée sur la sortie du triple. Score final 8 points.

Katinka Worsoe rencontre quelques difficultés avec CLASSICAL WAYS et sort avec 14 points pour un refus et une barre dans le double ainsi qu'une autre faute en fin de parcours et du temps dépassé.L'excellente BERTIE BROWN, est au départ avec Neal O'Sullivan. L'entente ne semble pas être au mieux dans cette épreuve, l'Irlandais écope d'un refus sur le 4 et le 6, c'est donc l'élimination…

Le jeune et très prometteur hollandais Sjaak Sleiderink arrive de plus en plus à reprendre sa bouillonnante IVY DU CHATEAU (OBJET D'ART) au fil des compétitions et s'annonce comme un adversaire redoutable pour les futures grandes éditions. Malgré un petit 4 points sur le 9 et un temps rapide, Sjaak devrait logiquement rejoindre les couples qualifiés pour la finale.

Tous les regards sont maintenant fixés sur la vedette française DEXTER LEAM PONDI (LEAM FINNIGAN) monté par Filippo Bologni. Le jeune Italien laisse libre son magicien blanc qui prend toutes les décisions. Et oui DEXTER n'aime pas la contrainte et c'est à cette occasion qu'il fait son show ! Et le show il l'a encore fait en volant au dessus de chaque obstacle avec une assurance déconcertante. Néanmoins, un peu surpris par le double de verticaux, DEXTER met les freins.

Filippo se reprend et repasse au second passage cette combinaison avec facilité et termine son tour sans commettre la moindre faute et en tournant court pour ne pas arriver en retard à la ligne d'arrivée. Ultime obstacle, petit coup de cul habituel à la ligne d'arrivée devant les spectateurs toujours aussi fascinés à chacune des apparitions de l'étalon. Le tableau d'affichage indique 4 points, il n'y aura donc pas de temps dépassé.

Les deux cavalières suivantes, Anna-Julia Kontio en selle sur JESSY et Sara Vainikkala sur LISETTE, représentent la Finlande et concluent leurs parcours avec le même score : 16 points pour 4 barres renversées.

Voilà la première française : Rosalie Donzé sur l'expérimentée CHAVETA II (ARTHY). Après un sursis sur le 4, où CHAVETA vient s'enterrer devant l'obstacle, le couple renverse cette fois les deux éléments du double, puis bis repetita sur le 10 et le triple. Déception dans le clan français au regard du score : 17 points !

Le parcours ne fait pas non plus l'affaire du couple irlandais David Blake / SILLOGUE DARKIE victime de 3 barres…

En revanche, Si Rosalie est passée littéralement à côté de sa qualificative, ce n'est pas le cas de Daphné Ratzel, qui, avec une grande maîtrise, se déjoue de toutes les difficultés avec la complicité de son fidèle IAGO LAVERGNE (REGAL DE KHAN). C'est le sans faute à la clé entaché d'un point pour temps dépassé.
Si Daphné court là ses derniers championnats d'Europe, la cavalière qui lui succède débute tout juste les internationaux et quel début ! Gagnante du Grand Prix du CSIP de Fontainebleau et classée par la suite sur plusieurs internationaux, Laure Klaphake ne s'est pas fait prier ! Avec son génial JEROME, la petite blondinette de 12 ans va se laisser surprendre par l'obstacle n°3. Le reste du tour, monté avec plus de train, est bouclé impeccablement mais ce refus induit 3 points de temps dépassé soit au final un score de 7 points pour le couple allemand.

Un crack en voila un autre ou plutôt une autre. Championne d'Europe en individuelle en 1998 sous les couleurs de la Suède, vous l'avez deviné, il s'agit bien de la bondissante petite QUEEN ! Avec Wilma Hellström, elle forme à nouveau un couple redoutable. Le résultat ne se fait pas attendre. Dans un temps rapide et sans aucune faute, Wilma et QUEEN (OMANN) s'emparent de la tête du classement provisoire !

La Grande Bretagne à l'honneur avec Rebecca Roe sur le grand gris AROLDO. Pas de difficultés majeures pour le couple qui termine le parcours avec une barre sur le dernier suite à un petit relâchement.

