La Revue du Poney de Sport
News G.P. Nationaux G.P. Internationaux National Poney Championnats d'Europe Elevage Publications Contacts

Pauline Bernuchon

" Tout a commencé par un après midi d'été lorsque mes parents m'ont emmené dans un parc pour notre traditionnelle balade du dimanche. Mais ce coup-ci, au milieu des chèvres, des ânes et des oiseaux, d'autres animaux étaient présents et non les moindres !!! C'était des petits poneys… Ils faisaient le tour du parc en compagnie d'enfants qui les montaient au pas. Je n'ai pas échappé à la règle puisque moi aussi je suis grimpé sur l'un d'entre eux et c'est à ce moment là que j'ai attrapé le virus du cheval, j'avais 4 ans…

Voyant mon envie omniprésente de pratiquer l'équitation, mes parents - qui ont par la même occasion découverts cet univers - m'ont inscrite dans un club, celui de La Rochelle, où j'ai partagé avec mes amis des moments inoubliables. J'ai toujours aimé le sport en général mais l'équitation en particulier, dû certainement à la complicité que l'on peut avoir avec cet animal. Bref, les chevaux avaient pris le dessus et je ne me suis consacrée très tôt qu'à cette passion.
Au début, vu mon jeune âge, je ne montais que le mercredi puis rapidement 2, 3 fois par semaine et après le passage de mes galops, ce fut les concours le dimanche avec mes fidèles PUB CRAWL, BAMBOU et PHILOU, quelle joie !!!!
Cette passion est belle et bien restée. Aujourd'hui, je monte en compétitions chevaux et cycles classiques poneys en sauts d'obstacles dans ma région Poitou-Charentes principalement. Désormais installée, j'ai le grand privilège d'avoir mes chevaux à la maison, quel plaisir de se lever et des les voir par la fenêtre ! En plus de mes deux premiers chevaux, un petit pur sang âgé aujourd'hui de 15 ans et mon poney qui a tourné deux saisons en complet, j'ai également dans mes écuries de jeunes poneys que j'ai sélectionné pour leurs qualités sportives.


Mais pourquoi me suis-je passionnée pour le haut niveau poney ? La fascination sûrement… lorsque j'étais plus jeune j'ai commencé à suivre " sur le papier " les résultats des compétitions, puis à me déplacer parfois même très loin pour observer ce petit monde. C'est ainsi que j'ai pu assister aux Championnats d'Europe du Touquet en 1998 et voir le genre de poney que le haut niveau exigeait. Le poney de sport m'intrigue et m'intéresse toujours. J'ai encore l'opportunité d'observer avec attention les compétitions internationales et ce que j'ai pu constater c'est que le poney est un véritable athlète à mettre au même piédestal que les bons chevaux de Pro2. Toisant officiellement moins d' 1,49 m, ils s'enchaînent des tours de niveau B2 et B1 chevaux, soit 1,30 / 1,40 m pour les meilleurs. L'élevage, est pour moi, tout aussi captivant : les lignées, les origines des poneys de Grand Prix me sont désormais familières. "