La troisième cartouche française arrive et non la moindre ! Double championne de France et gagnante de nombreux Grands Prix internationaux, Julia Dallamano sur son gros calibre BLACK DEVIL (FORESYLE PRINCE) fait office de pilier de l'équipe de France. Partie dans un faux rythme, Julia en subit les conséquences immédiatement avec une barre sur le 2. Cependant rien n'est perdu si le couple en reste là… mais ce ne sera pas le cas. Une faute de Julia à l'entrée du double et BLACK s'arrête. Avec un point de dépassement de temps, la française boucle son tour en 9 points.

Morgane de Chastenet, qualifiée l'an passé pour la finale avec JIMMERDOR DE FLORYS (NIMMERDOR), va tenter de faire oublier les mésaventures de Julia. Mais avec deux fautes enregistrées sur les obstacles 6B et 8, la finale semble encore s'écarter pour les Françaises…

La Suédoise Caroline Gustafsson sur NIKOLINA (NICKLAS) effectue un beau parcours entaché d'une barre à l'entrée de triple.

Petite mésaventure pour Cassandra Orschel en selle sur MEGAN (PRIORY POP SOCK) mais sans incidence pour la suite de la compétition. L'Allemande, toujours sans faute jusqu'au 9 était partie pour sauter le 11 mais s'est aperçue au dernier moment qu'elle avait oublié le 10… résultat une volte qui lui vaut 4 points de pénalités.

Plus qu'une dizaine de concurrents, la fin de l'épreuve approche ! Dossard 53, Daniel Neilson qui monte le grand MICKLOU MADNESS boucle son tour sans incident et s'assure de participer à la finale. Le bon MURPHY'S FLIGHT piloté par l'Irlandaise Alison Irwin nous fait croire jusqu'au bout à un sans faute, mais dépose gentiment sa cavalière sur un obstacle en toute fin de parcours.

Gros score pour l'imposant gris KILCONNEL SAM et la Danoise Josphine Toftdal Bagge, qui rejoignent le paddock avec 24 points de pénalités. TRES JOLY, fine ponette aux yeux bleus, courrant pour l'Italie avec sa cavalière Giulia Torchia réalise un bon parcours entaché de 4 points en début de tour.

Moins de réussite en revanche pour les Finlandais Pietra Huru / LEONARDO DAVINZI qui renversent 5 barres… Dernier couple italien en lice, Andrea Calogero / GOUFFY DU VILLON (QUIGNON DU PARC) montre une fois de plus que l'Italie est bien de la partie. Avec une barre sur le 10, Andrea termine son tour avec un petit 4 points. Note salée pour Sofie Ennis et MOVER qui accrochent 4 barres alors que la suédoise Jonna Ecberg, qui monte seulement son excellent IX DE L'AULNE (DEXTER LEAM PONDI) depuis quelques mois, affiche 4 points au compteur.

La dernière cartouche française se présente. Syndi Rigaut et FLYING WELSHMAN vont tout tenter… Après une barre sur l'entrée du triple, on se dit encore que tout est possible mais le poney renverse ensuite deux autres barres et anéanti toutes ses chances de finale avec Syndi. Conclusion pour l'équipe de France, il n'y aura qu'un couple de qualifié Daphné / IAGO. Résultats maigrelets pour les tricolores à domicile …

 

Dernière à s'élancer, Oda Nordstrom Roth sur son vieux mais toujours fringuant CHAKIDEMUS. Oda rentre trop fort dans le double et renverse l'entrée puis met à terre à nouveau le 10 et sort de piste avec 8 points. Pas de finale donc pour le pilier norvégien… que cette manche fut compliquée !

Les 27 premiers couples ne cumulant pas plus de 6 points de pénalités s'affronteront dans la finale de vendredi : 4 des 5 couples hollandais, belges et allemands, 3 italiens, 3 anglais, 3 suédois, 1 danoise, 1 irlandais, 1 espagnole, 1 suissesse, 1 polonais et 1 française. Notons la présence dans cette épreuve qualificative de 13 poneys français, tendance que nous avions déjà observée l'année passée en Italie. Parmi ceux là, 7 participeront à la finale… de quoi se réconforter !

Résultat 1ère qualificative :

1. SWE Wilma Hellström / QUEEN 0 72"80
2. GER Katrin Eckermann / KARWIN 0 73"30
3. NED Doron Kuipers / NADOR WESTLAND 0 76"44
4. GBR Daniel Neilson / MICKLOU MADNESS 0 77"32
5. NED Maikel van Mierlo / DON JUAN 0 77"98
6. BEL Jeroen Appelen / TIDGY 0 78"01
7. BEL Julie Rosbach / INDY DU FONDS DE LA BICHE 0 80"75
8. IRL Conor Liggett / BUNDY 1 81"66
9. FRA Daphné Ratzel / IAGO LAVERGNE 1 83"56
10. ESP Laura Roquet Pignero / APOLO OIN 1 84"85

Vendredi : Finale individuelle - 1ère manche

La finale se dispute sur deux manches, une le matin et l'autre dans l'après-midi. Le parcours de Jean-Claude Quque et Jean-Paul Lepetit, proposé aux 27 couples qualifiés, vous est présenté ci-dessous.

Le premier à s'élancer est le Hollandais Doron Kuipers, qui, avec NADIR WESTLAND, fut vice champion d'Europe en individuel et médaillé d'or par équipe en 2005. Ce couple est rodé et a l'habitude des grands événements. Les yeux des autres cavaliers et des chefs d'équipes sont rivés sur lui…. C'est parti, le Hollandais passe les 5 premiers obstacles sans encombre mais faute sur le 6 puis à l'entrée de triple et n'arrive pas à en sortir. Avec beaucoup de détermination, Doron le repasse en faisant tomber une autre barre et termine avec 20 points de pénalités. Le ton est donné !

Dossard n°2, un couple allemand. MEGAN, la ponette Cassandra Orschel s'arrête sur le 9 puis renverse deux barres dans le triple. S'ajoute à cela un point pour temps dépassé, soit 13 points au final.
DEXTER le génie va-t-il être le premier à boucler un sans faute ? Filippo Bologni et son étalon sont sans faute jusqu'au n°9 mais un mauvais abord sur le difficile triple les prive du clear round si attendu. Score final : 1 refus et 1 point de temps dépassé.
Le parcours parfait est par contre venu un numéro plus tard avec le couple Sjaak Sleiderink / IVY DU CHATEAU. Remarquable prestation du jeune Hollandais qui a su emmené sa jument au sans faute. Autrement dit, avec 4 points dans la qualificative et un sans faute en première manche de finale, Sjaak se positionne confortablement avant la 2ème manche.
Autre très beau parcours que celui réalisé par la Championne d'Europe en titre Louise Saywell sur KADIA MOUCHE. Une petite faute de postérieur sur le vertical n°9 et à la clé un tour bouclé en 4 points de pénalité.
En revanche, rien ne se passe comme l'aurait voulu le Belge Jeroen Appelen. Sans faute dans la qualificative de la veille, le talentueux cavalier va enregistrer 20 points sur cette manche avec sa bonne TIDGY.

Wouter Vos et sa fidèle HERTOGIN commettent la même erreur que Louise, une barre sur le 9, soit 4 points au compteur. Son score cumulé à l'issue des deux épreuves s'élève à 8 points.

Rien ne va plus pour l'Italienne Giulia Torchia qui se voit éliminer pour deux refus de TRES JOLY.

Parcours tout à fait honorable pour Caroline Gustafsson et NIKOLINA qui bouclent cette manche avec deux barres renversées alors que celui de Maria Thrane Jensen sur RIVONA et d'Andrea Calogero sur GOUFFY DU VILLON est un peu plus chaotique.
La danoise sort de piste avec deux barres, un refus sur le triple et du temps dépassé et l'Italien lui est pénalisé de deux barres, une faute sur la rivière, un refus sur le 7 et du temps dépassé… Ces deux couples rétrogradent dans le classement provisoire.

Déception aussi pour l'Anglaise Rebecca Roe, qui, après avoir fauté sur la rivière, se voit catapulter par AROLDO sur le vertical n°9…

Julie Rosbach, sans faute la veille, pousse très fort INDY sur la rivière et n'arrive plus à contrôler sa monture qui reste braquée sur la main avant d'aborder le 6. Son poney ne peut sauter correctement et fait la barre, faute qui se reproduit aussi sur le 8. Score final : 8 points.

L'Espagnole Laura Roquet Puignero et son arabe APOLO OIN sont vite hors jeu. Un refus sur le 3 et un autre sur le 4 les conduit à l'élimination.

4 points à mettre à l'actif de la technicienne Katrin Eckermann en selle sur le jeune prodige KARWIN, dus à un manque de reprise dans la ligne 6-7. L'Allemande se place tout comme Sjaak avec 4 points de pénalités, deux manches confondues.

Une Allemande en cache une autre. C'est désormais au tour de Greta Reinacher et NANCY. Le tour est abordé sereinement, aucune barre n'est à terre mais le speaker annonce 4 points. Et oui, la belle grisette a laissé traîner un pied dans la rivière.
Daniel Neilson sur son grand MICKLOU MADNESS ne dessert pas le frein à main et se trouve dans un mauvais rythme, résultat une barre sur le 2. La barre du 8 est aussi à terre.
L'Anglais termine donc sa première manche avec 8 points tout comme la Suédoise Jonna Ecberg en selle sur son excellent IX DE L'AULNE, victime de la rivière et du 8.
Patrick Sthulmeyer s'applique et montre qu'il faudra compter sur lui dans cette finale ! Avec une faute dans la rivière, l'Allemand reste dans le peloton de tête avec son tout bon EPI.
La petite merveille QUEEN et sa jeune cavalière Wilma Hellstrom terminent aussi à 4 points pour une faute sur le deuxième élément du double. Les voila toutes deux à égalité avec Katrin Eckermann et Sjaak Sleiderink.
Seul couple français en lice, Daphné et IAGO ont une carte à jouer. S'ils terminent sans faute, ils prennent tout simplement la première place au classement provisoire. Mais avec une barre sur le 8, un stop et une barre dans le triple, la française passe la ligne d'arrivée en 16 points… ou comment une erreur d'abord sur le 7 coûte très cher.

2 barres pour Maikel van Mierlo et DON JUAN qui rejoignent les 6 autres couples à 8 points sur l'ensemble des deux épreuves.

Les 4 cavaliers suivants vont rencontrer des difficultés. Pieter-Jan Mertens bouscule 5 barres, Fanny Queloz termine avec 18 points, Glenn L'Hoest renverse 3 barres et le polonais Adam Kazmierczak finit par abandonner.

Dernier cavalier et non des moindres. Le pilier irlandais Conor Liggett en selle sur BUNDY était à égalité avec Daphné lors de la qualificative (1 point de pénalité). Avec un sans faute, il prendrait donc la tête… mais une barre sur le 7, le place provisoirement 4ème.

La tête est détenue par 3 cavaliers à 4 points, Wilma Hellstrom (QUEEN), Sjaak Sleiderink (IVY) et Katrin Eckermann (KARWIN). Connor Liggett (BUNDY) est à 5 points devant 7 couples à 8 points : Greta Reinacher (NANCY), Patrick Sthulmeyer (EPI), Daniel Neilson (MICKLOU MADNESS), Maikel van Mierlo (DON JUAN), Wouter Vos (HERTOGIN), Louise Saywell (KADIA MOUCHE) et Julie Rosbach (INDY). Filippo Bologni (DEXTER) les suit de près avec 9 points. La seule rescapée française, Daphné Ratzel, est à 17 points.

Vendredi : Finale individuelle - 2ème manche

Les concurrents passent dans l'ordre inverse du classement provisoire. Ils seront 22 au total à se départager. C'est donc Pieter-Jan Mertens qui part en ouvreur. Le parcours n'est pas plus technique mais est rehaussé.

FLOORT JE fait une faute de postérieur sur le vertical placé en numéro 2, et réédite la même faute sur un autre vertical, le 6. Le Belge conclut sa finale individuelle avec un score général de 32 points.
Deux fautes également et 1 point pour temps dépassé à mettre à l'actif de l'Italien Andrea Calogero sur le puissant GOUFFY DU VILLON. Il finit son championnat avec le même score que son concurrent précédent.
Les boutons se dérèglent pour le couple suisse, pourtant en forme lors de la qualificative, Fanny Queloz / IRISH BOY DU CITY HORSE : un abord approximatif sur le double n°4 d'où une barre, un stop sur le 6 et deux autres barres en fin de parcours. Score finale toutes manches confondues 44 points !
Maria Thrane Jensen boucle un parcours très correct avec sa RIVONA mais aurait pu éviter la barre du second double placé en n°8 si elle n'était pas partie sur une immense longue.
Jeroen Appelen et TIDGY commettent 3 fautes dont deux à l'entrée des doubles. Avec en plus 3 points de dépassement de temps, Jeroen se retrouve classé après son camarade Pieter-Jan.
Pour le pays hôte, voici IAGO LAVERGNE et Daphné Ratzel ! Le début est bon mais IAGO met les freins sur la spa n°5, Daphné Ratzel ne se décourage pas bien au contraire et termine admirablement son parcours sans la moindre faute malgré une grosse touchette dans le deuxième double. Ce refus lui vaut 2 points de temps dépassé, soit 6 points au total, mais la française peut se réjouir d'avoir réalisé un bon championnat.
Très beau parcours également pour l'Allemande Cassandra Orschel qui boucle un parcours à 4 points pour une faute sur le dernier obstacle.
La Belgique qui avait si bien débuté la compétition se trouve encore en difficulté au regard de la prestation de Glenn L'Hoest et JAKIRO. Glenn n'arrive pas à trouver la solution sur les obstacles 2, 6 et 10 et se trouve pénalisé de 13 points.
Si certains n'ont pas trouvé la solution, ce n'est pas le cas de la suédoise Caroline Gustafsson qui déroule un parcours parfait de bout en bout avec sa bonne NIKOLINA. Grâce à ce sans faute, Caroline garde ses 12 points accumulés sur les autres épreuves.
La seconde suédoise à se présenter est Jonna Ecberg sur l'excellent poney français IX DE L'AULNE, fils d'un certain DEXTER LEAM PONDI… malgré une faute sur la grosse spa, le poney a toujours été à l'aise et confirme sa qualité. Pour leur première finale ensemble – IX s'était classé 7ème en 2005 avec Evelyn Sander – ce résultat est très encourageant ! Couple à suivre…
Le fiston est passé, c'est maintenant au tour du père. Le magicien blanc DEXTER LEAM PONDI se présente avec son petit cavalier Filippo Bologni. Les yeux grands ouverts, les cœurs qui battent à 100 à l'heure, les encouragements, bref DEXTER ne laisse vraiment pas indifférent les spectateurs. Et que dire de cette prestation tellement elle fut phénoménale… L'étalon s'amuse, saute en haut des chandeliers, donne son petit coup de cul à la ligne d'arrivée qu'il passe bien évidemment sans faute. Filippo conserve ses 9 points.
Les Belges sont mal partis dans cette deuxième manche et le résultat de Julie Rosbach le confirme. La cavalière à l'accoutumé très efficace et sereine débute son tour avec un refus sur le 1. Déstabilisée, Julie ne parvient pas à régler INDY DU FONDS DE LA BICHE et commet par la suite 3 barres. Mais attention, les Belges n'ont pas dit leur dernier mot pour la Coupe des Nations !
Les cavaliers donnent tout et exploitent au maximum le potentiel de leurs montures. Louise Saywell réalise un superbe sans faute avec sa grande KADIA MOUCHE,
imitée tout de suite après par le brillant Hollandais Wouter Vos en selle sur HERTOGIN. Ils restent tout deux à 8 points.
Maikel van Mierlo et DON JUAN fautent à l'entrée du premier double mais finissent sans autre problème

alors que l'autre Anglais en lice, Daniel Neilson, arrache un sans faute avec MICKLOU MADNESS.Quel beau spectacle que nous livrent les derniers engagés qui peuvent prétendre monter sur le podium !

L'Allemand Patrick Sthulmeyer, grandiose, réalise un autre clear round avec EPI alors que sa voisine d'écurie Greta Reinacher, sans doute prise au piège par la pression, ne peut éviter 3 fautes !

Connor Liggett, à 5 points, peut espérer passer devant tous les sans faute déjà enregistrés s'il en fait de même. Et ce sera à la clé un petit 4 points ! Mais comme l'Irlandais était déjà pénalisé d'un point pour temps dépassé, il se retrouve à égalité avec l'italien Filippo Bologni !

Il ne reste plus que 3 couples à 4 points. Plusieurs possibilités sont envisagées : s'ils font chacun un sans faute, ils en découdront sur un barrage. Si un des 3 couples fait une barre, il y aura barrage avec les 4 autres à 8 points.

La brillante Katrin Eckermann, avec beaucoup de pression sur ses épaules, est moins à l'aise que d'habitude. De plus, son poney KARWIN, est très jeune (7 ans) et accuse sans doute la fatigue… Le couple est beaucoup moins explosif et termine avec 3 barres renversées. Katrin quitte cette finale avec 16 points au total.

Emmené par sa guerrière IVY DU CHATEAU, Sjaak Sleiderink, 14 ans, effectue un bon parcours mais arrive trop vite sur le 9 et fait la barre. Il rejoint donc les barragistes !

Dernière partante Wilma Hellstrom sur l'extraterrestre QUEEN. La ponette a déjà un titre de Championne d'Europe, acquit en France, en 1998 au Touquet… galopera t'elle vers une autre consécration ? C'est bien parti, tous les obstacles sont franchis, QUEEN est bouillonnante mais sa petite cavalière la connaît bien et la place à chaque fois dans de bonne situation. La difficile ligne 7 – double – 9 est passée, il ne reste plus que le dernier oxer pour brandir la médaille d'or, tout le monde y croit mais QUEEN fait la barre. Intense parcours et surtout du suspens jusqu'au bout !

Ils seront donc 6 à en découdre sur un barrage pour déterminer le podium !

Le barrage se court sur les obstacles 3, 4B, 6, 8A, 8B, 9 et 12.

Louise Saywell, Championne d'Europe en titre joue en ce moment un deuxième titre consécutif ! L'Anglaise prend des risques mais renverse le difficile vertical n°6. Elle termine avec 4 points en 36''69.

Wouter Vos et HERTOGIN qui avaient loupé leur finale l'année dernière partent sur les chapeaux de roue ! Le Hollandais a la gagne, on le sait, ce n'est pas ses nombreuses victoires qui vont le démentir ! Le temps est plus rapide que Louise, 35''89, mais la pénalité est la même : une barre sur le 6 !

Second Anglais, Daniel Neilson sur MICKLOU MADNESS (photo), assure le sans faute et termine en 42''33.

Patrick Sthulmeyer avec EPI se rapproche du temps de Louise mais sans l'égaler (36'83). Il est aussi pénalisé de 4 points et ne pourra donc pas monter sur le podium… Sjaak Sleiderink essaye d'aller vite tout en retenant sa chaude IVY DU CHATEAU. Il passe sans encombre le vertical 6 mais faute dans le double ! Il quitte la piste en 38''36.

Pour la deuxième fois consécutive Wilma Hellstrom détient toutes les cartes pour devenir Championne d'Europe. Le 3 et le 4 sont franchis, QUEEN frôle la barre du 6 mais elle tient toujours, le double est passé ainsi que le vertical n°9, Wilma accélère dans la dernière ligne droite, le temps est plus rapide que Daniel Neilson, QUEEN va-t-elle devenir double Championne d'Europe ? Wilma accélère oui, mais ne reprend pas assez devant l'oxer, sa ponette s'écrase dans la dernière et renverse la barre ! 4 points ! QUEEN et Wilma sont maudites !

La jeune Suédoise se classe au final 5ème devant Sjaak mais derrière Patrick (4ème). Louise est médaille de bronze, Wouter médaillé d'argent et Daniel est sacré Champion d'Europe !

Résultat individuel :

1. Daniel Neilson / MICKLOU MADNESS (GBR) : 8 0 42''33
2. Wouter Vos / HERTOGIN (NED) : 8 4 35''89
3. Louise Saywell / KADIA MOUCHE (GBR) : 8 4 36''69
4. Patrick Sthülmeyer / EPI (GER) : 8 4 36''83
5. Wilma Hellström / QUEEN (SWE) : 8 4 37''10
6. Sjaak Sleiderink / IVY DU CHÂTEAU (NED) : 8 4 38''36
7 ex aequo. Conor Liggett / BUNDY (IRL) : 9.00
7 ex aequo. Filippo Bologni / DEXTER LEAM PONDI (ITA) : 9.00
9 ex aequo. Maikel Van Mierlo / DON JUAN (NED) : 12.00
9 ex aequo. Caroline Gustafsson / NIKOLINA (SWE) : 12.00